Devenu officiellement un standard libre et open-source en septembre 2012, le trop méconnu codec audio Opus bénéficie d'une mise à jour en version 1.1, publiée jeudi. Selon la liste très détaillée des modifications apportées, Opus 1.1 apporte une qualité audio encore renforcée pour les bit-rate variables, une détection automatique du type de contenu audio pour optimiser l'encodage (voix ou musique), une meilleure gestion du son surround, et diverses optimisations de vitesse d'encodage et décodage, en particulier pour les processeurs ARM.

Rappelons qu'Opus réunit deux propositions de standard qui étaient initialement séparées ; le CELT de Xiph.org qui était principalement destiné à la musique, et le SILK de Skype qui était optimisé pour la voix sur IP. Opus réunit les deux en permettant soit d'utiliser l'un des deux standards, soit de combiner leurs atouts dans un mode hybride. Opus 1.1 améliore justement cette gestion hybride, en analysant le contenu lui-même.

Depuis sa standardisation en 2012, Opus est désormais intégré aux principaux navigateurs du marché, qui peuvent lire les fichiers Opus en natif : Google Chrome, Firefox, Safari, Internet Explorer…

Essayez :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés