Nintendo avait déposé un recours auprès de l'OMPI pour obtenir la rétrocession du domaine WiiU.com, exploité pour profiter de la notoriété de la console de jeux vidéo Wii U. Mais la demande a été rejetée, le domaine ayant été enregistré bien avant que la nouvelle console ne soit annoncée.

Nintendo devra se passer du nom de domaine WiiU.com. La firme japonaise, qui a sorti sa nouvelle console Wii U en novembre 2012, a vu sa demande de rétrocession du nom de domaine rejetée par les arbitres de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Ils n'ont pas estimé que le nom de domaine avait été enregistré en violation des droits de Nintendo, ni que son exploitation relevait d'une particulière mauvaise foi.

La décision peut surprendre lorsque l'on se rend sur WiiU.com, puisque le site est très clairement associé à la console de Nintendo. Il affiche des liens vers des recherches en rapport avec la nouvelle Wii et les jeux Nintendo, ce qui permet au propriétaire du domaine d'enregistrer quelques bénéfices grâce aux liens sponsorisés proposés dans les résultats. Le site n'a aucune autre fonction. Fusible ajoute même qu'en février dernier, lorsque Nintendo a déposé son recours, le domaine WiiU était même mis aux enchères, ce qui démontrait une volonté manifeste d'en tirer profit.

Mais si Nintendo n'a pas réussi à récupérer le nom de domaine, c'est que l'OMPI a considéré que le domaine n'avait pas été enregistré pour nuire à la marque de Nintendo ou même en tirer des bénéfices indus. Le domaine avait en effet été créé dès 2004, deux ans avant que la firme japonaise sorte la toute première Wii. Il n'est donc pas possible d'empêcher un individu de faire exploitation commerciale d'un nom de domaine, lorsqu'il est rendu populaire par l'exploitation d'une marque commerciale déposée après l'enregistrement de ce nom de domaine.

Une décision logique qui devrait inciter les marques à la prudence. En matière de jeux vidéo, la pratique est courante. Sony ne possède pas Playstation4.com, et Microsoft a déposé plainte pour récupérer XboxOne.com. Les deux marques concurrentes de Nintendo devraient avoir plus de succès dans leur démarche, puisque les domaines ont été enregistrés après que les marques "Playstation" et "Xbox" aient été connues.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés