Le dernier carré de la musique en ligne commence à tomber. Après Jean-Jacques Goldman en France, ce sont les Red Hot Chili Peppers qui acceptent enfin de laisser iTunes vendre leur musique sur Internet.

A l’approche de la sortie de leur nouvel album Stadium Arcadium prévue le 9 mai prochain, les Red Hot Chili Peppers ont finalement trouvé un accord avec leur maison Warner pour distribuer leur musique sur Internet. Les iTunes, FnacMusic et autres VirginMega proposent ainsi de télécharger les albums Blood Suger Sex Magik, One Hot Minute, Californication ou encore By The Way. L’accord a également été donné sur les albums plus anciens Mother’s Milk, The Uplift Mofo Party Plan, Freaky Styley et l’éponyme The Hot Chili Peppers, pour le moment introuvables sur les plate-formes françaises.

A l’occasion du passage au numérique, le groupe a fouillé dans ses cartons pour ressortir des morceaux exclusivement vendus avec l’album DRMisé. Au total, 10 nouvelles chansons sont ainsi réparties en pistes bonus sur quatre albums du groupe. Les fans, qui possèdent déjà les albums en CD, seront ainsi invités à les acheter à nouveau… Notez que les prix ne sont pas les mêmes selon les plateformes. Itunes, qui bénéficie par exemple d’une version exclusive de Californication avec livret et vidéo, vend le tout 13,99 euros, tandis que les autres plate-formes proposent la version « bonus » de 18 titres à 11,99 euros.

D’autres grosses pointures de la musique internationale n’ont pas encore de distribution officielle sur Internet, tels que Led Zeppelin, les Beatles, AC/DC, Metallica, ou Radiohead. Ce dernier a toutefois annoncé récemment qu’il n’attendrait pas la sortie de ses prochains albums pour diffuser de nouvelles chansons. Sans préciser sous quelles conditions, le groupe a indiqué qu’il sortirait ses nouvelles chansons en format numérique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés