Les Big Brother Awards ont dévoilé la liste des nominés 2013. Facebook, Orange, les Google Glass ou la vidéo-verbalisation sont notamment sélectionnés. Les lauréats seront connus la semaine prochaine.

Les nominés des Big Brother Awards 2013 sont désormais connus. La liste des personnalités, des entreprises et des institutions qui "se sont illustrés par leur mépris de la vie privée et des libertés" a été publiée jeudi. Trente noms ont été retenus pour six catégories, plus deux spéciales. Les lauréats seront connus mercredi prochain au cours d'une cérémonie qui se déroulera à Montreuil.

Contrairement à l'édition 2010, les promoteurs de la Hadopi sont absents. À la place, on retrouve des sociétés comme Orange, "pour avoir voulu mettre en place des outils de DPI de surveillance des activités internet privées de ses abonnés, sous couvert de leur proposer de meilleures publicités ou service", ou Facebook, "pour la mise en place d’un moteur de recherche permettant des requêtes bien trop fines".

Des technologies spécifiques sont aussi dans le collimateur des Big Brother Awards, comme la vidéo-verbalisation, qui consiste à  utiliser du système de vidéosurveillance pour verbaliser une infraction ou d’un délit, la gérontechnologie, qui vise à placer "une caméra derrière chaque aïeul" ou encore les Google Glass, qui permette "de filmer/photographier/enregistrer tout, partout tout le temps".

Du côté des élus, on relèvera principalement la présence de Marielle Gallo (députée européenne), "pour son acharnement à faire passer les entreprises avant nos données personnelles", et Sébastien Huyghe (député national et commissaire à la CNIL). Notons par ailleurs la nomination de plusieurs ministères (Intérieur, Justice, Affaires étrangères) pour l'utilisation de certains fichiers.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés