Le gros de la carrière de World of Warcraft est désormais passé. Après une époque dorée où le MMORPG pouvait se targuer de compter plus 12 millions de clients dans le monde, le jeu massivement multijoueur n'en compte plus que 7,7 millions. Il reste néanmoins le leader du marché, malgré une audience en baisse.

L'effet de Mysts of Pandaria n'aura duré qu'un temps. La quatrième extension de World of Warcraft, sortie l'automne dernier, avait permis au célèbre MMORPG de Blizzard de repasser au-dessus du seuil des 10 millions de clients après un déclin relatif suite à la sortie de Cataclysm, fin 2010. Dix mois plus tard après l'arrivée de Mysts of Pandaria, les derniers chiffres (.pdf) sont évidemment décevants.

Blizzard indique que son jeu de rôle en ligne massivement multijoueur occupe encore 7,7 millions d'abonnés. Comme à chaque fois, les causes de ce recul sont diverses. La lassitude des joueurs, la difficulté de renouveler en profondeur la jouabilité, les orientations du jeu, le vieillissement graphique, la concurrence de nouveaux titres (Guild Wars 2, par exemple) sont autant d'explications audibles.

Cela étant, l'évolution du nombre d'abonnés à World of Warcraft ne doit pas s'observer in abstracto. Aucun autre MMORPG d'importance, avec ou sans abonnement mensuel, n'a réussi à faire aussi bien même si quelques titres sont parvenus à se faire une place honorable dans ce milieu (Aion, Guild Wars 2, RuneScape, Star Wars : The Old Republic), même si elle n'a pas toujours été conservée.

En outre, Blizzard est le roi de la montagne depuis huit ans. Ce n'est qu'en 2009, quatre ans après son lancement, que la progression du nombre de ses clients s'est stabilisée à 12 millions, avant de progressivement reculer. World of Warcraft finira à coup sûr par voir sa communauté se raréfier, mais après une durée de vie exceptionnelle et une carrière objectivement réussie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés