Au mois de mai 2013, les agents de la Hadopi ont envoyé très exactement 72 000 e-mails, et 10 800 courriers recommandés aux abonnés à internet dont l'accès à internet aurait été utilisé pour pirater des oeuvres sur les réseaux P2P. Au total, plus de 1,8 million de mails ont déjà été envoyés aux internautes français, pour un effet nul sur la consommation d'offres légales.

Concernant les e-mails envoyés en guise de premier avertissement, il s'agit d'une légère baisse par rapport au mois de mai 2012 (- 5 %), qui s'explique cependant par le nombre de jours fériés et autres ponts qui ont très certainement influencé l'activité de la Haute Autorité – que ce soit de son fait, ou de celui de la société privée TMG qui est chargée de lui transmettre chaque jour les nouveaux PV d'infractions constatées.

En revanche, le nombre des courriers recommandés envoyés en cas de récidive marquent toujours une nette augmentation par rapport à l'an dernier. En mai 2012, il n'y avait eu "que" 5 560 courriers en LAR envoyés par la Haute Autorité, soit presque deux fois moins que cette année. La hausse est cependant beaucoup moins marquée qu'au mois d'avril, là aussi probablement du fait d'une activité ralentie.

Selon nos informations, l'Hadopi devrait mettre prochainement en place une nouvelle méthode d'envoi des courriers recommandés, qui pourrait être assurée par un autre prestataire que La Poste, pour un nombre plus important d'envois.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés