En s'associant au talent de La Parisienne Libérée, l'activiste Jérémie Zimmermann introduit un discours militant des plus sérieux dans une chanson très agréable à écouter. A faire tourner.

Jérémie Zimmermann n'est peut-être plus le porte-parole de la Quadrature du Net, mais il n'a pas pour autant perdu la voix. On découvre même des intonations insoupçonnées chez le geek barbu, puisque Jérémie se prête désormais à un duo avec l'excellente Parisienne Libérée (dont nous vous avions déjà parlé pour sa chanson contre ACTA), dans le cadre d'un projet Datalove sur Mediapart.

Leur première oeuvre commune s'appelle "Rien à cacher", et dénonce bien sûr les travers d'une société qui laisse faire toute surveillance au prétexte que seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher ont un intérêt à vouloir préserver leur vie privée (voir à ce sujet le livre de Jean-Marc Manach : "La Vie privée : Un problème de vieux cons ?".

Comme toujours avec La Parisienne Libérée, le ton est aussi doux et jovial que le fond est grave. Les paroles intégrales sont publiées sur Mediapart :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos