Les joueurs aimant partager avec leurs amis ou de parfaits inconnus des vidéos de leurs sessions de jeux, Microsoft a facilité la capture, l'édition et l'upload de vidéos avec un outil intégré à la Xbox One, Upload Studio. Après une partie, les joueurs peuvent retrouver les images de leur session, et même réentendre les conversations qu'ils ont eu avec les autres joueurs.

Mais il faut prendre gare. En effet, Microsoft a décidé de sévir pour décourager l'envoi de vidéos dans lesquelles les joueurs profèrent un peu trop d'insultes ou de grossièretés à son goût. En guise de punition, la firme de Redmond bloque temporairement certains droits associés au Xbox Live, et en particulier la possibilité d'utiliser Skype ou d'autres applications de communication en jeu.

"Pour être clair, l'équipe (en charge de Xbox Live) ne surveille pas les communications directes de pair à pair comme les discussions et les appels Skype", a tenu à préciser Microsoft pour éteindre un début de polémique (rappelons que Google a déposé récemment un brevet qui prévoit de surveiller les grossièretés en temps réel dans les outils comme Google Hangouts). Mais Microsoft assume parfaitement de surveiller ce que les utilisateurs disent dans les vidéos qu'ils rendent publiques.

"Nous voulons un environnement propre, sécurisé et amusant pour tous les utilisateurs", explique l'éditeur. "Les jurons excessifs ainsi que d'autres violations du Code de Conduite seront sanctionnées et résulteront dans des suspensions de tout ou partie des autorisations sur Xbox Live".

Si vous jouez à Call Of Duty ou Battlefield, ou si vous ratez un but tout fait dans FIFA, pensez-y : surtout ne dites pas de gros mot, ou abstenez-vous de partager votre partie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés