Né sur les principes du commerce équitable, le projet Fairphone va devenir réalité. Le cap des 5000 précommandes a été atteint, ce qui était impératif pour démarrer la production du smartphone. Les livraisons devraient survenir à partir de cet automne.

Mise à jour – Le délai pour commander l'un des exemplaires en "édition limitée" du Fairphone s'achève demain. 7832 téléphones ont été pré-commandés.

Sujet du 5 juin – La production du Fairphone va pouvoir démarrer. Mardi soir, le cap minimal des 5000 précommandes a été dépassé. Désormais, l'équipe néerlandaise à l'origine du projet espère atteindre le seuil des 20 000 réservations. Mais ce nouvel objectif n'aura aucune incidence sur le lancement de la fabrication du premier smartphone se revendiquant des principes du commerce équitable.

En effet, les responsables du projet Fairphone souhaitent démontrer que la conception d'un terminal est possible tout en répondant positivement à certaines problématiques environnementales, économiques, sociales et éthiques. Il s'agit par exemple de rémunérer plus équitablement tous les maillons de la chaîne de production ou encore de limiter l'empreinte humaine sur l'environnement.

Si le Fairphone s'inscrit dans une démarche de commerce équitable, pas question pour autant de proposer un mobile au rabais. Si le Fairphone ne rivalise peut-être pas sur le papier avec les smartphones derniers cris du moment, ses caractéristiques techniques sont tout à fait suffisantes pour une utilisation standard. Ainsi, le Fairphone dispose des spécificités suivantes :

Un processeur quadricœur cadencé à 1,2 GHz, un écran tactile d'une diagonale de 4,3 pouces (960 par 540 pixels), un appareil photo de 8 mégapixels sur la face arrière et un objectif de 1,3 mégapixel sur la face avant. L'espace de stockage atteint 16 Go et le Fairphone est doté d'une mémoire vive de 1 Go. C'est Android 4.2 qui a été choisi comme O.S. par défaut, mais il est toujours possible d'en installer un autre.

L'acquisition du Fairphone est pour l'instant réservée aux clients européens. Le prix de vente unitaire est de 325 euros, taxes incluses. Les terminaux commenceront à être expédiés cet automne.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés