L'Arcep a adopté une recommandation qui prévoit que les opérateurs qui installent la fibre optique dans les logements indiquent un numéro d'identification unique, propre à chaque ligne, qui sera facilement accessible par l'abonné. Notamment pour faciliter le passage d'un fournisseur à un autre.

Il sera bientôt possible d'indiquer aux FAI un numéro de ligne de fibre optique, lorsque l'on souhaitera être raccordé au très haut débit d'un opérateur. L'ARCEP a publié vendredi une recommandation (.pdf) sur une solution standardisée d'identification des lignes sur les réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné (FttH / Fiber To The Home), pour faciliter l'interopérabilité des réseaux.

"Concrètement, un identifiant unique, respectant un format standardisé à 10 caractères, sera attribué à chaque ligne par un gestionnaire d’identifiants, en général l’opérateur d’immeuble ayant installé le réseau", explique l'Autorité de régulation des télécoms. "Cet identifiant sera notamment étiqueté au niveau de la prise terminale optique, ce qui permettra au client, ou si besoin à un technicien, de le retrouver facilement". Il pourrait également figurer sur les factures des abonnements à internet et/ou dans les espaces clients de chaque abonné, même si ça n'est encore qu'une "piste à explorer".

Selon l'Arcep, cet identifiant unique constitue une "étape clé en vue de l'industrialisation des réseaux FttH", qui permettra notamment aux abonnés d'indiquer aux commerciaux un numéro de ligne lorsqu'ils font commande d'un accès à internet par fibre optique, ou pour faciliter les discussions entre FAI et opérateurs d'immeuble. "Cet identifiant, unique à l’échelle nationale, doit être stable dans le temps et accessible par le client et par les techniciens lors d’une intervention", précise l'Arcep.

Mais cette solution n'est valable que pour les immeubles anciens, qui sont fibrés par un opérateur. Dans les logements neufs, où la fibre optique est pré-installée par le constructeur et non par un opérateur télécom, l'Arcep doit encore "poursuivre ses travaux" pour "adapter la gestion et l’attribution des identifiants uniques dans ce cas de figure".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés