Les autorités américaines vont procéder à une mise aux enchères consistant à écouler des Bitcoins aux plus offrants. Ces Bitcoins proviennent d'une opération de police qui s'est déroulée fin 2013 contre Silk Road, une place de marché qui permettait notamment d'acquérir de la drogue.

Présenté comme "l'eBay de la drogue", Silk Road était une place de marché sur Internet dont l'accès se faisait uniquement via le réseau TOR. Dans le collimateur des autorités américaines depuis un petit moment, la plateforme a finalement été fermée par le FBI en octobre 2013. Au cours de l'opération, de très nombreux portefeuilles Bitcoins ont été saisis par la police.

À l'époque, de nombreuses questions demeuraient sans réponse sur l'avenir de ces Bitcoins. Le porte-parole du FBI lui-même reconnaissait que la situation était assez inhabituelle. "Nous allons télécharger les Bitcoins et les stocker. Nous les conserverons jusqu'à ce que le processus judiciaire soit terminé". Et ensuite ? "C'est quelque peu nouveau pour nous. Nous allons probablement les liquider, tout simplement".

Huit mois après les faits, les autorités américaines ont finalement décidé de suivre ce plan. À partir du 27 juin, dix lots seront mis aux enchères (neuf lots de 3000 Bitcoins et un lot d'environ 2656 Bitcoins) par l'United States Marshals Service, une agence de police fédérale dépendant du département de la Justice des États-Unis.

En tout, ce sont plus de 29 656 Bitcoins (dont la valeur dépasse les 13 millions d'euros au cours actuel) qui vont être remis sur le marché. Mais attention : cette mise aux enchères, une première pour les autorités américaines, est assortie d'un certain nombre de conditions.

Par exemple, les individus intéressés par un lot devront effectuer un versement en avance de 200 000 dollars à partir d'une banque située aux USA. Des vérifications seront également faites sur le portefeuille de chaque acquéreur potentiel, afin d'éviter tout financement criminel ou terroriste par exemple.

Si l'enchère se passe bien, les autorités en organiseront peut-être d'autres. Rappelons en effet qu'outre les 29 656 Bitcoins cités plus haut, 144 000 Bitcoins ont aussi été saisis (dont la valeur atteint près de 63,4 millions d'euros) lors de l'opération contre Silk Road.

En définitive, la politique suivie par les autorités américaines avec les Bitcoins n'est pas sans rappeler le "fonds de concours antidrogue" qui permet à la police nationale de s'équiper grâce aux revenus des biens saisis dans les affaires de trafic de produits stupéfiants. En 2012, ce fonds de concours antidrogue a eu à gérer la saisie et la vente de biens dont la valeur a dépassé les 23 millions d'euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés