L'IETF a officiellement normalisé le codec audio Opus, présenté par Mozilla et Skype comme le codec le plus performant du marché.

L'Internet Engineering Task Force (IETF) a officialisé lundi la standardisation du codec audio Opus, sous la référence RFC6716. "Opus est le premier codec conforme à l'état de l'art, libre, à être standardisé", se félicite Mozilla dans un billet de blog. "Nous pensons que ça va nous permettre de parvenir à une adoption plus large que les précédents codecs libres de droits, comme Speex et Vorbis. Ca annonce le début de la fin pour les formats propriétaires, et nous travaillons à faire la même chose pour la vidéo".

Encore méconnu du grand public, Opus est basé "sur deux propositions standards initialement séparées de la Fondation Xiph.Org et Skype Technologies : respectivement le codec CELT à faible temps de latence et le codec SILK orienté sur la communication à distance", rappelle la fiche Wikipedia. En fait, SILK est surtout utilisé pour l'encodage de la voix, alors que CELT est plus performant pour la musique. Opus utilise soit l'un, soit l'autre, soit les deux combinés. Il est aussi adaptif, c'est-à-dire que le bitrate est automatiquement ajusté pour délivrer la meilleure qualité possible en fonction de la bande passante disponible. 

S'il a surtout été développé pour les communications à distance comme la VoIP, les discussions dans les jeux vidéo ou la musique en streaming, Mozilla assure qu'Opus est un codec "extrêmement flexible", qui le rend performant pour tous types de données sonores et de modes de transmission, en local ou à distance.

"Les résultats démontrent que l'on peut créer un meilleur codec à travers la collaboration, plutôt qu'à travers la concurrence entre des technologies brevetées", écrit Mozilla. "Les standards ouverts bénéficient à la fois aux organisations open-source et aux entreprises propriétaires, et nous avons travaillé ensemble avec succès pour en élaborer un".

Sur son blog, Skype rappelle qu'il avait initié l'idée en mars 2009, et que la proposition de standardisation a été déposée auprès de l'IETF en septembre 2011. "Nous pensons qu'Opus sera le nouveau codec de choix, libre, pour les communications en temps réel, le streaming, et le stockage", indique l'équipe du logiciel de VoIP le plus utilisé au monde. Malgré son rachat par Microsoft, qui aurait pu freiner l'adoption d'un standard ouvert concurrent de solutions brevetées par le géant de Redmond, Skype a bien l'intention d'intégrer Opus dans toutes les prochaines versions de Skype. Avec l'acquisition, Microsoft a acquis les brevets détenus par Skype relatifs à Opus, qu'il a libéré sous une licence libre.

"Les utilisateurs de Skype parleront à l'avenir en qualité CD (fullband stereo)", promettent les développeurs de Skype.

Opus est déjà supporté par plusieurs logiciels dont Firefox, Chrome, GStreamer, FFMpeg, foobar2000, K-Lite Codec Pack, et lavfilters.

Des extraits sonores sont disponibles sur le site officiel, ainsi qu'un encodeur open-source.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés