Le plus important des groupes Anonymous a décidé de soutenir Gaza contre Israël, en coordonnant une série d'attaques contre les sites internet de l'état hébreu. Certaines ont permis de mettre la main sur des bases de données, et notamment sur la liste de plus de 3000 donateurs à une organisation sioniste, ou encore une liste de 5000 officiels isréaliens.

Dans le conflit israélo-palestinien, les principaux groupes Anonymous ont clairement choisi leur camp. Alors que nous rapportions ce matin que l'état hébreu se dit victime depuis plusieurs jours d'attaques massives contre ses sites internet officiels, lesquelles font suite à des menaces de cyber-représailles explicitement proférées par Anonymous, l'un des plus influents groupes Anonymous annonce avoir mis en ligne les identités de plus 3 000 donateurs soutenant Israël. 

En effet, le compte Twitter @YourAnonNews, suivi par plus de 700 000 internautes, a publié cette nuit un message dans lequel il annonce avoir piraté et mis en ligne une liste de quelques 3 000 donateurs à l'organisation sioniste américaine Unity Coalition for Israel (UCI). Etant donné le positionnement idéologique adopté par Anonymous, la publication a clairement pour objectif de les dénoncer. Parmi les milliers de donateurs figurent des sénateurs et d'autres personnalités politiques américaines.

L'association indique sur son site internet que sa mission est de "concentrer les efforts des organisations et individus séculaires et religieux pour qui l'existence d'un Etat d'Israël est centrale et essentielle à l'avenir du monde libre".

"Nous éduquons ces organisations et ces individus sur les problèmes de sécurité et les idéologies radicales, y compris le terrorisme islamique mondial, qui affectent non seulement Israël, mais aussi tout le Monde Occidental", ajoute l'UCI, fondée en 1991 avec des représentants du monde chrétien et du monde juif. Sur son site internet, où elle relaie la communication en ligne des forces israéliennes, l'organisation accepte tous les dons uniquement à travers PayPal.

La liste contient les identités des donateurs et leurs coordonnées postales et/ou téléphoniques, mais pas le montant de leur donation.

Comme le note The Next Web, la divulgation de la liste des donateurs semble provenir d'une opération massive menée par Anonymous depuis plusieurs jours, visant plus de 650 sites israéliens. L'ensemble des actions sont référencées avec le hashtag #OpIsrael sur Twitter. Certaines de ces attaques ont permis de pirater des sites (bien au delà des attaques DDOS sans lendemain) et de mettre la main sur des bases de données :

Outre la liste des quelques 3 000 donateurs à l'UCI, Anonymous a aussi publié une liste de 5 000 officiels israéliens avec leurs identités personnelles.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos