Publié par Guillaume Champeau, le Vendredi 02 Novembre 2012

Les députés favorables à un Google made in France

Sans avoir conscience qu'un projet européen existe déjà, et qu'il s'agit d'un échec, les députés français se disent favorables à la création d'un moteur de recherche français ou européen, qui constituerait une alternative sérieuse à Google. Mais encore faut-il pouvoir le faire connaître, et le faire utiliser.

A l'heure où l'on ne parle plus que de taxer Google, et à une époque ou un ministre de la République pose en marinière en couverture d'un grand magazine pour défendre le "made in France", la question de l'absence d'un puissant moteur de recherche français ou européen se pose à nouveau. Pour recueillir l'opinion des députés, le site StreetPress s'est rendu dans la salle des quatre colonnes à l'Assemblée Nationale, et a interrogé les députés pour savoir ce qu'ils penseraient de l'idée de créer un Google à la française.

Tous, sans exceptions, sont favorables par principe. Mais tous semblent ignorer que le site Exalead, aujourd'hui largement oublié, devait devenir ce moteur de recherche de référence créé sous l'impulsion de l'Union Européenne, dans le cadre du projet Quaero lancé en 2005. "On aurait pas eu l'aérospatiale si on n'avait pas eu de décision politique pour le faire. On aurait peut-être dû avoir une décision européenne pour faire (une alternative à Google)", regrette ainsi Anne-Yvonne Le Dain, députée socialiste de l'Hérault.

Les lenteurs administratives étant ce qu'elles sont, il avait fallu attendre mars 2008 pour que le programme franco-allemand (qui rassemblait notamment France Télécom, Deutsche Telekom et Thomson) bénéficie enfin d'un feu vert des autorités de la concurrence pour recevoir son financement. Pendant ce temps, Google a creusé son trou et paraît aujourd'hui inarrétable.

Jean-Frédéric Poisson (UMP), a lui aussi des regrets, et ils remontent à loin. "Ou aurait dû dérouler dans toutes ses conséquences le fameux plan calcul le jour où le général De Gaulle a voulu doter la France d'industries pour faire de grands calculateurs et des ordinateurs dignes de ce nom pour concurrencer les Américains à l'époque, on aurait dû aller jusqu'au bout", regrette-t-il. "Il y a en France suffisamment de capitaux et de matière grise pour y arriver si on le décide. On aurait dû avoir un moteur de recherche depuis longtemps".

"C'est facile de faire un moteur de recherche. Plus difficile de l'imposer".

"C'est tout de même mieux d'être maître de son destin plutôt que s'en remettre à un autre", note aussi Bernard Debré, dont le père avait participé à l'élaboration du plan calcul. Il souhaite un Google "made-in France, ou même made-in Europa".

Pour les députés, c'est d'abord une question de souveraineté. "On a intérêt à mettre au point un système de recherche qui soit sous le contrôle de la juridiction française et des tribunaux français", souhaite ainsi Jacques Myard, qui rappelle qu'il a "toujours eu un problème avec le fait que la toile était complètement dans la main des Américains" (voir à ce sujet  sa proposition pour nationaliser Internet, ou son affirmation selon laquelle les DNS sont sous contrôle américain).

Mais c'est aussi une question de souveraineté culturelle. Google qui domine 95 % des recherches, cela veut dire que Google affiche 95 % des réponses, ce qui n'est pas neutre pour l'éducation au sens large. "Concrètement, il va pouvoir modifier l'histoire de l'humanité", s'emballe à cet égard Pascal Terrasse (PS). "On imagine demain que Google décide que ce ne soit pas Leonard de Vinci qui ait écrit tel ou tel livre mais Jean-Louis Patatin"...

Le plus pragmatique reste néanmoins Hervé Mariton. "C'est facile de faire un moteur de recherche", rappelle-t-il, mais "c'est plus difficile de l'imposer". Or, "il ne faut sûrement pas faire comme les Chinois, qui ont une pratique très chinoise de leur moteur de recherche". Le problème d'Exalead n'est pas qu'il soit pas assez pertinent, mais qu'il n'a aucune force de frappe médiatique pour s'imposer comme une alternative sérieuse dans le coeur des internautes.

Publié par Guillaume Champeau, le 2 Novembre 2012 à 10h46
 
89
Commentaires à propos de «Les députés favorables à un Google made in France»
Inscrit le 21/07/2010
677 messages publiés
Hé bien allez-y, faites donc. Sans l'argent du contribuable hein.

Je sais pas pourquoi, mais je sens arriver gros comme un MAMMOUTH des petites combines pour faire utiliser ce moteur plutôt que Google. L'occasion rêvée pour les politiques et les ayant-droits.

"Concrètement, il va pouvoir modifier l'histoire de l'humanité", s'emballe à cet égard Pascal Terrasse (PS). "On imagine demain que Google décide que ce ne soit pas Leonard de Vinci qui ait écrit tel ou tel livre mais Jean-Louis Patatin"...


Mais...mais...l'exemple typique du couillon qui n'a jamais cherché à comprendre, voire à utiliser plus d'une seconde un moteur de recherche.

C'est Google qui a la main mise sur toutes les pages Web de la planète ?

Pourquoi a-t-on autant de **** au sommet qui n'y comprennent RIEN ?

"On a intérêt à mettre au point un système de recherche qui soit sous le contrôle de la juridiction française et des tribunaux français", souhaite ainsi Jacques Myard


Allez toi mon petit Jacques, je te vois venir. Ils l'ont bien fait les chinois hein ? Se retenir d'insulter, se retenir...
[message édité par eax13 le 02/11/2012 à 10:59 ]
Inscrit le 30/09/2010
126 messages publiés
Au contraire, il a tout compris.

Pire: Il a raison!

Si demain Google decide que c'est Leonard de Vinci qui a ecrit tel livre, ca veux dire que 95% des recherches vont renvoyer ce resultat.et influencer ceux qui n'ont pas ta connaissance. N'oublie pas que Google est une source tres importante d'inspiration pour les jeunes. Donc si Google filtre les pages qui disent le contraire; ils n'auront aucun moyen de se faire une opinion sur la réalité.

On parle de qui est l'auteur d'un livre la; mais je te laisse imaginer ce qu'il en est si demain, au hasard, Google decide de ne referencer que des theses ayant trait a la politique, la religion, les races, ....
Tres inquietant je trouve.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
Les députés n'utilisent pas exalead.fr ???
Inscrit le 02/12/2010
106 messages publiés
Ni même voila.fr
Inscrit le 04/09/2002
2710 messages publiés
bah! ces imbéciles ne savent même pas qu'exalead existe...

ça ne fait que se lamenter et faire des propositions à la c...

sinon, oui, en se donnant les moyens, il est possible de concurrencer google. reste qu'en europe et pire encore en france, le fait de tout vouloir contrôler et légiférer fait que tout avance très lentement. tant et si bien qu'on abandonne plein de truc en cours de route.
et puis, si c'est pour encore le faire avec l'argent de nos impôts, qu'ils laissent tomber: feraient mieux de baisser les charges des entreprises: ça aiderait probablement les jeunes pousses.
Inscrit le 17/08/2009
235 messages publiés
Yep, avec un control accru sur les resultats proproses ?
Inscrit le 23/02/2011
431 messages publiés
""C'est facile de faire un moteur de recherche. Plus difficile de l'imposer"

Oh bah oui c'est tellement facile, Google a des années d'avance avec son algorithme et avec l'arrivée de Knowledge Graph ça risque pas de s'améliorer.

Si c'est juste crawler tous les sites et les indéxer bêtement, oui c'est facile.
C'est d'ailleurs certainement ce qu'ils vont faire.

Mais au dela de ça je pense qu'ils ont raison de vouloir concevoir un Google made in France, mais si déjà ils sousestiment le travail a réaliser autant dire que c'est perdu d'avance.
Inscrit le 14/09/2007
651 messages publiés
c'est facile oui et non.. T'imagines la force de frappe qu'il faut pour indexer tout le web ? Y a que google capable de faire ça aujourd'hui..
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
voilà.fr en 2.0

edit: mauvais exemple , voilà existe toujours , j'en reviens pas

bref ,de toute façon c'est pas en creant un baidu français ou une merde quelquonque qu'il faut esperer attirer les foules ,
ça vas couter quelques millions d'euros pour de l'inutile à la france.fr

à force faudrait compiler les paroles et decisions des politiques concernant internet , et en sortir le top du pire . ou en faire un site humoristique . Pour les générations futures ça pourrait meme faire l'objet d'études pour essayer de comprendre pourquoi et comment des personnes avec si peu de compétences pouvaient prendre des décisions au nom de toute une nation . ..
[message édité par speed le 02/11/2012 à 11:12 ]
Inscrit le 29/10/2011
232 messages publiés
Il vaut beaucoup mieux taxer Google. Sinon Hervé Mariton a raison même si ça n'est aussi facile de développer un moteur aussi efficace et universel que Google. Avec la recherche, la cartographie, la traduction, la recherche d'image, il est partout et on retombera toujours dessus en parcourant le web. Alors vraiment le taxer ; fort.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
M4khno, le 02/11/2012 - 11:03
Il vaut beaucoup mieux taxer Google.

Comment ? Quelle serait la règle ?
Inscrit le 28/11/2008
3156 messages publiés
Je vais de ce pas envoyer un courrier à mes représentants pour leur signaler l’existence de YaCy , ils vont halluciner.

Ah pardon, c'est juste une question de souveraineté nationale sur les résultats de recherche. Bah si Baidu est si populaire en Chine, pourquoi la France ne pourrait-elle pas faire pareil ? [/troll]
Inscrit le 30/09/2010
126 messages publiés
La souveraineté nationale est une vrai question, et en vrai enjeu.

Je pense que rien que cela justifierait d'avoir une alterantive europeenne.

Il n'a qu'a voir ce qui se passe avec le GPS americain. Non seulement les civils non-americain n'ont pas accés a la plus haute précision (reservée a l'armée américaine), et il n'y a pas de concurrent aujourd'hui.

En cas de conflit, c'est tres facile pour les USA d'arreter le GPS pour les autres; ce qui leur donne un avantage majeur.
Inscrit le 20/08/2010
895 messages publiés
Quelle bande de zozos ! Et pourquoi pas un Microsoft à la française, un Intel à la française, un Apple à la française, un Dell ou HP à la française, un Amazon à la française ?

De la gueule, mais c'est tout ! Incapable de promouvoir correctement le logiciel libre dans l'administration mais plein d'idée révolutionnaire.
Inscrit le 28/11/2008
3156 messages publiés
Oui au lieu d'innover, "ils" veulent juste que les succès des autres soient copiés. Faire comme les chinois quoi, mais en subissant des coupes budgétaires drastiques, des "PPP" moisis servant en réalité à détourner des fonds publics, et une tendance au respect de la propriété intellectuelle. Le résultat est d'un tragi-comique...
Inscrit le 20/07/2011
880 messages publiés
C'est sur que si comme pour le "nuage" made in France il y a quelques subventions à la clé, de grands noms alléchés par les millions des contribuables devraient proposer une "usine à gaz" dont personne ne voudra.
Et puis la volonté de faire n'est rien si il n'y a aucun "talents" qui savent faire, car aujourd'hui ces "talents" ils auraient plutôt tendance à prendre un billet d'avion (aller simple) vers d'autres horizons.
Inscrit le 03/10/2011
6103 messages publiés
Il va falloir qu'ils speedent un peu Exalead, si ils ne veulent pas avoir des informations trop anciennes.
C'est un moteur de recherche que j'aimais bien, il y a quelques années, mais maintenant que c'est devenu une vitrine pour Dassault, c'est beaucoup moins bien.
Inscrit le 26/05/2010
150 messages publiés
Le moteur de recherche web Exalead a toujours été une vitrine, le but de cette boite c'est de vendre son moteur de recherche à des boites (pour mettre sur des intranet par exemple), où il est très pertinent. Pas de concurrencer Google.
[message édité par mckro le 02/11/2012 à 12:07 ]
Inscrit le 03/10/2011
6103 messages publiés
Pas du tout, à sa création Exalead était un moteur de recherche aussi pertinent que Google, voire plus sur certains sujets. Aujourd'hui, il n'est moteur de recherche que de nom. J'y vois des sites qui ont le graphisme d'il y a 6 mois. Bref, il y a peut-être 16 milliards de pages indexées, mais l'actualisation doit se faire à raison d'une fois par an.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
hypercrapule, le 02/11/2012 - 11:08
Quelle bande de zozos ! Et pourquoi pas un Microsoft à la française, un Intel à la française, un Apple à la française, un Dell ou HP à la française, un Amazon à la française ?

De la gueule, mais c'est tout ! Incapable de promouvoir correctement le logiciel libre dans l'administration mais plein d'idée révolutionnaire.


+1
Dans l'administration, ils font même de la publicité pour des logiciels privateurs américains, et le tout est bien évidement payé par le contribuable français:
http://www.numerama....nd.html?1544741
[message édité par MdMax le 02/11/2012 à 11:15 ]
Inscrit le 14/09/2007
651 messages publiés
non ! il y a beaucoup d'administrations qui sont passées en logiciels libres !
Inscrit le 02/11/2012
1 messages publiés
Bon article... Vraiment risible et un rien pathétique de voir nos chers députés se réveiller avec 10 ans de retard.
Marrant aussi de faire un tour sur Exalead, dans les oubliettes du Web, pour constater que ses pages de résultats affichent des publicités... gérées par Google. lol. lol. lol.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
+1 , il parraitrai que :"gouverner c'est prévoir"
Inscrit le 03/10/2011
6103 messages publiés
Le problème, c'est que les politiques ne gouvernent plus. Ils écoutent une voix venue du ciel (un appel d'un puissant lobby industriel) et réalise la loi.
Inscrit le 07/05/2004
888 messages publiés
Dire que ces Messieurs ont fait de grandes études et qu'ils sont * comme leurs pieds.

Je viens de taper piratebay dans exalead et bien je ne l'utiliserai jamais xD
Une grosse * ce "truc".
Inscrit le 16/09/2011
201 messages publiés
il faut demander a notre grande compagnie Bull de le faire
Inscrit le 06/04/2011
3809 messages publiés
Les pages jaunes, en fait. Et liste noire. surtout liste noire et " Pur " en avant.

peuvent se le foutre dans l ' oignon leur bordel.
Avant que ça sorte, les roses pousseront sur ma tombe.
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
Super. Bin y'a plus qu'à.

Tremble, Google (et là je suis en adresse directe pour créer un pallier d'intensité ), nos députés ont une idée, tes jours sont comptés.
Inscrit le 10/04/2009
2382 messages publiés
This, sir, is over 9000
Inscrit le 15/01/2011
5 messages publiés
"C'est facile de faire un moteur de recherche" Heu, alors la. Ca fait intervenir tout de même pas mal de principe de pointe et beaucoup d'expérience.
Sinon, je viens de le tester Exalead. Il y a des fonctionnalités qui sont intéressante Mais la pertinence des résultat est tout de même moins intéressante que Google (pas mal de "bruit" dans les résultats), et ENORMEMENT de liens morts.
J'ai fait une recherche d'images par exemple, et 1 sur 3 était des pages 404 ou des domaines qui n'existaient plus.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Mais tous semblent ignorer que le site Exalead , aujourd'hui largement oublié, devait devenir ce moteur de recherche de référence créé sous l'impulsion de l'Union Européenne, dans le cadre du projet Quaero lancé en 2005.


La société Exalead a été créée en 2000 par des anciens d'Altavista.
Le projet Quaero a soutenu ce projet,.
Tout comme il y a des projets européens dans des tas de domaine qui aident des entreprises innovantes.

Exalead est maintenant la propriété de Dassault Système.
La partie moteur de recherche Web n'est que la partie visible du produit qui est davantage orienté vers des moteurs de recherche spécialisés (sncf, 118 218, bases de jurisprudence, ...)

Pendant ce temps, Google a creusé son trou et paraît aujourd'hui inarrétable.

L'histoire informatique est remplie de ces entreprises qui semblaient incontournables : IBM, Sun, Netscape, Yahoo, MSN, ...
Inscrit le 10/10/2010
1823 messages publiés
Assez d'accord. Tout n'est pas fatalité, le monde n'est pas figé. Après, personne ne dit que ce sera facile ...
Inscrit le 03/11/2008
558 messages publiés
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
"C'est facile de faire un moteur de recherche"
Ben vas-y pépère, on te regarde.
Inscrit le 21/12/2005
1564 messages publiés

j en dirais pas plus
Inscrit le 26/05/2010
150 messages publiés
Un moteur de recherche français en véritable alternative à Google, ce serait super.
Ce serait super si:
- ce n'est pas du minitel 2.0
- les 3/4 des résultats ne sont pas filtrés par des demandes provenant d'autodéclarés ayants droits, des associations pseudo antiracistes, famille de France, etc.
- il ne fait pas du Lycos en 2015
- les résultats sont au moins aussi pertinents que sur Google
- il ne traque pas les données utilisateurs pour alimenter Edvige
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés


-minitel 2.0, filtrage,
ben, comment dire, déjà que le privé voudrait bien être en tête des recherches, que la concurrence gratuite soit masquée, que les sites emmerdants soient éradiquées...je leur fais un procès d'intention mais ils ne font rien pour me détromper.

-pertinence,
cela suppose la mise a disposition de savoir faire, de calculateurs-robots, de serveurs... Bref du fric. Google indexe au niveau planétaire et répartit la charge du financement sur la totalité des internautes. Exa devrait aussi indexer la totalité mais répartir les frais sur les français?

-traquage,
C'est une question de confiance: tu as plus confiance en:
---une entreprise soumise aux lois américaines et qui vit de tes données personnelles.
---une entreprise soumise aux lois françaises et qui vit financée par l'état ou par des entreprises privées.

Peut-être parce que je suis immergé dans les lois et entreprises françaises ( selon le principe que l'herbe est plus verte chez le voisin ), je trouve qu'un inconnu qui me prévient s'il y'a eu de la censure, qui a peu de chances de venir me faire chier physiquement, qui se fout de savoir si je suis dans les clous... est préférable a son contraire.
Inscrit le 19/05/2011
1209 messages publiés
La remarque d'Hervé Mariton est bonne. Mais encore faudrait-il qu'il ouvre les yeux, car la France, depuis une dizaine d'année, est DEJA en train de transformer sont Internet en Internet à la chinoise
Inscrit le 01/10/2004
1515 messages publiés
Pour avoir un peu utilisé Exalead en mode "moteur de recherche quotidien" je pense qu'il lui manque quand même pas mal de choses :
- facilité d'utilisation : cherchez "soupe à l'oignon", il vous renverra les pages qui parlent de soupe, et celles qui parlent d'oignon. Pour la recette de la soupe, il faut peut-être protéger la chaîne, ou mettre des +, ou des &, j'ai eu la flemme de chercher. Altavista fonctionnait comme ça, Google était un peu plus malin en 99, ça a fait venir pas mal de monde sur ce moteur.
- pertinence des résultats : je pense que ça découle du point ci-dessus. Je n'ai pas testé par contre le blacklistage d'un site...
- stabilité : pour la première fois depuis 15 ans, je me suis pris une erreur HTTP 500 en faisant appel à un moteur de recherche.
Bref, quand Exalead sera finalisé il pourrait être intéressant. En attendant, il décore...
Inscrit le 23/10/2010
226 messages publiés
Pourquoi ils parlent de Google alors qu'ils pensent à Baidu ?
Inscrit le 21/02/2005
372 messages publiés
Même Microsoft n'arrive pas à imposer BING face à google ... le gouvernement peut faire toutes les incantations qu'il veut, cela n'aura pour effet que de se couvrir une fois encore de ridicule.
Inscrit le 22/10/2012
6 messages publiés
Mais pourquoi vous vous délectez toujours des erreurs (ou pas) de la France ? Dès qu'un gouvernement (n'importe lequel) ou qu'une boite française propose/dit/fait quelque chose, votre première réaction c'est: "mouhaha, j'espère qu'ils vont se vautrer". Mais bon sang vous ne vous rendez pas compte que ce "ils" c'est vous aussi ? De manière direct (impôts/taxes/etc) ou indirect (boite qui ferme/chomage/bureau d'études/etc) ?
Souvent en discutant avec des personnes vivant à l'étranger, ils me disent un truc du genre: "mais pourquoi vous vous moquez toujours de vous ?". Je trouvais qu'ils exagéraient mais en fait non, l'une des premières réactions c'est de se moquer des actions françaises.

Le minitel ... ok, c'est clairement pas internet. Mais grâce au minitel, il y a eu des sociétés de telecom qui se sont formées et qui sont maintenant dans les plus avancées technologiquement. Et puis raccourcis facile, mais pas faux: minitel -> 3614 annu -> Xavier Niel -> Free -> Free Mobile -> baisse des abo ...
D'autres diront que ça nous a énormément coûté, c'est vrai aussi, mais les USA n'ont pas "inventé" internet sans aucun couac. Avant Arpanet il y en a eu des réseaux à la con, et des protocoles infâmes qui sont encore présents dans nos univ. Mais, ces ratés les ont aidé à progresser.

Pour le sujet ici, oui Google est une menace énorme. C'est Google qui décide ce que vous voyez, consultez, "apprenez", etc. C'est cette unique entreprise qui a choix de vie ou de mort de n'importe quelle société numérique en France. Et pas que numérique ! La TPE qui n'a pas son site **et qui n'est pas visible sur google** aura terriblement de mal à survivre.

L'exemple de la presse est symptomatique : vous dites "ahahah, ils vont morfler si googler les déréférence, c'est que comme ça qu'on va sur leur site. j'espère qu'ils vont en baver".
Ok, ça signifie donc que d'après vous, on ne cherche pas par soi même, mais on laisse Google nous guider vers le contenu à lire. Donc c'est toujours Google qui choisit pour nous nos lectures et qui guident nos opinions (puisque "sans google personnes n'ira sur leur site").

Vous vous rendez compte de tout ce que ça implique ? Une boite privée qui décide du jour au lendemain de manipuler notre façon de penser ? Oui c'est vrai, c'est comme presque toutes les boîtes avec la pub ... Mais le gros hic, c'est que vous applaudissez des 2 mains et en êtes à rêver que les autres se viandent. Vous avez certainement lu 1984, vous avez pourtant une culture qui tend à ne pas accepter tel quel les choses qu'on vous sert ? Non ?

Alors non, la France n'est leader dans beaucoup de domaines, mais le leader il n'y en a qu'un. Et si on ne tente rien, on n'aura jamais rien.
Alors au lieu de rire aux nez, soyons constructif, essayer de partager nos idées, essayons de faire progresser les choses plutôt qu'à rester sur notre chaise et à se moquer de tout.
C'est ce patriotisme qui fait la force de nombreux pays, dont ceux qui sont vos références ...

PS: pour éviter toute mauvaise interprétation, il n'y a aucun message politique la dedans, je ne suis pas d'un bord ni encore moins d'un extrême. Mais à un moment, si on veut s'en sortir, il faut un peu de cohésion ...

et oui, le message est un peu (beaucoup?) hors sujet
[message édité par nexnex le 02/11/2012 à 12:34 ]
Inscrit le 06/04/2011
3809 messages publiés
on se méfie surtout de ce que l ' état en ferait.
Inscrit le 30/09/2010
126 messages publiés
Un poil hors-sujet... Mais combien juste!

Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Tout comme dannyel et Xtofchezlesteutons, je n'aime pas les monopoles ni le contrôle absolu et je n'ai pas plus confiance en mon gouvernement qu'en Google.

Par contre si nos impôts payaient l'infrastructure et quelques salaires, je n'aurais rien contre un moteur de recherches ouvert â la communauté du libre, vraiment transparent.

Tu crois que c'est faisable? Et si non, pourquoi?
Inscrit le 03/10/2011
6103 messages publiés
Disons que ça serait bien que l'Etat arrête de mettre des bâtons dans les roues des petits qui ont des idées et veulent se développer pour en contrepartie, coller des projets européens visant à donner des subventions à des boîtes comme Dassault ou Orange et qui finiront à la poubelle. L'exemple du Cloud à la française est saisissant de connerie, quand tu as des boites comme OVH qui font déjà du Cloud et que tu veux filer du fric à Dassault pour "concurrencer les américains". ça serait bien de ne pas empêcher OVH de s'étendre aux US en plus de lui coller un concurrent parasite financé par ses impôts.
Des personnes qui ont des idées, il y en a plein en France, mais dès que ça ne vient pas d'un gros, d'un contrôlé, d'un qui est sous perf depuis mille ans, d'un dont on est actionnaire, ou qu'un de ceux-là n'a pas déjà proposé un truc moins bien, c'est du pipi dans l'eau, du coup, ils partent aux US ou autres et là ils développent un truc qui devient gros et on se dit, il faudrait faire la même chose en France.
Que l'Etat s'occupe déjà de se gérer correctement lui-même avant de faire des propositions débiles.
Et si réellement ils veulent faire un truc pour relancer la France, il suffit de faire un centre d'expertise doté d'une capacité à financer des projets (et si possible, les experts, on aimerait qu'ils viennent de structures, genre CNRS et non de France télécom et consorts). T'as une idée, mais pas de pognon. Tu vas voir ces personnes avec ton projet, des mecs qui ont une vision un peu plus développée que le banquier du coin, tout en ayant une capacité d'analyse financière, afin d'être financé par le trésor public, ben je suis certain que ça aiderait plus que ce genre de proposition.
Inscrit le 16/10/2011
1518 messages publiés
C'est Google qui décide ce que vous voyez, consultez, "apprenez", etc.


Non pas vraiment, non.

Vous vous rendez compte de tout ce que ça implique ? Une boite privée qui décide du jour au lendemain de manipuler notre façon de penser ?


Et un moteur de recherche national lancé et peut-être contrôlé par l'État ne serait pas susceptible de censure ?

Je ne me moque de nos gouvernants par principe, c'est sur du concret que je me base.
Chaque fois qu'on parle de lancer un truc franco-français qui fera mieux que les américains, je soupire.
Tu parles du minitel ?
Le minitel avait d'indéniables avantages au départ, mais il n'a pas su ou pas voulu s'adapter après l'arrivée d'internet grand public.
Et au final, il a davantage profité aux boîtes commerciales et au gouvernement qu'à l'utilisateur. C'est que ça coûtait un bras pour quelques minutes de connexion.
Comme le souligne l'article, Exalead est un échec, pourquoi continuer dans cette voie ?

Je vais te dire pourquoi.
Pour le symbole, uniquement.
On s'attache beaucoup plus aux symboles qu'à la réalité en ce moment.
De même que l'ancien gouvernement accordait plus de respect à la marseillaise qu'à appliquer les valeurs de la république, celui-ci ne pense qu'à sa réputation.
Ce moteur sera autant un échec qu'Exalead, l'utilisateur français n'en aura rien à faire, mais ça permettra aux députés de faire le paon : "nous on a pas peur de combattre l'hégémonie américaine"

Alors au lieu de rire aux nez, soyons constructif, essayer de partager nos idées, essayons de faire progresser les choses plutôt qu'à rester sur notre chaise et à se moquer de tout.


Les idées ? Il y en a plein.
Je vois beaucoup de blogs qui dispensent des conseils de bon sens, certains vont même jusqu'à écrire à leurs députés.
Ces idées ne sont jamais prises en compte.
Ja-mais.

Comme je l'ai dit ailleurs, le gouvernement offre ce qu'on ne lui demande pas (qui a jamais demandé la TNT, franchement ? Dans les années 80 je dis pas, mais en 2005...) et refuse ce qu'on lui demande (licence globale ? non, non carte musique jeune c'est pareil...).

C'est ce patriotisme qui fait la force de nombreux pays, dont ceux qui sont vos références ...


Je suis un patriote, un vrai, c'est pour ça que je pleure tous les soirs en pensant à mon pays.
Ce qui fait la force des autres pays en particulier celui de Google c'est qu'ils sont capables de voir plus loin que leur orgueil national, de penser universel au lieu de national, d'être à l'écoute du consommateur au lieu de lui imposer ce qu'il ne veut pas (il y a des contre-exemples bien sûr). L'une des forces des États-Unis c'est que c'est un pays d'immigrants. Les idées viennent de partout et on ne se méfie pas de l'inconnu et du risque.
En France les grandes entreprises sont le domaine des "réseaux", des "milieux", de "l'élite", celle qui n'a pas besoin de cartes de visite parce qu'ils se connaissent entre eux . J'ai du mal à imaginer google ou avant ça apple et microsoft créé en France.
Des jeunes en blue jean qui ne sort pas de l'ENA ? Vous n'y pensez pas mon cher !
Inscrit le 04/06/2010
11 messages publiés
@nexnex : juste ces trois mots : MERCI MERCI MERCI !
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
nexnex, le 02/11/2012 - 12:31

Alors au lieu de rire aux nez, soyons constructif, essayer de partager nos idées, essayons de faire progresser les choses plutôt qu'à rester sur notre chaise et à se moquer de tout.


Dans le fond je suis d'accord avec ça, mais avec toutes ces pourritures qui se succèdent dans les gouvernements et les parlements, et la législation actuelle qui est un gros tas de gravas d'incohérences et d'absurdités, as-tu vraiment l'impression qu'en France on peut être "constructif" ?

Les entrepreneurs français semblent de plus en plus chercher leur bonheur à l'étranger.
[message édité par MdMax le 02/11/2012 à 13:18 ]
Inscrit le 22/12/2009
464 messages publiés
"....Jean-Frédéric Poisson (UMP), a lui aussi des regrets, et ils remontent à loin. "Ou aurait dû dérouler dans toutes ses conséquences le fameux plan calcul le jour où le général De Gaulle a voulu doter la France d'industries pour faire de grands calculateurs et des ordinateurs dignes de ce nom pour concurrencer les Américains à l'époque, on aurait dû aller jusqu'au bout", ...."

avec des propos comme cela, c'est à se demander ce que fout JF Poisson à droite..

et surtout il oublie que c'est Giscard qui a sabordé le projet informatique d'état lancé par De Gaulle..
Inscrit le 10/07/2009
1200 messages publiés
Si tout le monde pourrait faire un google on attendrait pas les députés pour le faire.
Inscrit le 26/03/2012
18 messages publiés
Cette idée d'un moteur de recherche européen est défendue par la Munci, l'association professionnelle des informaticiens, depuis plusieurs années, voir page 13 de http://munci.org/res...uillet-2012.pdf
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
Cacapoum, cacapoum....merde in France (Dutronc) !
Cette vidéo couvre ces ouvriers de la 11e heure de ridicule, ...ça me fait penser à la fable de La Fontaine :"La mouche du Coche". Voilà où nous mène trop d'interventionnisme politique sur le web !
Inscrit le 26/03/2012
18 messages publiés
Guillaume Champeau , vous vous trompez... le projet QUAERO n'est plus un moteur de recherche classique, il a dérivé en un projet "visant à développer des technologies de traitement automatique des contenus multimédia et multilingues permettant d'offrir de nouveaux produits et services au grand public comme aux professionnels."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Quaero
Inscrit le 26/03/2012
18 messages publiés
Et puis le problème n'est certainement pas de "le faire connaître, et le faire utiliser" ... mais plutôt de le concevoir.
Inscrit le 10/10/2010
1823 messages publiés
Je suis tenté de dire qu'un bon moteur s'impose presque de lui même (avec un peu de pub), du moment qu'il satisfait les internautes. Exalead me renvoi du "caca", et comme on a tendance à comparer les recherches avec google. Cela ne pardonne pas ...
Inscrit le 11/05/2007
37 messages publiés
Genre un moteur de recherche qui met en avant les labels pure et les offres oranges/deezzer/dailymotion (et qui permet à la France de mieux fliquer les français ? cool cette idée, j’adhère totalement.

N'est ce pas allez de Charybe en Scylla ?
Inscrit le 25/09/2012
19 messages publiés
"Concrètement, il va pouvoir modifier l'histoire de l'humanité", s'emballe à cet égard Pascal Terrasse (PS). "On imagine demain que Google décide que ce ne soit pas Leonard de Vinci qui ait écrit tel ou tel livre mais Jean-Louis Patatin"...


Pour ma part je crains beaucoup plus qu'un état, et particulièrement l'Etat français fasse ce genre de manipulation de l'Histoire qu'un moteur de recherche comme Google
Inscrit le 17/04/2009
857 messages publiés
Les lois mémorielles, par exemple, sont une grossière manipulation de l'Histoire. Y a-t-il besoin d'une loi pour protéger la vérité? Je croyais qu'elle finissait toujours par s'imposer.
Et le fait d'avoir occulté pendant 50 ans le massacre du métro Charonne, n'est-ce pas une manipulation de l'histoire.?
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 02/11/2012 à 14:50
eax13, le 02/11/2012 - 10:55
Hé bien allez-y, faites donc. Sans l'argent du contribuable hein.

Je sais pas pourquoi, mais je sens arriver gros comme un MAMMOUTH des petites combines pour faire utiliser ce moteur plutôt que Google. L'occasion rêvée pour les politiques et les ayant-droits.

"Concrètement, il va pouvoir modifier l'histoire de l'humanité", s'emballe à cet égard Pascal Terrasse (PS). "On imagine demain que Google décide que ce ne soit pas Leonard de Vinci qui ait écrit tel ou tel livre mais Jean-Louis Patatin"...



Mais...mais...l'exemple typique du couillon qui n'a jamais cherché à comprendre, voire à utiliser plus d'une seconde un moteur de recherche.

C'est Google qui a la main mise sur toutes les pages Web de la planète ?

Pourquoi a-t-on autant de **** au sommet qui n'y comprennent RIEN ?

"On a intérêt à mettre au point un système de recherche qui soit sous le contrôle de la juridiction française et des tribunaux français", souhaite ainsi Jacques Myard



Allez toi mon petit Jacques, je te vois venir. Ils l'ont bien fait les chinois hein ? Se retenir d'insulter, se retenir...

C'est Google qui choisit quelle page il te montre.
Inscrit le 03/10/2011
6103 messages publiés
Rien ne t'empêche de cliquer sur "page suivante".
Sur des sujets polémiques, il m'arrive d'aller au delà des 20 premières pages pour retrouver l'information que je cherche, et d'utiliser des méta-moteurs.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 02/11/2012 à 14:58
MdMax, le 02/11/2012 - 13:17

nexnex, le 02/11/2012 - 12:31

Alors au lieu de rire aux nez, soyons constructif, essayer de partager nos idées, essayons de faire progresser les choses plutôt qu'à rester sur notre chaise et à se moquer de tout.



Dans le fond je suis d'accord avec ça, mais avec toutes ces pourritures qui se succèdent dans les gouvernements et les parlements, et la législation actuelle qui est un gros tas de gravas d'incohérences et d'absurdités, as-tu vraiment l'impression qu'en France on peut être "constructif" ?

Les entrepreneurs français semblent de plus en plus chercher leur bonheur à l'étranger.

A l’étranger il y a autant de pourris.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
ze_katt, le 02/11/2012 - 14:50

C'est Google qui choisit quelle page il te montre.

Exact, mais ça c'est juste la fin de l'histoire. Voici le début de l'histoire: c'est l'internaute qui choisit le moteur de recherche qu'il utilise.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
ze_katt, le 02/11/2012 - 14:58

A l'étranger il y a autant de pourris.

Mais beaucoup moins de pression fiscale.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 02/11/2012 à 15:02
MdMax, le 02/11/2012 - 14:58

ze_katt, le 02/11/2012 - 14:50

C'est Google qui choisit quelle page il te montre.


Exact, mais ça c'est juste la fin de l'histoire. Voici le début de l'histoire: c'est l'internaute qui choisit le moteur de recherche qu'il utilise.

Oui et il a le choix?
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
On a toujours le choix.
Google s'est imposé comme le n°1 parce que NOUS l'avons voulu ainsi. Peu importe les raisons (facilité et simplicité d'utilisation, pertinence des résultas, etc) à la fin c'et toujours l'UTILISATEUR qui fait le choix d'utiliser tel ou tel moteur de recherche.
Inscrit le 13/08/2002
1802 messages publiés
Non faut tomber de sa chaise quand on lit de telle connerie.... faut arrêter de payer ces députés car là, ils doivent dépenser leur salaire à Amsterdam
Inscrit le 17/04/2009
857 messages publiés
Justement, la Hollande vient d'annuler son projet de "carte cannabis", les étrangers sont de nouveau bienvenus dans les coffeshops...
Inscrit le 17/04/2009
857 messages publiés
S'ils veulent que l'internet francophone ou français s'impose, il aurait suffit qu'ils le laissent tranquille, qu'ils ne fassent pas chi*r les internautes avec des insanités style Hadopi ou autres Loppsi. A défaut du ministère de l'économie numérique (oxymore, le numérique n'est pas fait pour être économisé on réaliserait des vraies économies avec le numérique. Coût de l'opération: 0€.
Mais le problème est qu'ils seront contre, parce qu'ils veulent absolument contrôler. Avec nos sous. Et ils ont le toupet de dire que les caisses sont vides. Cherchez l'erreur...
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
Deneb les caisses sont vides dès lors que tu veux améliorer le quotidien des gens
Pour tout le reste en revanche
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
Deneb les caisses sont vides dès lors que tu veux améliorer le quotidien des gens
Pour tout le reste en revanche

Edit : doublon à effacer si possible
[message édité par Sovereign le 02/11/2012 à 16:21 ]
Inscrit le 13/08/2010
7397 messages publiés
Alors, on relance l'idée d'un Quaero ?

http://s.billard.fre...herche-europeen
http://www.presence-...echerche-13637/

Oh... putain, my Gog euh... my God !

Image IPB
[message édité par mosquito33 le 02/11/2012 à 17:14 ]
Inscrit le 02/11/2012
1 messages publiés
Vu que mon site n’apparaissait pas après 20 liens, Exalead m'a proposé de l'ajouter. Et j’obtiens :
"Merci, votre URL a été prise en compte. Veuillez noter qu'il revient à Exalead de déterminer si elle sera ajoutée."
1- Pour la neutralité c'est raté !
2 - Pourquoi on ne peut pas avoir plus de 20 résultats ?
3 - Donc le système d'alimentation du moteur, c'est nous

C'est pas gagné !
Inscrit le 25/09/2011
168 messages publiés
exalead c'est de la merde (les dirigeants sont partis avec plusieurs millions d'euros, c'est une anarque toute pourrie).

On peux critiquer Google objectivement mais baser les critiques sur le fait qu'ils soient ricains, je vois pas en quoi c'est different d'un racisme pur et dure.
Inscrit le 13/08/2010
7397 messages publiés
Euh... bof, tu as des sources sur ce que tu dis ?
Inscrit le 25/09/2011
168 messages publiés
http://www.collabora...ssault-systemes

Pour une entreprise qui englouti de l'argent publique, filer par une entreprise semi-publique 135 millions a ses dirigeants, on peux leur souhaiter que des choses negatives, a cette bande de connards.
Inscrit le 02/04/2010
1041 messages publiés
Bref, des deputes qui ont 10 ans de retard et qui sont aveugles a la difficulte qu'il y a de creer "un Google francais".
Un orgueil national qui les pousse a vouloir un equivalent sur lequel ils auraient autorite (et donc en lequel les utilisateurs n'auraient pas toujours confiance).
Un projet qui avait du potentiel jusqu'a ce qu'il prenne l'eau. (De memoire, c'etait un projet franco-allemand, mais les allemands s'en sont pas mal desengages.)

Certains devraient surtout comprendre que vouloir faire "la meme chose que l'autre, mais le notre", ca ne marchera pas. S'ils veulent s'imposer, meme en France, face a Google, il leur faudra viser plus haut. Etre reellement ambitieux et non pas juste vouloir jouer au Chinois. Ou alors justement, faire comme les chinois: lester juridiquement Google d'interdictions et de filtres divers, et faire de la propagande pour la solution locale en rappelant a la population francaise que l'Internet non francais est un danger pour "l'harmonie". Bref, employer des methodes qu'ils critiquent eux-memes... quand elles sont appliquees ailleurs.

Bref, critiquer Google, oui, tant que c'est sur des bases solides (l'evasion fiscale... qu'il est loin d'etre le seul a appliquer; la concentration des services; la neutralite et la vie privee qui sont de moins en moins une priorite; ...) Mais la, ca tourne au chauvinisme aveugle et a la discrimination.
Et le comble, c'est la phrase: "On a intérêt à mettre au point un système de recherche qui soit sous le contrôle de la juridiction française et des tribunaux français." Non, je ne suis franchement pas d'accord. On aurait interet a mettre au point un systeme independant, qui ne deviendrait pas un moyen privilegie de promouvoir ses propres services et sa propre censure. Sinon, ca revient, je le repete, a pratiquer exactement ce que l'on reproche aux chinois. D'autant plus que, globalement, Google s'efforce de respecter les legislations locales. (Bon, ce n'est pas parfait et il fait evidemment de la resistance, mais il est absurde de la part d'un depute de lui reprocher ca.)
Inscrit le 30/09/2010
126 messages publiés
Malouf, le 02/11/2012 - 14:43

"Concrètement, il va pouvoir modifier l'histoire de l'humanité", s'emballe à cet égard Pascal Terrasse (PS). "On imagine demain que Google décide que ce ne soit pas Leonard de Vinci qui ait écrit tel ou tel livre mais Jean-Louis Patatin"...



Pour ma part je crains beaucoup plus qu'un état, et particulièrement l'Etat français fasse ce genre de manipulation de l'Histoire qu'un moteur de recherche comme Google

Mais c'était deja le cas! Avant, pour informer le bon peuple, les seuls moyens étaient la radio, et la TV. Il suffisait au gouvernement de brider les qques chaines & stations de radio pour vehiculer son message. Le bon peuple n'avait pas moyen de s'informer autement.
Avec Internet, tout change. L'information n'est plus controlable. C'est ce qui gene le plus les politiques en fait, puisque tout le monde a acceés a d'autres informations, plus indépendantes.
Inscrit le 13/08/2010
7397 messages publiés
"Tous, sans exceptions, sont favorables par principe. Mais tous semblent ignorer que le site Exalead , aujourd'hui largement oublié, devait devenir ce moteur de recherche de référence créé sous l'impulsion de l'Union Européenne, dans le cadre du projet Quaero lancé en 2005."

Sauf le respect que je dois à Numerama, je crois que cette phrase est fausse.
Exalead (dont le fondateur fit partie du staff d'origine d'AltaVista) existait avant le projet Quaero.
Projet dont il y aurait beaucoup à dire, mais ça prendrait des pages...

Quaero n'avait pas complètement tout faux, mais presque... et c'est parti en quenelle au fil du temps. Trop d'intervenants, tous trop gros d'ailleurs, des cultures (franco-germaniques, de grosses structures) pas forcément compatibles... il y avait du pognon, des compétences techniques, mais pas de vraie vision, pas de "pure player"... et pas d'esprit de startup conquérante et visionnaire.
Une chose dont il faut se rappeler, c'est que pour déboulonner une société qui tient un rôle prépondérant sur un marché, il faut être capable de miser X fois (je ne me rappelle plus le chiffre) ce que lui-même à misé.
Et ça ne garantit pas forcément le succès, d'ailleurs.
Ou alors, décaler le débat, trouver de nouveaux usages, de nouvelles idées... bref être sacrément créatif.
Et ça n'est pas un montage "à la Quaero" qui permet cela.
Inscrit le 25/09/2011
168 messages publiés
Sans doute, mais ils n'empechent que les dirigeants d'exalead se sont enrichis sur de l'argent publique et non sur la performance de la société. 135M pour avoir glander pendant des années...
Inscrit le 13/08/2010
7397 messages publiés
Ils n'ont pas glandé : ils fournissaient des solutions payantes de "search" à de grands groupes, ayant à peu près abandonné le marché grand public. Pas fous, ils savaient que déboulonner Gogole ne serait pas simple tout seuls.
Ensuite, est venu ce fameux projet, porté et financé par le couple franco-germanique.. et un certain orgueil européen. Ce qui en soi n'était pas une si mauvaise idée... mais il aurait fallu faire autrement, avec toujours le risque de ne pas aboutir, évidemment.
Inscrit le 02/04/2010
1041 messages publiés
nexnex, le 02/11/2012 - 12:31
Mais pourquoi vous vous délectez toujours des erreurs (ou pas) de la France ?
(...)

Je ne sais pas pour les autres, mais en ce qui me concerne:

- ce n'est pas de la delectation. Au contraire, c'est une marque de deception. La France a des atouts a jouer, mais s'enferme dans un role d'elite qui peut faire aussi bien que "l'autre", quelqu'il soit... sans s'en donner les moyens. (J'y reviens...)

- ce n'est pas que nous sommes condamnes a l'echec parce que l'adversaire est trop gros. La raison qui pousse a annoncer un echec courru d'avance, c'est simplement cette vision, cette presentation des chose. "Il suffit de...", "on va faire..." comme s'il etait simple de copier (ne parlons meme pas de surpasser) une multinationale qui a des annees d'experience sur le sujet.

- Nous en arrivons a un syndrome d'elitisme, centre sur des realisations grandioses... mais passees. Ainsi, dans le domaine des technologies de l'information, nous avons certes cree le Minitel, qui etait une technologie formidable a l'epoque, mais qui s'est fait largement surclasser par Internet. Et les raisons sont evidentes. Plutot que de developper la technologie pour la rendre plus abordable et robuste, nous avons considere que c'etait un succes (il faut admettre que ca avait pas trop mal fonctionne... en France) et nous l'avons "fige" comme telle. Internet n'a pas connu que des succes, il y a eu plusieurs "trials and errors", mais la technologie a evoluee petit a petit. Parce que personne n'a jamais dit: "c'est suffisant a ce stade, changeons de sujet."

- Enfin, nous avons l'autre syndrome: la peur du changement, la resistance au transfert de technologies... et de legislation. Ainsi, les entreprises les plus innovantes en France sont les plus penibles a mettre en place. La ou les Etat-Unis verront cent entreprises emerger dont une ou deux obtiendront un succes mondial (plus ou moins durable), nous nous enfermons dans des tentatives timides, avec le plus d'assurances possibles, pour un succes temporaire et local. La legislation n'y aide pas: taxes, conditions d'immigration et d'embauche, redevance des secteurs a forte valeur en direction des secteurs en voie d'extinction... Ce n'est pas necessairement insurmontable, mais c'est penible, et cela encourage au depart. Les USA ont de nombreux defauts, mais l'esprit d'entreprise y reste une valeur-phare. Franchement, ce n'est pas un hasard si, aujourd'hui encore, la plupart des entreprises qui se font un nom sur Internet sont americaines.

Donc, notre modele social est a defendre. Dans les grandes lignes. Mais il doit aussi evoluer dans un sens ou un autre. Et surtout, plutot que de declarer "il faudrait faire...", les legislateurs devrait nous donner les moyens de "faire...". Ca n'est pas simple, c'est une certitude, mais les declarations d'intention nous meneront aussi loin qu'elles engagent ceux qui les enoncent: a rien.
[message édité par wormlore le 03/11/2012 à 02:06 ]
Inscrit le 25/04/2008
523 messages publiés
Ca va pas être facile de développer un moteur de recherche sans enfreindre tout un tas de brevets made in Google, enfin tant que les brevets logiciels restent soit-disant illégaux en Europe ça pourrait peut être se faire...
Inscrit le 29/04/2009
172 messages publiés
Une question de souveraineté ... ces députés sont vraiment marrants !

Et l'abruti PS qui se croit dans 1984, il prend ses rêves pour la réalité je crains !
Inscrit le 04/11/2012
2 messages publiés
Inscrit le 29/01/2004
265 messages publiés
de toute façon on va vers moins de liberté sur le net ,tout sera bientôt bien plus contrôlé que maintenant c est le progrès.
Inscrit le 20/09/2009
6165 messages publiés
BinaryMind, le 04/11/2012 - 16:46
non ! il y a beaucoup d'administrations qui sont passées en logiciels libres !

Pas la HADOPI:
http://www.numerama....nd.html?1544741
Inscrit le 05/05/2009
1191 messages publiés
"C'est facile de faire un moteur de recherche", rappelle-t-il, mais "c'est plus difficile de l'imposer".

Bof, suffit de faire comme avec la presse, on vote une loi pour obliger Google à l'afficher dans ses résultats. Et en premier résultat quelle que soit la requête tant qu'à faire

Le problème d'Exalead n'est pas qu'il soit pas assez pertinent

Si, entre autres
Inscrit le 13/09/2011
82 messages publiés
"C'est facile de faire un moteur de recherche. Plus difficile de l'imposer".
Cette seule phrase résume à quel point certaines "élites" n'ont absolument rien compris.
La difficulté dans ce domaine ne vient pas des éventuels challenges techniques, qui, effectivement peuvent toujours se résoudre avec les moyens et des ingénieurs compétents, mais :
1) d'avoir la bonne idée suffisement tôt
2) de trouver les moyens financier (et donc la confiance d'investisseurs privés ou publics prêt à prendre des risques) avec suffisement d'avance.
C'est toujours très facile de dire *après coup* que Google c'est trivial et que c'est juste beaucoup de moyens dans de gros data center.
Même si le référencement reposant sur une pondération du degré des noeuds dans le graphe hypertexte du web est conceptuellement très simple, l'imaginer en 1997 quand personne d'autre ne l'envisage, et obtenir du soutient quand on est simple étudiant est beaucoup moins évident.
Pour rappel, en 1995 France Télécom et son conseil scientifique croyait Internet "mort né", et ceux qui développaient Internet en France n'étaient pas ceux qui avaient l'oreille du pouvoir politique (comme souvent en France).
Un autre exemple, Dailymotion est né en France, mais au lieu d'être aidé ou racheté par un industriel important des médias ou des télécom, n'a eu que des batons dans les roues. Entre temps, Youtube est apparu, Google l'a racheté et y a mis toute sa force. Désormais l'avance sera difficilement rattrapable.
Pour moi, les problèmes sont structurels:
- les élites aux commandes en France sont pratiquement toutes issues du même moule, et n'ont pas des profils créatifs pourtant nécessaires pour proposer ou identifier les véritables ruptures.
- le milieu de la recherche est sclérosé. L'essentiel des ressources et des postes de décision sont accaparés par de vieux briscards dont l'habilité politique n'est pas toujours à l'image de leur talent scientifique.
- le financement des innovations est frileux, et manque d'ambition. Les investisseurs acceptent moins le risque qu'outre atlantique.
De ces facteurs il résulte une très grande difficulté à faire émerger des concepts en ruptures. Non parce qu'ils n'existeraient pas, mais parceque ceux qui peuvent les proposer sont rarement en mesure de les faire financer ou les développer.
Quelques éléments relatés dans l'articles sont symptomatiques:
- des politiques qui pensent qu'une décision politique peut imposer des usages informatique...
- l'attitude suiviste: "refaire" un google français ou européen, au lieu de chercher à faire autre chose.
- des industriels majeurs qui se font financer des projets de recherche dans le cadre de pompeux appels européens dont il ne ressort jamais rien
et je passe sur les déclarations consternantes des politiques à l'égart de Google, dont la bétise n'égale que le ridicule.
Bref...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9