Publié par Julien L., le Mardi 29 Janvier 2013

Manuel Valls dénonce une "certaine impunité" juridique sur Internet

Manuel Valls s'est élevé contre une "certaine impunité" juridique régnant sur Twitter, regrettant en filigrane les trop grandes largesses accordées par le premier amendement de la Constitution des États-Unis. Il estime que les USA doivent concilier liberté d'expression et sécurité et que les hébergeurs et fournisseurs d'accès à Internet doivent être mis à contribution pour lutter contre l'idéologie extrémiste.

Avec la précédente majorité présidentielle, Internet était régulièrement dépeint comme une zone de non droit qu'il fallait civiliser. Le discours de Nicolas Sarkozy en 2007 lors de la signature d'un accord interprofessionnel sur la lutte contre le piratage "sur les nouveaux réseaux" a ainsi particulièrement marqué par une vision aussi pessimiste et sombre du réseau des réseaux.

Depuis, les cris d'orfraie se sont calmés. En place depuis mai, la nouvelle équipe gouvernementale a fait preuve de mesure sur ce terrain ; il n'est plus question d'Internet civilisé ni de zone de non droit. Lors de l'affaire du hashtag #UnBonJuif, la garde des Sceaux Christiane Taubira a même affirmé le contraire, en rappelant que les propos tenus sur la toile n'ont rien de virtuel et que leurs auteurs en sont responsables.

Mais à l'occasion d'une conférence internationale à Bruxelles, Manuel Valls a fait entendre une autre petite musique. Le ministre de l'Intérieur s'est élevé contre la "segmentation des régimes juridiques" qui "procure une certaine impunité". "L'Europe doit s'imposer et convaincre les États-Unis qu'il faut concilier liberté d'expression et sécurité", a-t-il ajouté, au risque de se voir opposer la célèbre citation de Benjamin Franklin.

"Nous pouvons légiférer au plan national, voire européen, mais les connexions ne tiennent pas compte des frontières", a poursuivi le ministre, ajoutant que "la France a ainsi contraint la plateforme de micro-blogging Twitter à communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de propos racistes et antisémites", en référence à la décision rendue par le TGI de Paris dans l'affaire opposant Twitter à l'UEJF.

Le locataire de la place Beauvau se refuse à rester inactif face à un Internet "devenu un vecteur pour la propagation de messages et d'appels [extrémistes, ndlr]". "L'Internet ne peut plus être ce lieu privilégié pour l'échange d'informations, de formation et de techniques" en lien avec le terrorisme, a-t-il complété. "L'action doit impliquer les hébergeurs et les fournisseurs d'accès".

Publié par Julien L., le 29 Janvier 2013 à 18h25
 
44
Commentaires à propos de «Manuel Valls dénonce une "certaine impunité" juridique sur Internet »
Inscrit le 13/02/2012
570 messages publiés
Ah bon, la gauche est au pouvoir?
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Paraitrait que le ps serait de gauche.... mouais 1ere nouvelle quoi
Inscrit le 04/04/2010
47 messages publiés
SarkoValls deux hommes qui n en font qu un !
Image IPB
[message édité par OuLaLA33 le 30/01/2013 à 17:48 ]
Inscrit le 23/10/2009
291 messages publiés
convaincre les États-Unis qu'il faut concilier liberté d'expression et sécurité

ben voyons.
c'est juste le premier amendement de leur constitution.

dans le même style de proposition débile, je vois bien les iraniens nous demander de modifier le premier article de la nôtre parce qu'elle leur plaît pas (j'ai enlevé de gros morceaux, et j'en ajouté d'autres):
La France est une République indivisible et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sauf les femmes et les homosexuels. Elle respecte toutes les croyances, surtout l'Islam chiite. Son organisation est décentralisée, mais uniquement à Téhéran.



stupide. -_-
Inscrit le 02/04/2009
106 messages publiés
jusque la rien de choquant obliger twitter à coopérer avec la justice pour trouver les auteurs de propos racistes franchement sa coule un peu de source nan? Il y a suffisamment a surveiller y compris avec ce gouvernement et certain projet Valls pour ne pas crier au loup....
Inscrit le 20/12/2009
198 messages publiés
Un americain te dirait que si ta société a si peur de la pensée qu'elle la punit c'est qu'elle n'est pas sûre d'elle-meme. (cf le voile intégral interdit qui n'est pour eux qu'un bout de tissu)

La-bas, jamais ils n'interdiront le parti nazi: si celui-ci devient tout d'un coup ultra populaire c'est que la société americaine etait un echec à la base, la censure n'aurait rien changé...

Il faudrait qu'en France on comprenne enfin que ce ne sont ni les mots ni les idées qui blessent mais les actes (evidemment le mensonge ad hominem, aka la diffamation, fait bcp de tort et est aussi puni aux USA)
[message édité par xwolfi le 30/01/2013 à 00:04 ]
Inscrit le 05/09/2012
44 messages publiés
Déjà il ne faut pas confondre pensée et expression.

Ensuite, concernant les USA :
La bas ils avaient mis en place le "Don't Ask Don't Tell", qui permettait de renvoyer tous les militaires qui "osaient" mentionner leur homosexualité (par exemple sur un blog, un site de rencontre) ou officialiser leur union.
Il pourrait revenir en cas d'alternance.

La bas, ils ont mis en place le code Hays, un code de censure hyper strict fondé sur la morale chrétienne régissant la production de films, utilisé jusqu'à la fin des années 60.

Bref les USA n'ont jamais été le pays de la liberté d'expression absolue, c'est un cliché.
Ils ont juste des marqueurs différents, en France c'est le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie, aux USA c'est le puritanisme. L'explication est à chercher dans l'histoire de chaque pays.
Inscrit le 03/10/2011
5201 messages publiés
Peut-on également dénoncer l'impunité de certains élus ?
Inscrit le 17/03/2009
170 messages publiés
Waou ! J'avais a peine lu le titre que j'ai de suite pensé a ça !!!
commençons deja par regler les "impunités juridique des politiques, ça sera deja un grand pas !
Inscrit le 29/09/2009
545 messages publiés
tout a fait et il y a du boulot que sa soit gauche et droite!
Inscrit le 02/04/2010
987 messages publiés
Peut-on également dénoncer l'impunité de certains élus ?

Bien sur que non. Eux sont tous blancs comme neige.
Sarkozy l'avait promis a l'epoque: Republique irreprochable. Ou presque.

Bon, le president a change, mais lui aussi l'a promis:
Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Moi président de la République, j'aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du chef de l’État ; je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonction venaient à être contestés, je puisse dans certaines conditions me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat ou m'expliquer devant un certain nombre d'instances.
Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts.

Et ca, c'est pour maintenant. Enfin, presque.
Inscrit le 06/04/2012
366 messages publiés
''Peut-on également dénoncer l'impunité de certains élus ?''

Y manque juste une url pour pouvoir mettre son X et moi je le fais!
Inscrit le 02/04/2010
987 messages publiés
Le ministre de l'Intérieur s'est élevé contre la "segmentation des régimes juridiques" qui "procure une certaine impunité".

Alerte! Les terroristes, racistes et autres pedophiles trouvent refuge sur la Toile.

(...) a poursuivi le ministre, ajoutant que "la France a ainsi contraint la plateforme de micro-blogging Twitter à communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de propos racistes et antisémites"

Ah, peut-etre pas, en fait.
Faudrait savoir.

Plus largement, il est vrai que differents pays ont des notions differentes de "liberte" en general et "liberte d'expression" en particulier. Ca rend difficile l'application des lois locales sur Internet... difficile mais pas impossible.
Alors le retour du discours "Internet sans foi ni loi", c'est aussi mal venu que sous la presidence precedente. :

L'action doit impliquer les hébergeurs et les fournisseurs d'accès.

La en particulier: les FAI et autres fournisseurs de services cooperent en general tres bien avec la Justice, qu'il s'agisse de fournir des donnees ou parfois meme de bloquer des requetes. Le fait qu'ils se montrent (parfois, pas toujours) refractaires aux decisions "simplement" administratives ou gouvernementales n'est pas etonnant. Seul le pouvoir juridique est apte a prononcer des restrictions aux libertes fondamentales dans le cadre prevu par la Loi. Cela a ete affirme a plusieurs reprises a plusieurs niveaux differents (jusqu'au Conseil Constitutionnel et a la Cour Europeenne).
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
L'impunité sur internet, c'est terminé ! qu'on se le dise...

Image IPB
Inscrit le 10/07/2008
2615 messages publiés
#UnBonMinistre est un Ministre qui la ferme.
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
(ou qui démissionne ?)
Inscrit le 10/07/2008
2615 messages publiés
On embauche chez Bouglione. Il a sa chance.
Inscrit le 23/09/2006
3115 messages publiés
et moi je denonce une certaine impunité chez nos hommes politiques
Inscrit le 06/04/2011
3771 messages publiés
68- Les pavés - il est interdit d ' interdire. Mon bulletin de vote rose - Miterrand - 81


Puis



Maintenant

Image IPB
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
Inscrit le 20/12/2009
198 messages publiés
Enfin j'imagine que t'as compris que la phrase "il est interdit d'interdire" etait dejà stupide à la base. Si tu ne veux plus rien interdire, comment pourrais-tu interdire à qui que ce soit d'interdire quelque chose HEIN HEIN ?

Bien content d'être né lgtps apres 68, les crétins chevelus m'auraient bien fait gerber
[message édité par xwolfi le 30/01/2013 à 00:11 ]
Inscrit le 31/07/2006
35 messages publiés
... réfléchis-y deux fois, et tu comprendras peut-être mieux. Ce n'est pas une phrase de chevelu d'ailleurs, ça sent juste l'anarchisme (tu y étais presque, ça date juste du siècle précédent).
http://fr.wikipedia....wiki/Anarchisme
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
" Enfin j'imagine que t'as compris que la phrase "il est interdit d'interdire" etait dejà stupide à la base"
T'as surtout pas compris que c'était ironique à la base hein
Mais bon je désespère pas un jour tes deux neurones vont se connecter et ça fera "tilt", t'as le temps t'es jeune (apparemment).
Inscrit le 06/11/2012
39 messages publiés
Il n'a qu'à aller se faire élire aux États-Unis.
Inscrit le 14/05/2009
424 messages publiés
Que fait Valls dans un gouvernement de gauche ?
Serait-il le nouveau Besson ?
Inscrit le 28/07/2004
1182 messages publiés
Il n'y a ni gauche ni droite en France comme hélas presque partout ailleurs, juste des serviteurs des banquiers sionistes pour finir de mettre en place le NWO.
Inscrit le 31/07/2006
35 messages publiés
Disons plus tôt qu'il existe peu de gauche prête à remettre le système capitaliste en cause (malgré les faillites bancaires et remises à flot des banques par les contribuables, la fuite en avant du toujours produire plus et vendre plus quitte à produire de l'obsolescence programmée, les délocalisations incessantes...). Je ne vois pas trop l'intérêt d'y adjoindre une origine ethnique ("sioniste"). Et pour ce qui est de la droite, visiblement elle se porte très bien, se nourrissant de votes de gens qui ont peur de l'autre ; suffit de voir les résultats de l'extrême-droite dans les régions rurales où il n'y pas l'ombre d'un début d'immigration. Sans le savoir, la plupart votent pour un système qui va les exclure eux-mêmes toujours plus.
[message édité par oliwek le 30/01/2013 à 14:08 ]
Inscrit le 09/04/2009
1368 messages publiés
Numérama au pouvoir !
Aller bande de troll politco coincé lachez vous, c'est toujours plus facil de réflèchir le numérique avec 2 neurones qu'avec un cerveau entier.
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
hihi oui, déjà "réfléchir le numérique" quoi c'est rigolo....
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
"L'Europe doit s'imposer et convaincre les États-Unis qu'il faut concilier liberté d'expression et sécurité"

Mais bien sur ! C'est vrai que le puissant Manuel Valls, ministre du plus grand pays au monde qu' est la France a les moyens de convaincre le petit Obama et son tout petit pays de rien du tout de remettre en cause le 1er amendement de leur constitution.
Qu'est ce qu'il faut pas lire comme conneries !
Inscrit le 09/08/2010
590 messages publiés
"Il estime que les USA doivent concilier liberté d'expression et sécurité"

Mettre liberté d'expression et sécurité dans la même phrase ressemble plutôt à un discours d'une droite décomplexée. Mais plus le temps passe plus il y a de similitudes avec le gouvernement d'avant. Donc droite/gauche, même discours sur le contrôle de la population. On va l'avoir dans l'os !
Inscrit le 23/01/2013
13 messages publiés
La Chine paradis juridique de l'Internet ???
Inscrit le 16/01/2013
38 messages publiés
Et oui, la conception de la liberté aux US a divergé de la notre,
Ca date de la révolution je crois.

convaincre les États-Unis qu'il faut concilier liberté d'expression et sécurité

Pour moi la sécurité peut faire presque ce qu'elle veut,
Du moment qu'elle ne menace pas la liberté.

Bref, toutes les bases sont à revoir dans sa manière de voir les choses.
Inscrit le 31/07/2006
35 messages publiés
évidemment, internet favorise l'expression du citoyen lambda... résultat, tout le monde s'exprime, et on retrouve aussi des discussions de bas étage, qu'on entend de toute manière au troquet du coin. Le problème, c'est que c'est écrit (on peut le chercher par avec un moteur à la gogol) ? Parce que tant qu'à faire, autant enregistrer les discussions de tripot et verbaliser 60% de la population (j'espère que c'est plus bas en réalité, mais j'ai des doutes, quand je vois les marches contre la parentalité homo en France)
Inscrit le 06/04/2012
366 messages publiés
Je partage votre avis sauf sur le lien avec la parentalité homo.
Il y a assez de cinglés comme ça et c'est pas avec des parents homos comme modèle pour un enfant que ça va arranger les choses!
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Et l'impunité des vendus qui se disent passionnés mais qui montent des SARL en faisant du travail dissimulé, par le biais de modos bénévoles; Numerama en fera un article vous croyez ?
[message édité par tass_ le 30/01/2013 à 14:15 ]
Inscrit le 24/12/2011
2176 messages publiés
Merci M. Valls de bien vouloir définir les mots extrémisme et terrorisme.

Si je m'en réfère à la définition de Wikipedia :
"L'extrémisme est un terme utilisé pour qualifier une doctrine ou attitude (politique ou religieuse) prônant l'action par tous les moyens pour arriver à ses fins."
"Le terrorisme est l'emploi de la terreur à des fins politiques."

Alors les propos de M. Valls n'ont aucun sens.
Je pense que ses définitions sont les suivantes :
Extrémisme : opposition politique
Terrorisme : résistance armée aux guerres d'agression menées par l'occident

Je trouve ses propos beaucoup plus clairs ainsi :
Le locataire de la place Beauvau se refuse à rester inactif face à un Internet "devenu un vecteur pour la propagation de messages et d'appels à l'opposition politique]". "L'Internet ne peut plus être ce lieu privilégié pour l'échange d'informations, de formation et de techniques" en lien avec la résistance armée à nos guerres d'agressop,, a-t-il complété. "L'action doit impliquer les hébergeurs et les fournisseurs d'accès".
Inscrit le 28/10/2008
520 messages publiés
Par définition du poste, un ministre de l'intérieur est un gros facho.
Valls n'échappe pas à la règle, d'ailleurs il a la gueule de l'emploi.
Le reste c'est du baratin.
Inscrit le 13/08/2002
6885 messages publiés
C'est quoi un "facho" ? J'imagine que ça vient de fasciste, et quand je vois la définition de fasciste ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme ) je vois que ça a inspiré le nazisme, joli point godwin par la bande.

juste pour être sûr que le mot est employé avec justesse, et non pas pour faire un effet de style. Donc un autre qualificatif peut être ?
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Aucun rapport avec un point Godwin... Faut arrêter de le sortir pour n'importe quelle occasion.

Puis bon le fofo de numerama étant ce qu'il est le point Godwin est atteint avant le premier post...
Inscrit le 13/08/2002
6885 messages publiés
Je le trouvait bien subtilement dissimulé au contraire ^_^

J'attend toujours les explication de jolavillette sur l'utilisation de "facho"
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
C'est simple, la page wikipedia que tu cites le dit bien : "Dans son acception la plus large, le terme est employé pour disqualifier l'ennemi politique." " Dans le débat politique contemporain, le terme fasciste continue d'être employé comme une injure."
Rien à voir avec le nazisme.
Si je devais faire un commentaire de texte je dirais que jolavillette voulait dire par là que le rôle de ministre de l'intérieur est de préférer l'ordre, la répression, la discipline, à la liberté. Trait commun avec le fascisme.
[message édité par tass_ le 31/01/2013 à 10:48 ]
Inscrit le 28/10/2008
520 messages publiés
Bon je m'y colle....

Ca n'a évidemment rien à voir avec la seconde guerre mondiale. Et comme en fait c'est toi boogieplayer qui l'évoque, ce foutu nazisme, ben le point Godwin il te revient de droit ! Alors, heureuse ?

Quand j'ai rédigé ce post j'ai juste cherché un terme qui ne risquait pas de m'attirer des ennuis. J'ai donc éliminé "sale con lePSniste", "gros bourrin sécuritaire", etc... Facho m'a semblé raisonnablement prudent, et suffisamment explicite.

Sinon voici la liste des ministres de l'intérieur depuis notre idole à tous Charles Pasqua :

Charles Pasqua (RPR), Pierre Joxe (PS), Philippe Marchand (PS), Paul Quilès (PS), Charles Pasqua (RPR), Jean-Louis Debré (RPR), Jean-Pierre Chevènement (MDC), Jean-Jack Queyranne (PS), Jean-Pierre Chevènement (MDC), Daniel Vaillant (PS), Dominique de Villepin (UMP), Nicolas Sarkozy (UMP), François Baroin (UMP), Michèle Alliot-Marie (UMP), Brice Hortefeux (UMP), Claude Guéant (UMP), Manuel Valls (PS)....

Belle brochette de démocrates hein ?
[message édité par jolavillette le 31/01/2013 à 14:03 ]
Inscrit le 29/04/2009
1492 messages publiés
- " Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux ! ( Benjamin Frankin )-
C'est 1 homme à part, aussi froid que dangereux ... malgré son étiquette libertaire ; lui ne l'est pas du tout !
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10