Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 08 Octobre 2012

Taxe télécoms pour le cinéma : tous les accès à internet bientôt taxés ?

La taxe sur les services de télévisions (TST), qui touche actuellement la part des abonnements à internet dédiée à la délivrance de contenus audiovisuels en triple-play, pourrait s'étendre à tous les accès à internet, même sans télévision. Elle permet d'abonder le COSIP, le fonds de financement de l'audiovisuel très utile au cinéma français.

Jugée illégale par Bruxelles dans sa forme actuelle, la taxe sur les FAI destinée à financer l'audiovisuel devrait être maintenue, avec des modalités aménagées. En effet, La Tribune rapporte que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault en personne s'est saisi du dossier, pour défendre la taxe sur les services de télévisions (TST) auprès du président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso. Par ailleurs, ce sont les collaborateurs de Matignon qui ont été défendre le dossier devant la commissaire en charge de l'agenda numérique, Neelie Kroes, qui aurait dit "légitimes" les attentes du gouvernement français.

"On part bien de l’idée d’avoir une assiette large, basée sur tous les moyens de diffusion donnant accès à la télévision, comme téléphonie mobile, fixe, télévision connectée", a expliqué à la Tribune le ministère de la Culture. "Il s’agit d’avoir une vision prospective des modes de consommation de la télévision. 

En d'autres termes, la taxe sera exigible non plus seulement auprès des offres d'accès à internet qui donnent explicitement l'accès à des programmes de télévision, mais auprès de tout fournisseur d'accès ; au prétexte qu'avec les téléviseurs connectés, entre autres, il est possible d'accéder à des services de vidéos à la demande  ou aux diffusions en direct des chaînes de télévisions.

L'assiette étant élargie, le montant devrait être diminué, pour conserver une imposition constante. Il pourrait désormais être forfaitaire, pour éviter le gonflement artificiel de la ponction, lorsque les FAI voient leur chiffre d'affaires augmenter. 

Dans un rapport publié le 3 octobre, la Cour des comptes a dénoncé l'ampleur de la manne offerte par l'actuelle TST, qui est venue augmenter de 46 % les recettes du Centre National du Cinéma (CNC) depuis 2007. La taxe versée par les opérateurs devrait représenter 190 millions d'euros cette année, contre 66 millions en 2009. "L'importance que la taxe sur les télécoms prend désormais dans le financement du CNC n'est pas fondée sur des évaluations convaincantes de la place que les télécoms occupent dans la filière audiovisuelle", critique la Cour des comptes.

Autre effet souhaité : l'arrêt du bricolage fiscal. Depuis 2011, du fait de la perte de la TVA réduite accordée en contrepartie de la TST, Free a décidé de réduire considérablement la part de sa contribution, en diminuant la part de son chiffre d'affaires déclaré comme issu des services audiovisuels. Auparavant, 50 % de la facture était dite associée à la TV. Désormais, c'est moins de 5 % de la facture qui constituent l'assiette de la TST. Une astuce qu'a imitée SFR, mais qui pourrait bientôt disparaître.

Publié par Guillaume Champeau, le 8 Octobre 2012 à 17h33
 
57
Commentaires à propos de «Taxe télécoms pour le cinéma : tous les accès à internet bientôt taxés ?»
Inscrit le 10/09/2012
123 messages publiés
"le fonds de financement de l'audiovisuel très utile au cinéma français" => Tu m'étonnes, en sortant un bon film tous les 8 ans noyé dans une masse de navet pire les uns que les autres, ils en ont sacrément besoin, pour continuer à s'en mettre plein les poches ...
Inscrit le 20/11/2004
2167 messages publiés
Je me demande combien de responsables politiques réalisent que ce sera perçu, de la part de majorité des internautes, pour se la jouer James Bond, comme une "licence to leech", ou en français dans le texte, "si mon accès internet est taxé pour financer le cinéma, bah moi je me sers directement sur rapidshare et consorts".
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
encore avec sa? mais c'est debile, comment ils justifie de payer les teles sous pretexe qu'elles sont accessibles via internet alors que personne ne le leurs impose ?

si on va par la je fait une grosse peinture tres moche sur la facade de ma maison et ensuite je vais taxé mes voisins sous pretexte qu'il peuvent la voir !!!
Inscrit le 21/04/2009
995 messages publiés
Une bande de vampires. Ptin ils ont aucune dignité et c est quoi le souci ? Ah oui le piratage de films Français des chefs d ?uvres du septième art.
Inscrit le 17/10/2011
140 messages publiés
En fait on paye les productions de merde Française...
Ensuite on paye pour se faire flasher en train de les DL
et enfin on paye le déplacement + amende grâce a l'Hadopi...

Il est où le droit du consommateur ?
Inscrit le 21/04/2009
995 messages publiés
Il faut payer si tu veux le savoir.


Ok je sors
Inscrit le 23/06/2010
361 messages publiés
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
bord, le 08/10/2012 - 17:58
En fait on paye les productions de merde Française...
Ensuite on paye pour se faire flasher en train de les DL
et enfin on paye le déplacement + amende grâce a l'Hadopi...

Il est où le "droit" du consommateur ?


De quelle droit parles tu exactement? Non parce que le consommateur c'est celui face au professionnel, pas face à l'Etat, déjà.
Ensuite parce qu'il n'existe pas de droit pour le consommateur d'exiger tel ou tel production, de tel façon. Cette volonté, ça s'appelle la demande, et c'est pas un droit mais ça relève du commerce. Les problèmes de l'offre du cinéma français ne regarde pas, ou ne doit en tout cas pas regarder l'Etat. Son seul souci c'est de s'assurer qu'un certain soutien est accordé à la culture cinématographique.

@Sabinou: c'est le même effet pervers que la licence global que beaucoup semblent vouloir (la seule différence est au niveau de la redistribution). Ensuite c'est pas parce que c'est percu comme une autorisation que s'en est une. Mais ça c'est la défense classique des internautes dont les pratiques sont peu recommandables.
[message édité par Shin-55 le 08/10/2012 à 18:08 ]
Inscrit le 25/01/2013
1 messages publiés
Et un soutien à mon entreprise pour que je ne sois pas au chaumage t'as pas envi d'en payer ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Je tourne en rond avec toi. Critiquer la position salarial de quelqu'un (ou tout du moins celle supposée) me fait penser que tu t'en exclu et donc que tu es coté patron... Et un patron qui chie sur les salariés, c'est un peu cliché, non?


Un citoyens émancipé respecte la constitution quand même, non? donc le droit de propriété inscrit dans la DDHC qui fait partie du Bloc, non? donc le droit d'auteur qui y est inclut, non? donc ils auront des pratiques recommandables, non?


Pour finir, mon utilisation du peu recommandable était un peu provoc et très ironique. Dsl que tu n'ait pas su le voir.
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
@ExpressionHommage:
plutot que d'insulter contre-argumente

@Shin-55:
la question du droit du consommateur concerne effectivement le commerce et pas l'etat, en revanche a partir du moment ou l'etat s'ingere dans le financement de la culture il se creer de fait un moyen de pression sur les production qu'il finance puisque il est capable de retirer ces aides ou de modifier les loois qui les accordes.

par ailleur la le legislateur ne parle pas de financer le cinema par l'impot ( ce qu'il fait deja ) mais par une taxe supplementaire percu dans un cas bien precis. hors dans ces condition il doit justifier que cette taxe est bien legitime, hors il ne peu pas s'appuier sur l'argument "les gens pirates donc c'est normal qu'il aides" puisque le piratage est illegal. il est aussi tres difficile d'argumenter que " les gens doivent payé parce qu'il ont accee gratuitement au oeuvre diffuser par les sites web des tele" car personne n'oblige les tele a diffuser sur le net, et rien ne prouve que toute les personnes taxé soit consommateur
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
On est tout à fait d'accors sur le "rien ne prouve que toute les personnes taxé soit consommateur" et c'est le même raisonnement que j'applique à la licence légale : faire payer tout le monde pour le téléchargement en masse d'une partie, aussi importante soit elle, me hérisse les poils.

Par contre, tu dit "le legislateur ne parle pas de financer le cinema par l'impot ( ce qu'il fait deja ) mais par une taxe supplementaire percu dans un cas bien precis" ce qui pour moi est la même chose: ils augmentent la contribution fiscale des citoyens pour augmenter (dans l'idéal) le financement fait au cinéma.
Mais c'est absurde si, de son coté, l'industrie du cinéma (comme celle de la musique ou autre) ne joue pas le jeu en cherchant à tirer les prix vers le bas pour inverser la tendance et ramener les gens dans les salles, et les bacs à blu-ray.
Inscrit le 23/02/2006
10083 messages publiés
Neuro (Modérateur(rice)) le 08/10/2012 à 19:15
/!\ Aux dérapages !
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Dommage, moi qui allais dire "fuck them all" ... Mais tu as raison, nous sommes entre gens civilisés.
Donc, le gouvernement Ayrault travaille dans la continuité de son prédécesseur: il fait payer aux Français la politique spéculative mener par les financiers, car "nous avons trop bien vécu".
Par ailleurs, fidèle à la politique "culturelle" du PS, il donne un nouveau coup de pouce à une industrie qui n'en a décidément pas besoin. Ce qui en soit n'est pas le plus grave ... Idéologiquement parlant, il est tout simplement inadmissible que toutes les créations individuelles diffusées sur le web soient taxées pour rémunérer quelques gugus dans des châteaux.
Inscrit le 23/02/2006
10083 messages publiés
Neuro (Modérateur(rice)) le 08/10/2012 à 19:24
Essaie seulement de faire attention aux gros mots. On peut avoir un avis tranché sur un sujet mais de là a utiliser un langage outrancier, il y a des limites. On est entre gens civilisés par ici.
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
icône en bas : "alerter/éditer"

c'est bô la technique.
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
Tiens, les réponses se font dorénavant sous le message d'origine.

Faites chauffer la mollette de la souris !
[message édité par mosquito33 le 08/10/2012 à 19:29 ]
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
Euh... la mise en page change toutes les dix minutes, où j'ai la berlue ?

P'tin, c'est vrai, faut que je prenne rendez-vous chez mon ophtalmo, moi au fait....

Image IPB
[message édité par mosquito33 le 08/10/2012 à 19:44 ]
Inscrit le 05/06/2009
656 messages publiés
C'est illégal, on va payer une amende à l'europe et ces abrutis persistent !
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Tiens, un spécialiste du droit communautaire
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Allez les petits gars : surtout ne soutenez pas la production audiovisuelle française afin que nous puissions être abreuvés de bonnes grosses daubes américaines.
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
ouais, et pourquoi le cinéma serait payé par mes impôts ?
Pourquoi ne pas soutenir mon boulanger, qui fait un excellent pain, lui ?

Et les maçons,
Et les plombiers,
Et la tête, alouette, elle va bien ?
Inscrit le 04/06/2010
3212 messages publiés
c'est déja le cas, tu soutiens le mec qui fait pousser le blé pour le pain ... En quoi c'est choquant ? tu boufferais que du pain de mie Harrys depuis longtemps sinon ...
Inscrit le 03/04/2009
699 messages publiés
+10000 là, complétement d'accord, ne pas soutenir le ciné français et être abreuvé de ciné américain, ou est-ce que je signe ?
perso, je soutiens les films que je vais voir, que j’achète...
Inscrit le 07/03/2006
2123 messages publiés
c'est les producteurs de cinéma qui vont être contents !! Encore plein d'argent disponible pour eux, sans lever le petit doigt et sans contrepartie...

Et si jamais le cinéma entre en crise (parce que là on en est trèèèès loin) les producteurs avides réclameront une augmentation de toutes ces ponctions obligatoires...

elle est belle la vie pour les majors et les producteurs

pour les autres, artistes et publics, c'est toujours la galère
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Il n'y a pas de raison de s'en priver ... Le peuple docile consomme, pendant qu'il le peut encore. Qu'ont-ils à craindre ? On exulte notre mécontentement sur des forums mais au final on a droit qu'à cette mascarade quinquennalle: choisir entre des mecs de droites, des financiers de droites ou des fachos de droites ...
Inscrit le 04/06/2010
3212 messages publiés
qu'il le peut encore ? il n'a jamais autant consommé !

la part de la nourriture dans le budget des ménage est au plus faible, l'habillement aussi, le carburant et l'energie n'a pas bougé depuis 1970 (et oui !) , l'équipement de la maison a explosé, la surface de logement par foyer aussi (+9m2 en 30 ans), et la part en service télécom a explosé ...

mais le français râle ...
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
La France qui se lève tôt en a ras la casquette d'entretenir ces putes de luxe.

Qu'on se le dise.
Inscrit le 13/10/2011
412 messages publiés
Je pense franchement pas que tu bosses
Etant dépourvu de cerveau, à part faire la pute...
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
Allez, sois pas jalouse... c'est sûr que t'as pas le physique, tu crèverais de faim ! !
Inscrit le 13/08/2010
8728 messages publiés
Tu as bien dit "Je pense" ?

mmmhhhh.... mmmhhhh....

MWOUAHAHAHAHHAHA ! ! !

depuis quand ?
[message édité par mosquito33 le 08/10/2012 à 22:37 ]
Inscrit le 04/06/2010
3212 messages publiés
se lever tôt, ça doit bien être le truc le plus con du monde... vraiment le truc a portée du mec à bac moins 10 qui sait pas lire ...
Inscrit le 24/02/2009
2255 messages publiés
" tous les moyens de diffusion donnant accès à la télévision, comme téléphonie mobile, fixe, télévision connectée "

Chouette, pour une famille 2 adultes 1 ado 1 mouflet:
1 adresse = 1 redevance ( d'environ 10,5 € mensuels )
1 abonnement internet = 1 taxe ( d'environ x € mensuels )
3 abonnements mobile avec internet = 3 taxes ( d'environ x € mensuels )

Bon, j’espère que Free va affirmer que les abonnements FreeMobile sont parties intégrantes de l'abonnement FreeBox. ( possible, comme la TV connectée fait partie de l'abonnement fixe ... ou de la redevance audiovisuelle ? )

Déjà que le CNC ponctionne 10,72 % sur chaque ticket cinéma + 2 % du prix de vente sur les ventes et locations de vidéo (physique ou dématérialisée) + la TST ( calculée actuellement au-delà de 10 M€ de chiffre d’affaires, selon un barème progressif allant de 0,5 % à 4,5 % ).
[message édité par Severe le 09/10/2012 à 04:03 ]
Inscrit le 10/07/2008
3473 messages publiés
"basée sur tous les moyens de diffusion donnant accès à la télévision, comme téléphonie mobile, fixe, télévision connectée"

Et la montre-bracelet connectée, et le frigo connecté, et le chat connecté, tout tout tout doit se ramener à la télévision, cette prédatrice. Et la fenêtre donnant accès à la télévision, et les lunettes donnant accès à la télévision, et le fauteuil donnant place devant la télévision. La télévision est un cancer, une répugnante métastase, un chancre puant. Elle nous pourrit, nous envahit, nous intoxique. Vous essayez de nous l'enfoncer dans la gorge mais on en veut pas de votre télévision, elle nous fait gerber. Qu'elle crève, bon dieu, qu'elle crève et qu'on ait la paix. Gardez-là, faites-vous en des papillotes, roulez-vous là sous les aisselles, embaumez-là, enveloppez-là dans des bandelettes, momifiez-là, vitrifiez-là, masturbez-vous devant mais foutez-nous la paix.
Inscrit le 24/02/2009
2255 messages publiés
@ /dev/tty

" ... moyens de diffusion... " et non " .. moyens de réception ... " qui prête à quiproquo.

Normal, ils ne peuvent faire casquer pour un récepteur TV, un GPS avec tuner intégrée, un dongle USB TNT ou un smartphone ( acheté d'occasion, avant la loi ou hors-France: trop fatiguant à attraper ), mais ils peuvent facilement contrôler donc encaisser sur les domiciles et les abonnements ( ils envoient la facture à la mairie et à l'opérateur qui se démerdent ).

C'est la différence entre laine de mouflon et laine de mouton.
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
"Taxe télécoms pour le cinéma : tous les accès à internet bientôt taxés"

D'accord, mais en contre partie, une taxe sur le cinéma pour financer l'installation de la fibre optique qui fait cruellement défaut en France, moins de 1 % des accès Internet.

Il n'y a pas de raison que le système ne fonctionne que dans un sens, d'autant que le cinéma à largement les moyens de payer...
[message édité par aubasmots le 09/10/2012 à 06:10 ]
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
C'est pas parce qu'ils ont/auraient les moyens qu'ils doivent payer, si? Il faut une raison, une cause, quelque chose qui relient cette activité à la fibre optique.
Or cinéma/fibre optique, à part dans la chambre du petit Kevin qui télécharge Avengers 2 en screener via son offre adsl-fibre, y a aucun rapport.
M'est avis...
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
Pourtant ce sont bien eux qui perçoive des droits de diffusions sur les contenu,ainsi que sur les exclusivité,la fibre permettant de visualisé du contenu avec une bien meilleur qualité et en développant des services en ligne nouveaux et novateurs impossible a gérer avec une bande passante moindre et sous couvert de leurs droits,la participation au financement serait logique,ils participent quand même a l’accès et a la diffusion des œuvres,y compris sur le net,en impactant sur la bande passante du FAI en plus,qui se doit d’amortir les coûts de développement de son réseau afin de compéter ses offres et d'attirer des clients,pas pour se soumettre corps et âme à la sacro-sainte culture au détriment de la compétitivité et de l'innovation industriel,surtout dans le secteur des télécoms...
Inscrit le 04/11/2010
113 messages publiés
On est là pour te pomper
T'imposer sans répit et sans repos
Pour te sucer ton flouze
Ton oseille
Ton pognon
Ton pèze
Ton fric
Ton blé
Tes économies
Tes sous
Ton salaire
Tes bénefs
Tes bas de laine
Tout ce qui traîne
C'que tu as sué de ton front
On te le sucera jusqu'au fond
Inscrit le 04/11/2010
113 messages publiés
les initiés auront reconnu...
Inscrit le 04/06/2010
3212 messages publiés
reconnu du populisme de caniveau ...
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés
Je paye une taxe sur mon accès à internet à cause du piratage ?
Bah puisque je paye, je vais continuer à DL comme un porc...
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Non, tu pays une taxe sur ton accès internet pour encourager et soutenir la culture cinématographique. Le piratage n'est
qu'une des causes de la nécessité accrue de ce soutien.

"Bah puisque je paye, je vais continuer à DL comme un porc..." : et après on veut nous vendre la licence globale et niant ses effets pervers... (rien de person S_V; c'est juste que ta phrase est la parfaite illustration de ce que penseront la plupart des gens une fois que ça sera passé, et ça me fais mal rien que d'y penser).
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés
"Bah puisque je paye, je vais continuer à DL comme un porc..." : et après on veut nous vendre la licence globale et niant ses effets pervers... (rien de person S_V; c'est juste que ta phrase est la parfaite illustration de ce que penseront la plupart des gens une fois que ça sera passé, et ça me fais mal rien que d'y penser).


Ah mais c'était le but. Je pense qu'un grand nombre de personnes va penser comme ça. Et, à la limite, c'est tant mieux.
Cette taxe est injuste et contre-productive. Internet est un outil nécessaire pour le développement du pays, taxer l'accès à Internet, c'est le rendre moins accessible et donc éloigner les moins biens lotis de l'Internet, leur enlever une chance de plus de progresser, dérégler encore d'avantage "l'ascenseur social".
.
C'est comme cette stupide aide gouvernemental pour acquérir une voiture peu polluante. L'Etat (donc nos impôts) paye une prime pour les gens qui achètent une voiture peu polluante. C'est à dire que les gens qui n'ont pas de voiture (et qui polluent donc moins qu'une personne conduisant une voiture peu polluante) vont payer pour ceux qui achètent une voiture. Il y a comme un problème là... (Je fais partie des gens qui n'ont pas de voiture).
.
Eh bien pour cette taxe sur l'accès à Internet, c'est pareil. Le cinéma français, à part quelques exceptions, je m'en fous. La plupart du temps ce sont des navets sans intérêts rebutants au possible. Je n'en télécharge pas, je n'en regarde pas au cinéma, en DVD ou à la télé. Pourquoi devrais-je payer une taxe pour ces saloperies dont je ne veux pas ?
.
Les taxes sont sensées financer des infrastructures ou du personnel pour le bien public et non pour l'enrichissement de quelques-uns. Ca devient vraiment n'importe quoi ces mesures financières pour "sauver" l'industrie de la "culture" de sa propre incapacité à évoluer...
[message édité par Samuel_Vimaire le 09/10/2012 à 10:14 ]
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- Je suis de mauvaise humeur ce matin ; j'ai envie d'en prendre un pour taper sur les autres avec ! qu'ont-ils fait pour Florange Doux, PSA ...et d'autres ? Subventionner d'avantage le cinoche FR est-ce illusoire
?

http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Cinema/subventions-cinema-francais-sujet_98093_1.htm
- "
Les films américains représentent 80 % des recettes du box-office en Europe, alors que les productions européennes ne font que 5 % du marché américain...Mais c’est la France, où les films américains font près de 60 % du marché, qui offre le plus bel exemple de protectionnisme culturel. La France ne s’est pas contenté de mettre en place tout un ensemble de barrières bureaucratiques pour freiner la pénétration de la culture américaine; c’est aussi le pays où l’on est allé le plus loin dans l’élaboration d’arguments intellectuels justifiant le protectionnisme. Les français dépensent des millions de dollars pour subventionner la production de films français; leurs producteurs bénéficient de prêts sans intérêt; et ils ont mis des quotas non seulement sur les importations de films, mais également sur le nombre d’heures de programmes pour la diffusion de films étrangers à la télévision....
La protection réduit au contraire les capacités concurrentielles de l’industrie sur le marché mondial.
La véritable diversité culturelle découle de l’échange des idées, des produits et des influences, et non pas de la volonté d’assurer le développement en champ en clos d’un unique style national. Les années qui se sont écoulées depuis la signature des derniers accords sur le commerce mondial ont confirmé la règle : les films français sont encore moins concurrentiels aujourd’hui qu’ils ne l’étaient à l’époque, avant que le nouveau traité du GATT ne soit signé.
Si cela était vrai, il serait facile de sauver le cinéma européen. L’Etat n’aurait pas besoin de subventionner ses cinéastes, ni même de placer des quotas sur la distribution de films américains. Il lui suffirait de subventionner la publicité pour les films nationaux, ou peut-être d’interdire la publicité pour les films américains. Cela lui coûterait bien moins cher.
Après la période 1939-45, le gouvernement français choisit de conserver les
institutions mises en place par Vichy, avec son système réglementaire et sa politique de subventions. Seules les orientations changèrent. Le régime d’encadrement réglementaire des industries du cinéma fut maintenu en l’état. Le COIC se tranforma en CNC ( Conseil National de la cinématographie) et se vit assigné de nouveaux objectifs... le rôle du CNC était d’aider l’industrie française du cinéma à affronter la concurrence d’Hollywood en limitant l’entrée de films étrangers".


http://www.afcinema.com/L-aide-au-cinema-en-France-La.html
-"
Loin d’œuvrer pour la diversité culturelle, la politique cinématographique française actuelle amplifie des effets négatifs potentiels du marché (concentration abusive, uniformisation d’une partie de la production, clonage des œuvres américaines, etc.) alors que, si le soutien public cherchait seulement à corriger les défaillances des marchés du cinéma...Les aides nouvelles se sont multipliées, se superposant et s’enchevêtrant aux dispositifs existant sans guère de rationalité. La complexité de ce système illisible est aujourd’hui telle que peu d’acteurs de la filière savent s’ils sont des gagnants ou des perdants nets du système, ce qui renforce l’inertie en matière de réformes. La seule façon d’échapper à ce lent enlisement est une évaluation du système de soutien actuel encore plus détaillée que celle présentée ici. Le cinéma français mérite mieux que la politique actuelle, tant du point de vue de l’efficience économique que de la diversité culturelle"..

Wikipedia en profite aussi à propos de notre belle "exception culturelle : LOL !!!

. http://fr.wikipedia.org/wiki/Exception_culturelle_française
'"
Dans chaque branche ( cinéma ,
théâtre ,
télévision , ou autres moyens de
communications ), il y a un système d'aide automatique à la création. C'est ainsi que le
Centre national de la cinématographie
prélève un pourcentage sur tout billet de
cinéma
pour apporter des aides à l'écriture, à la création ou à la diffusion d'œuvres d'expression
française . Au
théâtre
privé, un fonds de soutien, alimenté essentiellement par les plus gros succès, permet de financer des projets plus confidentiels. Le secteur de la
télévision
de son côté finance très largement la production cinématographique en échange de droits de diffusion (principe mis en œuvre de manière massive au moment de la création de la chaîne cryptée
Canal+ )...et la "diversité culturelle FR" n'est qu ' 1 grossière plaisanterie . Le

ministère de la Culture a
subventionné à tout va et sans discernement. La conséquence en a été une abondance de «
créateurs
» qui ne peuvent pas vivre de leur métier, sont dans la précarité et creusent le déficit du système de l'intermittence (890 millions d’euros en 2003). Sur le plan artistique, la subvention étatique a eu pour conséquence néfaste, selon Benhamou, une standardisation des arts de la scène, pour répondre aux critères du ministère de la culture.
«
L’ «
exception culturelle
» est une approche défensive et protectionniste qui n’a pas empêché la domination des produits culturels américains dans l’Union européenne.
».
Pour d'autres auteurs, le concept d'exception culturelle et la tentation de la protection par des quotas et des mesures protectionnistes sont les véritables dangers, pour la culture française en particulier...
Ainsi, en 1960, l'administration absorbait 3
% des subventions consacrées par l'État à la culture, contre 25
% en 1999.
» Utilisant l'exemple des musées, il voit une inégalité à ce que ceux qui ne veulent pas s'y rendre doivent financer par leurs impôts ceux qui s'y rendent.










































--------------------------------------

Voilà le résultat !!! mais personne ne veut voir l'évidence . Il fallait faire une politique d'évaluation dans ce secteur protégé mais aucun gouvernement ne s'y est risqué !
Avec Philipetti & Ayrault ; ils font du Sarkozisme bis :sous le régime UMP, on a eu droit la taxe sur la Copie Privée , Hadopi et autres joyeusetées pour
le web.. Philippetti voulait transposer la taxe radio-télé au web...les organes de Presse voulaient faire une "taxe sur le clic" comme en Allemagne... Qu'il arrêtent de déconner en voulant trop gratter les fonds de tiroir pour le Cinoche qui se porte très bien ! La seule réponse globale à donner serait la LG ?! mais vont-ils l'admettre enfin ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 09/10/2012 - 10:12

X



Ah mais c'était le but. Je pense qu'un grand nombre de personnes va penser comme ça. Et, à la limite, c'est tant mieux.
Cette taxe est injuste et contre-productive. Internet est un outil nécessaire pour le développement du pays, taxer l'accès à Internet, c'est le rendre moins accessible et donc éloigner les moins biens lotis de l'Internet, leur enlever une chance de plus de progresser, dérégler encore d'avantage "l'ascenseur social".
.
C'est comme cette stupide aide gouvernemental pour acquérir une voiture peu polluante. L'Etat (donc nos impôts) paye une prime pour les gens qui achètent une voiture peu polluante. C'est à dire que les gens qui n'ont pas de voiture (et qui polluent donc moins qu'une personne conduisant une voiture peu polluante) vont payer pour ceux qui achètent une voiture. Il y a comme un problème là... (Je fais partie des gens qui n'ont pas de voiture).
.
Eh bien pour cette taxe sur l'accès à Internet, c'est pareil. Le cinéma français, à part quelques exceptions, je m'en fous. La plupart du temps ce sont des navets sans intérêts rebutants au possible. Je n'en télécharge pas, je n'en regarde pas au cinéma, en DVD ou à la télé. Pourquoi devrais-je payer une taxe pour ces saloperies dont je ne veux pas ?
.
Les taxes sont sensées financer des infrastructures ou du personnel pour le bien public et non pour l'enrichissement de quelques-uns. Ca devient vraiment n'importe quoi ces mesures financières pour "sauver" l'industrie de la "culture" de sa propre incapacité à évoluer...

Sauf que ça c'est nié le principe en matière d’impôt qui est dit de "non correspondance" ou "non affiliation"
(ou quelque chose du genre) entre ce qui entre et ce qui sort: en gros tu payes tes impôts et l'Etat gère, par redistribution. Tu ne paye pas ta taxe machin pour financer le truc. On appelle ces impôts supplémentaire par un nom pour en expliquer l'utilité au moment de leur ajout.
Pour faire simple, si tu paye 50 de taxe voiture verte et 50 de taxe cinéma, et que t'a pas de voiture, tu n'a qu'a te dire que tout va au cinéma, et qu'a coté, ton voisin, qui payes les mêmes taxe et a une voiture alors qu'il ne consomme pas de divertissement cinématographique (y en a), considère qu'il ne paye que pour les voitures.


En résumé, tu payes pour aider le gouv à faire ce qui lui semble juste et équilibré (il peut se tromper, mais il a été élu directement ou indirectement donc ...) et donc tu ne paye pas pour aider "l'industrie de la culture" (expression bof bof).
@ dark Callisto: le cinéma, la culture, ne fournit que le contenu (et parfois le support physique, mais les gens n'en veulent plus, donc c'est pas leur problème). Je ne dit pas que c'est pas une bonne idée pour un producteur de participer au développement des nouveaux outils , je dit que ceux qui le feront ne le feront pas contre rien (très dangereux à mon avis pour la neutralité du net: si ton accès internet t'es offert dans l'avenir par la fibre gaumont, ou universal, je ne suis pas sûr que tu auras vraiment accès au catalogue concurrent très aisément), et que ce serait volontaire, car rien ne justifie de le leur imputer.
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés

Sauf que ça c'est nié le principe en matière d'impôt qui est dit de "non correspondance" ou "non affiliation"
(ou quelque chose du genre) entre ce qui entre et ce qui sort: en gros tu payes tes impôts et l'Etat gère, par redistribution. Tu ne paye pas ta taxe machin pour financer le truc. On appelle ces impôts supplémentaire par un nom pour en expliquer l'utilité au moment de leur ajout.
Pour faire simple, si tu paye 50 de taxe voiture verte et 50 de taxe cinéma, et que t'a pas de voiture, tu n'a qu'a te dire que tout va au cinéma, et qu'a coté, ton voisin, qui payes les mêmes taxe et a une voiture alors qu'il ne consomme pas de divertissement cinématographique (y en a), considère qu'il ne paye que pour les voitures.


En résumé, tu payes pour aider le gouv à faire ce qui lui semble juste et équilibré (il peut se tromper, mais il a été élu directement ou indirectement donc ...) et donc tu ne paye pas pour aider "l'industrie de la culture" (expression bof bof).
@ dark Callisto: le cinéma, la culture, ne fournit que le contenu (et parfois le support physique, mais les gens n'en veulent plus, donc c'est pas leur problème). Je ne dit pas que c'est pas une bonne idée pour un producteur de participer au développement des nouveaux outils , je dit que ceux qui le feront ne le feront pas contre rien (très dangereux à mon avis pour la neutralité du net: si ton accès internet t'es offert dans l'avenir par la fibre gaumont, ou universal, je ne suis pas sûr que tu auras vraiment accès au catalogue concurrent très aisément), et que ce serait volontaire, car rien ne justifie de le leur imputer.

Ce que tu dis est vrai par principe mais ça n'est plus vérifié depuis longtemps. Si c'était réellement appliqué, on ne nous parlerait pas de déficit de la SECU... Le modèle d'aujourd'hui c'est bien une taxe pour financer une action/infrastructure.
.
On devrait effectivement en revenir à ce principe, l'état collecte l'impôt et attribut l'argent où il y en a besoin.
Mais là n'est pas la question. Pourquoi l'Etat finance-t-il des enjeux privés sans aucune contrepartie ? Pourquoi le contribuable doit-il payer pour des intérêts privés ?
.
Que le gouvernement redresse l'éducation nationale, la police et la santé et investisse encore dans les transports en commun avant d'aller financer un cinéma français médiocre et moribond, cela profiterait à la communauté. A la limite, si l'Etat voulait aider des entreprises privées, qu'il les aide pour sauver des emplois et en entrant dans leur capital (pour contrôler l'investissement), où est ce fric quand les sites d'Arcelor Mital de la vallée de la Fensch (en Moselle) ferment les uns après les autres ?
.
Comme Al29300, je trouve inadmissible les choix politique de ces 20 dernières années. Actuellement, on est sensé avoir un gouvernement "socialiste" mais il n'en est rien, ce gouvernement continue sans broncher la même politique que l'ancien et c'était prévisible. Le fric est pour les industriels de la "culture", le peuple, lui, n'a droit qu'à l'austérité !
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
On parle de déficit de la sécu, et de moyens supplémentaire de "l'Etat" pour le rembourser. La com' politique nous fournit une explication sur l'augmentation de la contribution des citoyens, pas une réalité.

Le contribuable ne paye pas pour des intérêts privés: la culture est un bien commun qu'il faut conserver. l'intervention de personne privé dans le procès n'est à considérer que comme accessoire, périphérique.
La culture, c'est la culture: pas de jugement de valeur à porter dessus (même si je comprend le dédains à porter sur la musique française, le cinéma français hors comédie, etc). On l'encourage chez nous, les autres encourage la leur chez eux, et on bénéficie tous de ça.


Le gouvernement cherche dans le même temps à redresser tout ça : c'est pas antinomique. Après, c'est juste la part de ce qu'il alloue qui pose problème.

Pour Mital, je vois pas ce
que l'Etat peut faire, vu que si l'indien veut pas vendre à l'Etat
il est pas tenu (perso je ne voudrai pas qu'un gouv participe à mon capital) : c'est son biz.

De toute façon, même si demain le budget de la culture était intégralement détourné vers d'autres domaines, c'est pas en 4 mois que ça changerais.


Quant à l'austérité, laissons ce mot pour décrire la situation grecque: on est quand même pas dans le même cas de figure. Vraiment.
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés
Le contribuable ne paye pas pour des intérêts privés: la culture est un bien commun qu'il faut conserver. l'intervention de personne privé dans le procès n'est à considérer que comme accessoire, périphérique.

Et pourtant ce ne sont que ces personnes privées qui tirent un bénéfice de ces investissements.
.
La culture, c'est la culture: pas de jugement de valeur à porter dessus (même si je comprend le dédains à porter sur la musique française, le cinéma français hors comédie, etc). On l'encourage chez nous, les autres encourage la leur chez eux, et on bénéficie tous de ça.

Non, on n'encourage pas la culture, on encourage une unique vision de la culture qu'on fait survivre artificiellement en lui aménageant un espace de survie. Ce ne sont pas de petits artistes indépendants qui bénéficient de ces dispositifs, c'est une usine à merde composé de quelques "grands noms". On porte donc une seule et unique forme de culture au détriment des autres. Moi, je veux bien consommer français, mais encore faudrait-il que ce qui est produit en France soit correct. Aucune série française récente regardable (à part les Borgias, mais ça n'est pas uniquement français), la scène française est inécoutable à part quelques rares artistes, le cinéma français est à chier à part quelques rares films...
.
Au lieu d'essayer de sauver cette machine à merde et si on veut vraiment pousser la culture française, on ferait mieux d'aider des petits nouveaux à percer sans subir l'influence néfaste des vieux croutons qui ne vivent que des transfusions de l'Etat, on aurait peut-être droit à autre chose que des navets ennuyeux où il ne se passe rien.
.
(perso je ne voudrai pas qu'un gouv participe à mon capital)

Alors tu ne reçois pas d'aide de l'Etat, logique. Après rien n'empêche une entreprise de racheter son capital à l'Etat, mais tant que l'investissement de l'Etat n'est pas remboursé, il doit avoir un droit de regard.
.

Pour Mital, je vois pas ce que l'Etat peut faire, vu que si l'indien veut pas vendre à l'Etat

Mital est d'accord pour un repreneur. Sarkozy n'a pas trouvé bon de le faire pour les précédents sites, Hollande ne le fera pas pour les hauts fourneaux. Et Mital va fermer toutes les infrastructures françaises au fur et à mesure...
.
De toute façon, même si demain le budget de la culture était intégralement détourné vers d'autres domaines, c'est pas en 4 mois que ça changerais.

Non ça ne changerait pas grand-chose, mais c'est toujours mieux que rien...
[message édité par Samuel_Vimaire le 09/10/2012 à 12:05 ]
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
@ Shin-55 ;
Aujourd'hui a lieu une big manif CGT , pour la défense de l'emploi & de l'industrie
( Sanofi, Arcelor-Mital, Wolswagen et d'autres...ont provoqué des incidents au Salon de l'Auto ) et se retrouveront cette après-midi, à la Manif à Paris et dans 6 grandes villes de France ( il y avait du monde à Marseille d'après les images télé )
http://www.franceinfo.fr/economie/journee-de-greve-de-la-cgt-pour-la-defense-de-l-emploi-et-de-l-industrie-762815-2012-10-09
Cette après-midi ; le bloc UMPS va entériner le Pacte Budgétaire UE ..alors qu'ils ne tiendront pas les objectifs écrits dans ce traité pendant 2 ans....( c'est avéré...
_ Et pendant ce temps-là ; , on distribue sans contrôle des subventions des subvention imméritées à ces gens-là... j'aimerais receuillir ton avis là-dessus ?? La culture c'est la culture ...mais peu de gens sont d'accord pour jeter l'argent au cimetière
en période de disette !
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Bon, je ne rentrerais pas dans le débat sur les gros méchant producteurs qui empèchent les vrais petites artistes de se montrer.
Effectivement si on voit les choses comme ça, le budget alloué à la culture ne va pas aux bonnes personnes. Mais comme c'est pas une réalité, juste une appréciation perso, c'est difficile de répondre à ça.
Les personnes privées qui en bénéficient, n'en bénéficient que si elles font un film, pas juste comme ça cadeau, donc bon...
Le principe des aides d'Etat n'est pas d'avoir un retour sur investissement, donc il n'est ps nécessaire d'avoir l'Etat dans son capital pour bénéficier des aides.
Généralement quand on dit c'est "mieux que rien", c'est souvent qu'on est fasse à un faux problème: utilisons plutôt cette énergie ailleurs, plutôt qu'a piailler sur ça.
@AI: il n'existe pas de bloc UMPS; les manifs des ouvriers sont légitimes, mais à mon sens visent à demander quelque chose qui ne relève pas réellement de l'action de l'ETat (ce qui ne l'empèche pas d'essayer, c'est juste que a priori c'est un problème qui regarde mital, celui à qui il avait racheté initialement, et les salariés); tant qu'on iras pas vers plus d'europe, l'union restera ce système incomplet et déséquilibré qui permet au groupe des extrême (droite comme gauche) de taper dessus à tort. L'idée sous jacente de départ est un fédéralisme, tant qu'on y sera pas, il manquera quelque chose, mais bon...
La question du budget de la culture pose toujours problème en période de crise où les gens ne pense qu'"utilité direct", mais on sais qu'un société à besoin d'encourager sa culture quand bien même elle ne serait pas de grande qualité: la qualité c'est subjectif (on regarde aujourd'hui la culture d'hier avec envie, alors qu'à l'époque il la regardait comme nous nous regardons la notre) donc ça ne doit pas entrer en ligne de compte.
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
zig, le 08/10/2012 - 20:32
Allez les petits gars : surtout ne soutenez pas la production audiovisuelle française afin que nous puissions être abreuvés de bonnes grosses daubes américaines.

ça changera des daube françaises que personne ne va voir (à quelques exceptions prêt)
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
De toute façon les daubes US sous soutenue par l'Etat US, alors même qu'ils critiquent (pas autant que nous, mais c'est normal) leur daube US.
La différence joue surtout au niveau du fait que les ricains ne savent déjà pas où est la france, alors sa productions audiovid, c'est loin... à part the artist, mais ils sont foutu de croire que c'est US...
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés

Allez les petits gars : surtout ne soutenez pas la production audiovisuelle française afin que nous puissions être abreuvés de bonnes grosses daubes américaines.


ça changera des daube françaises que personne ne va voir (à quelques exceptions prêt)


+1
Je suis désolé, mais au moins, une daube américaine à un côté divertissant, une daube française, beaucoup moins...
Alors, si les politiciens, les producteur et réalisateurs français veulent nous inonder de culture française, pas de problème, ils n'ont qu'à produire des contenus de qualité. S'ils ne le font pas, on construira des digues...
[message édité par Samuel_Vimaire le 09/10/2012 à 14:29 ]
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Je rappelle que soutenir la culture (comme le fait l’État) c'est pas que subventionner les productions pour les œuvres à venir, c'est aussi et surtout entretenir les musée, permettre un accès gratuit ou peu cher à l'art, la culture, ... (journées portes ouvertes, musées gratuit pour les moins de 25, carte imaginR sur paris idf, carte famille nombreuse)... et là on crache tout de suite moins dessus.
edit: i.e. Sortez voir des exposition, visitez nos chateaux, musées, ports..., profitez de l'ensemble de cette culture, en entier. Ensuite, et seulement ensuite, plaignez vous de ce qu'on protège trop sa richesse parce qu'à un moment donné pour un type précis d’œuvre un intermédiaire privé sert de porte monnaie, et profite de ça pour nous assommer d'un de ses films dont il tirera profit, peut être.

L’impôt c'est la participation au charge de ton Etat, de ton gouv, de ton pays, pour lequel tu votes volontairement, dans lequel tu vis volontairement... Il n'y a pas de racket là dedans, mais c'est toujours perçu ainsi. Pourtant, c'est pareil à coté, parfois pire, rarement mieux, tout au plus différents, ...
[message édité par Shin-55 le 09/10/2012 à 14:59 ]
Inscrit le 24/11/2003
209 messages publiés
ils veulent pas plutot taxer les gens qui peuvent voir OU entendre? (pour etre sur d'oublier personne)
nan parce que ca serait plus simple au final?

perso je ne regarde plus la boite a propagande depuis 10 ans et ca me va bien mieux comme ca. on se rend vite compte de la médiocrité de 95% des choses proposées.

alors si l fallait payer tout de même parce que de moins en moins de gens la regarde effectivement on se rapproche du racket désolé.
Je pense qu'un taxe sur les spots et autres sponsors serait plus juste. parce que ce sont bien ces gens la qui font de l'argent grâce à elle non? un téléspectateur offre de sont temps de cerveau disponible que je sache!?

j'y vois peut etre qu'une question commerciale mais on nous fait comprendre que notre société n'est que commerciale, rentabilité, productivité, attractivité etc etc..
ah pardon j'avais oublié le vieux credo du libéralisme économique, faire payer les couts et investissements par la communauté. privatiser les bénéfices..

bon alors quand est ce que ca change vraiment?!
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
"un téléspectateur offre de son temps de cerveau disponible que je sache!?" Ho ça c'est beau. ça nie complètement le fait que c'est le téléspectateur qui est en demande dès lors qu'il allume son écran et en attend un contenu, mais c'est beau.
Le téléspectateur n'offre rien, parce que la plupart des lobotomisés de la téloche ne sauraient pas quoi faire si elle disparaissait demain, à part frapper leur femme, ou leur chien...
Plus sérieusement, il me semble que l'affluence de téléspectateur n'est pas en baisse (j'ai pas les chiffres donc c'est au jugé.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11