France 5 a consacré un numéro de C dans l'air à Google, dont l'importance croît de jour en jour. L'occasion de s'interroger si la firme de Mountain View est en passe de devenir "maître du monde" et, si oui, de se demander si c'est une bonne nouvelle.

De la petite startup californienne née dans un garage à la multinationale américaine devenue numéro 2 mondial en capitalisation boursière, derrière Apple, Google a complétement changé de dimension en l'espace de quinze ans. L'entreprise, loin de se limiter à la recherche sur le web, s'intéresse désormais de plus en plus à la robotique et aux technologies NBIC (nanotechnologies, bio-ingénierie, informatique et cognition).

Comme nous l'écrivions alors, rien ne semble pouvoir enrayer la progression de Google, qui bénéficie d'une étonnante clémence de la part des autorités en charge de la concurrence et peut agir de façon irresponsable dans un marché numérique qui dépend en grande partie de ses décisions et de ses intérêts. Aussi, la question se pose : Google est-il en passe de devenir le maître du monde ?

Cette question, France 5 l'a posée jeudi soir. Le plateau de C dans l'air, animé par Yves Calvi, a réuni Isabelle Falque-Pierrotin, qui s'est maintenue à la tête de la CNIL, Benjamin Bayart, ancien président du FAI French Data Network et déjà invité lors d'une précédente émission, Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo et Pascal Perri, chef d'entreprise et auteur de "Google, un ami qui ne vous veut pas que du bien".

L'émission peut être vue sur le site de France 5 ou via la plateforme de télévision de rattrapage Pluzz pour une période de sept jours.

( photo : CC BY Tangi Bertin )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés