Publié par Julien L., le Vendredi 19 Juillet 2013

"PRISM a réveillé les Européens", selon la vice-présidente de la Commission

L'affaire PRISM a peut-être sorti l'Europe de sa torpeur. Ces dernières semaines, le Parlement européen, la Commission et les ministres de la justice des États membres affichent un volontarisme certain. Reste à transformer les intentions en actes concrets. Mais vu l'étendue de la surveillance électronique et la variété des programmes d'espionnage, n'est-il pas trop tard ?

PRISM est-il l'électrochoc dont l'Europe avait besoin pour se souder politiquement ? Il est sans doute un peu tôt pour le dire. Toujours est-il que le Vieux Continent se met en branle. Du côté du Parlement européen, le programme est fixé pour les prochains mois : des auditions sont programmées en septembre, des déplacements aux USA doivent avoir lieu en octobre et des rapports doivent être produits.

Concernant le Conseil des ministres de l'Union européenne, les révélations sur l'espionnage électronique ont changé la donne. "Prism a réveillé les Européens sur la nécessité d'avoir des règles fortes et strictes", à en croire la vice-présidente de la Commission européenne, en charge de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. "On va pouvoir accélérer la cadence et faire très, très vite".

En ligne de mire, la révision de la directive 95/46/CE sur la protection des données personnelles. Un brouillon a pourtant été soumis début juin, mais les ministres de l'Union européenne l'ont repoussé. Pas assez protecteur pour les uns, trop handicapant pour le e-commerce pour les autres... ironie du sort, le Guardian révélait au même moment l'existence du programme PRISM.

Depuis, le couple franco-allemand a l'air de s'accorder. Christiane Taubira a ainsi fait une déclaration commune avec la ministre de la justice d'Allemagne en faveur de la garantie d'un "haut niveau de protection des données des citoyens européens" et du "droit de chaque citoyen de savoir quelles données personnelles sont collectées par les opérateurs de télécommunication".

Les Européens doivent également savoir "dans quelle mesure ces données sont transférées à des autorités étrangères et dans quel but", tout en laissant à l'Union européenne la capacité de "pouvoir continuer à veiller aux conditions de leur utilisation". Les deux ministres ont souhaité que ce projet de réglementation, qui devra être "exigeant", aboutisse "le plus vite possible".

"La nouvelle du jour, c'est que les Français et les Allemands veulent avancer vite. C'est une décision qui est prise à la majorité, et on peut se permettre d'oublier l'opposition de la Grande-Bretagne quand le moteur franco-allemand rassemble la grande majorité des États membres", selon Viviane Reding. "L'action conjointe franco-allemande va être extrêmement utile".

Néanmoins, l'affaire PRISM n'est que la partie émergée de la surveillance électronique (voir l'article de Reflets sur l'écoute directe des câbles sous-marins et l'espionnage décentralisé). En la matière, les pays qui s'offusquent de l'espionnage américain ne sont pas les derniers à appliquer leur propre stratégie, voire à passer des accords directement avec la NSA. La raison d'État l'emporte sur l'État de droit.

Cela étant, ce n'est pas une raison pour rester les bras ballants. L'Europe bouge. Reste à voir quelle sera la portée finale du projet de règlement européen en la matière et son efficacité réelle. Car la pression américaine pour que le statu quo perdure est gigantesque, tout comme l'est le lobbying des géants du net pour éviter que la naissance d'une législation trop contraignante sur le Vieux Continent.

( photo : présidence lituanienne de l'UE )

Publié par Julien L., le 19 Juillet 2013 à 18h38
 
15
Commentaires à propos de «"PRISM a réveillé les Européens", selon la vice-présidente de la Commission»
Inscrit le 06/04/2011
3812 messages publiés
Non, on était éveillé mais désarmé ; le pot de fer contre le pot de terre.


Maintenant, peut être parle t-on des élus, qui étaient à la ramasse sur le coup .

Remercions les assoces qui ont bossé pour alarmer les endormis et les remuer.

ACTA a été stoppée mais la vigilance doit rester.
[message édité par dannyel le 19/07/2013 à 19:06 ]
Inscrit le 18/09/2012
121 messages publiés
TAFTA est encore pire et pourtant elle est bien mieux engagée que ACTA.
Inscrit le 01/06/2013
137 messages publiés
On voit bien ici le coté "gros boulet" de ces gentils politiques qui ne font une priorité que les choses médiatisés.
C'est vrai que c'est professionnel de fonctionner comme ça.
Et maintenant, si on s'attaquer aux problèmes pour changer ?
Me font marrer ces guignols. Je trouve ça tellement triste de ne pouvoir accorder confiance à ses élus... :/
[message édité par Chillax le 19/07/2013 à 19:29 ]
Inscrit le 12/09/2007
4053 messages publiés
Trop drôle les Européens parce que s’il faut mettre tout sur la table on va avoir des surprises, car certain pays européens avaient des accords avec les USA pour les écoutes et cela depuis fort longtemps.
Madsen nommé sept pays de l'UE qui ont été essentiellement engagés dans la collecte de renseignements communications aux côtés des États-Unis. Il s'agit de la Grande-Bretagne, le Danemark, les Pays-Bas, France, Allemagne, Espagne et Italie. Ces sept pays ont les deuxième et troisième statut officiel de parti sous les accords de renseignement électromagnétique de la NSA, et sont tenus par contrat aux États-Unis.
En vertu des accords internationaux du renseignement - dont la plupart demeurent secrètes - pays sont classés en fonction de leur niveau de confiance. Dans le monde occidental des États-Unis est défini comme First Party tandis que le Royaume-Uni, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande sont Deuxième partie (relations de confiance). Tous les autres sont des tiers (moins de confiance) ou de la quatrième partie (secret) relations.
(traduction auto)
Source http://www.forbes.com/sites/timworstall/2013/06/30/the-absolute-joy-of-the-guardians-sting-over-prism-and-the-nsa/

http://www.privacysurgeon.org/blog/incision/former-nsa-contractor-warns-of-murky-interception-arrangements/

https://en.wikipedia.org/wiki/Wayne_Madsen
Inscrit le 10/04/2009
608 messages publiés
Le parlement européen peut bien faire ce qu'il veut et voter les lois qu'il veut. Lorsque le TAFTA sera en vigueur, ces lois seront caduques car la NSA contrôlera et surveillera l'ensemble des etats-unis et dont l'europe sera le 51ème Etat.

La dictature sera totale et les dissidents seront soit tués par des drones soit emprisonnés.
Inscrit le 18/09/2012
121 messages publiés
Pas grave, les drones ça se dégomme au fusil de chasse.

http://www.lepoint.f...-1706402_48.php
Inscrit le 21/04/2009
917 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
7437 messages publiés
c'est dur, j'vous jure...

Image IPB
Inscrit le 13/08/2010
7437 messages publiés
l'Europe aurait donc des couilles ? ! ???? !!!

On veut voir !

On veut voir !

On veut voir !
Inscrit le 21/04/2009
917 messages publiés
Les seuls qui l'aient pris méchamment c'est bien l'Allemagne et le Luxembourg, apres le reste de l'Europe, ils vont se coucher devant les Staéts il n'y a pas photo. C'est du déjà vu et revu !
[message édité par dekson le 20/07/2013 à 12:37 ]
Inscrit le 15/08/2008
2846 messages publiés
C'est clair ! Ils ont juste mis en route le ventilateur mais ça ne donnera rien.

"des auditions sont programmées en septembre, des déplacements aux USA doivent avoir lieu en octobre et des rapports doivent être produits."
=> Et agir au lieu de faire des énièmes rapports, c'est une option ? On a la plupart des infos dont on a besoin pour celà.
Inscrit le 13/04/2012
838 messages publiés
Bien entendu que l'Europe a des couilles.

Ce sont les européens qui n'ont pas de couilles.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 20/07/2013 à 16:25
Ils ont compris qu'ils avaient pris du retard en matière d'espionnage et qu'ils doivent mettre des bouchées doubles pour se mettre au niveau?
[message édité par ze_katt le 20/07/2013 à 16:26 ]
Inscrit le 19/09/2012
210 messages publiés
Ont-ils compris qu'ils facilitaient leur espionnage en utilisant FaceBook, Google, Skype et compagnie ?
Inscrit le 09/10/2008
3228 messages publiés
on va plutôt dire qu'ils doivent ouvrir les yeux cette fois ci... comme si les politicards a enveloppes ne le savait pas...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juillet 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11