Swype, l'indispensable clavier virtuel pour Android, est désormais disponible dans sa version finale. A cette occasion, le logiciel développé par Nuance devient payant.

Lorsque l'on a essayé Swype, il devient très difficile de s'en passer. Le logiciel de Nuance, qui permet d'utiliser le clavier sous Android avec une rapidité inégalée, a enfin quitté sa phase de bêta-test qui durait depuis 3 ans. Déjà installé par plus de 500 millions d'internautes, le clavier virtuel est désormais vendu 76 centimes sur Google Play (avec possibilité de le tester un mois gratuitement). Le prix pourrait augmenter après une période "promotionnelle" dont la durée n'a pas été précisée.

Plus difficile à décrire qu'à maîtriser, Swype s'utilise par un glissement du doigt sur les lettres qui composent les mots à saisir. Il n'y a pas besoin de lever le doigt pour écrire un mot, puisque l'algorithme heuristique de Swype analyse le parcours du doigt et devine, avec une précision impressionnante, ce que l'utilisateur souhaite écrire. En cas de besoin, il peut bien sûr être utilisé comme n'importe quel clavier virtuel, notamment pour saisir des chiffres ou des symboles. Il n'existe pas mieux, et même le prometteur Minnum ne devrait pas le détrôner.

"Ce clavier dynamique et intelligent actualise en permanence le modèle linguistique de l’utilisateur selon les mots et expressions les plus fréquents et les plus en vogue via le crowdsourcing", explique Nuance. C'est-à-dire que les mots inconnus ajoutés par les utilisateurs sont partagés dans une base de données commune, et vienne enrichir la base de reconnaissance.

Le seul problème de Swype est que l'on en devient vite dépendant, et qu'il est ensuite très pénible de devoir changer de type de clavier. En particulier de retourner sur un clavier iOS sur iPhone ou iPad, où il n'existe pas d'équivalent de Swype.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos