Le fabricant d'accessoires PDP va commercialiser un support mural pour le Kinect de la Xbox One, qui permettra aux joueurs soucieux de leur vie privée de masquer facilement les caméras de l'appareil.

La console Xbox One de Microsoft n'est pas encore sortie, que déjà les risques de violation de la vie privée inquiètent suffisamment les joueurs pour justifier la mise en vente d'un accessoire destiné à les rassurer. Le fabricant PDP, spécialisé dans les accessoires de consoles de jeux vidéo, prépare en effet la sortie d'un support mural pour le Kinect de la Xbox One, qui a la particularité de bénéficier d'un cache pour bloquer les caméras vidéos et infra-rouge.

Les joueurs qui s'inquiètent de ce que Microsoft pourrait filmer à leur insu auront un cache facile à mettre en place dès qu'ils n'utilisent un jeu nécessitant le Kinect. 

Lors de l'annonce de la console, Microsoft avait indiqué que la Xbox One serait systématiquement équipée d'un Kinect, qui permet de filmer et d'écouter les joueurs pour reconnaître les mouvements et offrir une interaction naturelle avec la console, par les gestes et/ou par la voix. Mais Microsoft a des ambitions plus grandes pour son système de caméras, et s'imagine déjà filmer le salon pour facturer la VOD au nombre de spectateurs présents, ou reconnaître les habitants de la maison pour personnaliser automatiquement les recommandations de contenus affichés par la console.

Face aux craintes, Microsoft avait donc précisé en août dernier qu'il serait possible de désactiver le Kinect sur la Xbox One, et qu'aucune donnée enregistrée à travers les caméras ne serait envoyée sur ses serveurs.

De son côté, Sony prévoit aussi un dispositif de reconnaissance des mouvements et de commandes vocales à travers le Playstation Camera, qui sera vendu séparément. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés