Publié par Julien L., le Samedi 29 Septembre 2012

Pierre Lescure conteste les accusations de conflits d'intérêts

La création d'une mission sur le financement de la filière culturelle à l'heure du numérique suscite beaucoup d'interrogations. Le choix d'une ancienne figure de la télévision aussi, au regard de ses liens avec le monde du cinéma et du petit écran. Autant de sujets que Pierre Lescure a tenu à expliquer et à contester lors d'une interview donnée à une radio suisse.

Pierre Lescure s'est engagé dans un travail herculéen en acceptant une mission qui doit d'une part déterminer l'avenir de la Hadopi et d'autre part trouver des pistes pour concilier la nécessité de financer la création culturelle et les nouvelles pratiques des Français. Tâche d'autant plus difficile qu'elle doit composer avec le bouleversement numérique amené par Internet et les nouvelles technologies.

L'ancien patron de Canal+ le sait. Il va lui falloir rapprocher des positions a priori irréconciliables. Interrogé vendredi par la radio suisse romande dans le cadre de l'émission Forum, il a rappelé "qu'entre les pro et les anti-Hadopi, il faut d'abord essayer de convaincre tout le monde, ce que je crois que nous sommes pratiquement parvenus à faire, de venir dans cette mission, dialoguer avec nous et étudier toutes les pistes".

Un nouvel acteur à l'heure du numérique : l'usager

Questionné sur la difficulté de définir un cadre national à l'heure où les acteurs viennent des quatre coins du monde, Pierre Lescure reconnaît que l'univers du numérique s'apparente à une "nébuleuse" dont les intérêts ne convergent pas toujours vers le même point. Et certains ont la stature de géant, ce qui leur donne la capacité d'éviter certaines mesures fiscales.

Ces géants "se délocalisent plus vite que vous ne changez de chemise et souvent ils ne sont pas traités fiscalement ou ils s'arrangent pour ne pas être traités fiscalement dans les pays où ils ont les plus grandes parts de marché", commente-t-il, évoquant en creux des sociétés comme Google, Apple, Facebook ou Amazon qui s'établissent en Irlande ou au Luxembourg pour profiter d'un régime plus favorable.

Mais il n'y a pas qu'eux. Il y a aussi l'usager, "qui est absolument essentiel" et qui était complètement invisible auparavant, à l'heure de l'analogique. "Chaque usager du net est quasiment lui-même un diffuseur. Donc il faut vraiment prendre en compte cette donnée nouvelle". Des propos qui font écho à ceux qu'il a tenu quelques jours auparavant sur la station Le Mouv'.

Pierre Lescure conteste les accusations de conflits d'intérêts

Âgé de 67 ans, Pierre Lescure a eu une longue carrière dans le privée : PDG de Canal+, membre du conseil de surveillance du groupe Lagardère, membres des conseils d'administration d'Havas, de Technicolor et de Nagra-Kudelski (qui édite des solutions de DRM et de streaming), de co-diriger Audionamix, société très proche de l'industrie cinématographique.

Inévitablement, la nomination de Pierre Lescure pour diriger une mission sur le financement de la création culturelle à l'ère d'Internet pose question. Comment une personne aussi proche des milieux du cinéma et de la télévision peut-elle assurer un travail objectif ? Cette contradiction manifeste a ainsi conduit les représentants du public à boycotter la mission Lescure. À la différence de l'ADAMI.

Jugeant la polémique "très marginale", Pierre Lescure dit être "en conscience parfaitement serein". "J'ai toujours travaillé dans le privé. J'ai accepté cette mission publique absolument gratuitement. Maintenant, c'est une mission, ça n'est pas un appel d'offres. Dont quelles que soient les solutions que nous proposerons, il ne s'agit pas de favoriser [...]" telle ou telle entreprise.

"Je vais être au vu et au su de chacun"

"Je vais être au vu et au su de chacun. Je suis chargé d'une mission et j'ai un certain nombre de techniciens autour de moi qui vont des droits d'auteur de la propriété intellectuelle jusqu'au high-tech, et on va dialoguer. Chaque audition est mise en ligne en audio ou en vidéo et est consultable en permanence par chacune et chacun des citoyens intéressés", ajoute-t-il, à l'image de celle de Lionel Maurel et Silvère Mercier.

"Donc on verra aussi ce que je retiendrai à l'arrivée, moi et mon équipe des différentes auditions. Donc tout est à ciel ouvert, si j'ose dire. Il y a un blog participatif ou chacun pendant les trois ou quatre mois qui viennent va pouvoir apporter sa contribution, sera entendu ; il y aura du dialogue [...]. Donc on ne peut pas dire que je sois conditionné par mes différentes casquettes". Circulez, il n'y a donc rien à voir.

Fixer les principes, même si la technologie évolue sans cesse

Quelles seront les pistes dégagées par la mission Lescure ? Y aura-t-il une loi particulière post-Hadopi ? Est-ce peine perdue face à une technologie sans cesse en évolution ? Toutes ces questions posées en filigrane par la radio suisse romande n'effraient pas l'ancien patron de Canal+. Car ce qui importe ici, c'est de fixer des principes, une orientation.

"J'ai parfaitement conscience que je ne vais pas sortir une espèce de mobile caldérien très complexe qui passerait ensuite au parlement. Il faut pérenniser les principes qui ont permis la diversité et la quantité de contenus culturels, sous toutes les disciplines [...] Forcément à l'arrivée il y aura une forme de couche d'abonnement ou de licence. Et puis il y aura une offre graduée, comme il y a de la riposte graduée".

Mais après les discours, il faudra des actes.

Publié par Julien L., le 29 Septembre 2012 à 17h43
 
38
Commentaires à propos de «Pierre Lescure conteste les accusations de conflits d'intérêts»
Inscrit le 21/11/2011
624 messages publiés
Bon, je vais encore exagérer mais j'aime cette idée du dialogue entre personnes qui partagent les mêmes idées. C'est très constructif et nullement orienté.
Inscrit le 04/07/2011
50 messages publiés
Ouaip entre les industries du disque et du cinema entre elles ! Beau dialogue ...
Comme d'habitude l'internaute que nous sommes va encore trinquer pour des lobbys totalement dépassés incapable a prendre le virage numérique.
Inscrit le 20/08/2010
970 messages publiés
La finalité du bouzin est de toute façon de faire du fric. Du fric pour les grosses boîtes qui fournissent du contenu. Le reste...
Inscrit le 19/03/2006
331 messages publiés
Dont quelles que soient les solutions que nous proposerons, il ne s'agit pas de favoriser [...]" telle ou telle entreprise

Par contre, il s'agira de favoriser l'ensemble de "l'industrie du divertissement" au détriment de la population et des citoyens.
[message édité par rom1v le 29/09/2012 à 18:39 ]
Inscrit le 26/08/2005
163 messages publiés
L'audition de Lionel Maurel et Sylvère Mercier est pourtant loin de ce que vous décrivez tous les quatre. Mais bon, c'est plus facile de taper un comm' de 2 lignes que d'écouter une intervention (très intéressante) qui dure plus longtemps qu'un film (ils ont ramené une pirate box, c'est beau quand même )
Si celle-ci (et certaines autres) ne risquent pas de changer grand chose au final, évitons de mettre tout le monde dans le même panier, sinon comment arriver à différencier ceux qui nous défendent de ceux qui nous attaquent ?
[message édité par killerz le 29/09/2012 à 18:45 ]
Inscrit le 22/03/2009
116 messages publiés
"Il faut pérenniser les principes qui ont permis la diversité et la quantité de contenus culturels, sous toutes les disciplines"

En clair, la conclusion est déjà faite : Surtout ne rien changer.
[message édité par Capucino le 29/09/2012 à 20:42 ]
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
Tiens, vite fait avant de passer à table, quelqu'un veut bien transmettre à Lescure (j'déconne...) : artiste, téléchargement, toussa toussa...

Oldelaf : Vive le téléchargement
http://hoper.dnsalia...2/09/22/Oldelaf

"Si tu me poses la question "pour ou contre le téléchargement", c'est comme si tu me demandes "Pour ou contre la pluie". Ca n'a pas se sens. S'il pleut et bien il pleut. C'est un fait. Il faut faire avec, et en profiter si possible."

très intéressant.
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
bon, je viens de lire rapidement les commentaires sur le blog participatif, peu nombreux et la plupart etant de simple réponses poli a la question posé,cad des exemples personnel ni forcement représentatif et sans recherche d'argumentation critique ou constructive, ou meme de dialogue entre participant.

le ministere met en place une zone d'expression public, qu'il modere probablement a priori met dont une modération trop soutenu des commentaires risque de se voir et de jouer sur leur credibilité.

bref: il y a beaucoup de gens sur les forums de numerama (et sur d'autre aussi d'ailleurs) qui ont des choses a dire et qui sont capable de les argumenter, de coller des liens constructive dans leur commentaire, et de se lire et se repondre les un les autre... c'est peut etre une ocsasion de faire passer le debat publique, et avec le publique, a un autre niveaux!
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
hahaha, le 29/09/2012 - 19:53
bon, je viens de lire rapidement les commentaires sur le blog participatif, peu nombreux et la plupart etant de simple réponses poli a la question posé,cad des exemples personnel ni forcement représentatif et sans recherche d'argumentation critique ou constructive, ou meme de dialogue entre participant.

le ministere met en place une zone d'expression public, qu'il modere probablement a priori met dont une modération trop soutenu des commentaires risque de se voir et de jouer sur leur credibilité.

bref: il y a beaucoup de gens sur les forums de numerama (et sur d'autre aussi d'ailleurs) qui ont des choses a dire et qui sont capable de les argumenter, de coller des liens constructive dans leur commentaire, et de se lire et se repondre les un les autre... c'est peut etre une ocsasion de faire passer le debat publique, et avec le publique, a un autre niveaux!


J'y suis retourné voir, suite à ton post.
Effectivement, toujours peu de monde. Je vais peut-être m'y inscrire, histoire de voir
- comment réagissent les modos (sans provocation de ma part, hein... je sais être bien élevé quand je me force)
- quels thèmes on peut réellement aborder, avec quelle écoute et ouverture d'esprit (ou non)

Sachant que les dés sont bien pipés sur la mission. Mais peut-être y aura-t-il moyen de passer des messages...
Inscrit le 06/04/2011
3976 messages publiés
j ' imagine le blog participatif

- celui-ci , on publie ?
- fais voir ........non
- et celui-là ?
-attends , je demande aux ayants droits

plus tard

- Alors ?
- oui , c 'est bon , ça va dans le même sens que leurs demandes

Six mois plus tard

- alors ce blog ?
- ben , finalement les internautes sont plutôt d 'accord avec les ayants droits
; très très , peu de anti hadopi , acta etc.........

[message édité par dannyel le 29/09/2012 à 22:59 ]
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
(sic) -" Forcément à l'arrivée il y aura une forme de couche d'abonnement ou de licence. Et puis il y aura une offre graduée, comme il y a de la riposte graduée".
-----------------------------
Non Non et Non : on ne mange pas de ce pain-là ! Lescure veut nous emtraîner dans un canada-dry imbuvable entre LG et Offre Légale pour sauver les meubles des ayants-droits, SPRD et autres sangsues Une LG entraînerait l'effondrement du show-biz & est indivisible & non sécable(entre oeuvres anciennes & nouvelles toutes formes d'art & moyens d'informations confondus) ...et le libre accès à l'ensemble ne souffrira d'aucune barrière tarifaire ! Hadopi ne sert à rien et servira plus lorsqu'il y aura 1 LG modique ou les intermédiaires parasitaires et les FAI en seront tous exclus et allant dans la poche des auteurs.
- Le breuvage soporiphique destiné à sauver la mise de l'industrie du divertissement ne servira à rien : personne n'en veut ! Sa mission culturelle tombe à plat par l'insuffisance et le manque de réalisme et le coté passéiste de ses solutions . Allez zou ; dégage !

- L'autre jour s'est ouvert 1 dialogue intéressant entre Tass,Hahaha et Shin-55 & Ze_kat...
http://www.numerama....#ac_newscomment
- Une oeuvre, destinée à être publiée, doit être considérée comme une "concession" limitée dans le temps ( et pas 70 ans mais beaucoup moins...et s'éteignant dès le décès de l'auteur pour éviter des abus sans aucun héritage possible ) et non 1 droit de propriété ( d'autant + injuste qu'il échoit dans les mains d'intermédiaires qui s'accaparent exclusivement le libre-usage et la libre-diffusion dans les médias, aux dépens de leurs créateurs qui n'ont plus voix au chapître surtout s'ils s'inscrivent à la Sacem). Sa finalité est le "domaine public" lorsque ce droit a généré des revenus auparavant. Vous voyez bien qu'il reste d'autres choses à mettre sur la table aujourd'hui!
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
- Une oeuvre, destinée à être publiée, doit être considérée comme une "concession" limitée dans le temps ( et pas 70 ans mais beaucoup moins...et s'éteignant dès le décès de l'auteur pour éviter des abus sans aucun héritage possible ) et non 1 droit de propriété ( d'autant + injuste qu'il échoit dans les mains d'intermédiaires qui s'accaparent exclusivement le libre-usage et la libre-diffusion dans les médias, aux dépens de leurs créateurs qui n'ont plus voix au chapître surtout s'ils s'inscrivent à la Sacem). Sa finalité est le "domaine public" lorsque ce droit a généré des revenus auparavant. Vous voyez bien qu'il reste d'autres choses à mettre sur la table aujourd'hui!


+1

je pense qu'un droit de diffusion exclusive d'un an serrais meme largement suffisent pour garantir le financement des auteurs meme avec un systeme proche de l'actuel ( la plupart des revenus d'une oeuvre sont generé les 6 premiers mois )
Inscrit le 24/12/2011
2324 messages publiés
Je confirme que le site est modéré en mode "à priori". Un peu lame ! En tous cas je vous conseille la vidéo de l'audition de Lionel Maurel et Silvère Mercier, leur intervention est de très bonne qualité.
J'ai trouvé que Pierre Lescure cherche à prouver sa légitimité en rabachant sa démarche de dialogue.
L'audition de mardi sera marrante : ALPA et Hazanavicius...
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
y'a toujours moyen s'il semble bloqué des intervention interessante c'est d'ouvrir un fofo alternatif, genre forum des refuser, pour exposer publiquement ce qui n'a pas "sembler interessant"
Inscrit le 02/04/2010
1071 messages publiés
J'adore. Vraiment. Un exercice de langue de bois et de double discours tres "cas d'ecole".
- "C'est transparent, donc les conflits d'interet ne peuvent influencer le debat".
De une, ce n'est transparent que dans la mesure ou ils l'autorisent. Techniquement le "blog participatif" peut etre modere. (Et je doute forcement qu'il ne le soit pas, ne serait-ce que parce qu'il y a toujours des gens qui depassent serieusement les bornes de la bienseance.)
De deux, rien ne permet d'affirmer que les conclusions tirees seront en conformite avec les debats. "Oui, il y a beaucoup de citoyens inquiets au sujet des derives du droit d'auteur actuel. Nous allons donc le durcir un peu plus." Tout a fait le genre de choses que nous avons deja constate, pas impossible qu'ils s'y reessaient.

- "J'ai accepté cette mission publique absolument gratuitement."
Ce qui ne veut pas dire sans motif personnel. Langue de bois...

- "Forcément à l'arrivée il y aura une forme de couche d'abonnement ou de licence."
Donc, il n'y a aucun parti pris, une idee preconcue, des consultations ouvertes et tranparentes... mais on sait deja ce qu'il y aura au bout. (A savoir plus de sous a prelever sous une forme ou une autre.) C'est drole, ca me rappelle une "mission" du meme acabit quelques annees plus tot.
"C'est drole comme plus les choses changent, plus elles restent les memes."

- "Et puis il y aura une offre graduée, comme il y a de la riposte graduée."
Le truc qui ne veut strictement rien dire. La langue de bois est un mal tres tenace. Le meilleur remede est de se tenir a l'ecart de toute prise de parole en public pendant... le reste de sa vie.
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
"Je suis chargé d'une mission et j'ai un certain nombre de techniciens autour de moi qui vont des droits d'auteur de la propriété intellectuelle jusqu'au high-tech, et on va dialoguer."

Il manque juste le principal, l'Internaute...



"Donc on verra aussi ce que je retiendrai à l'arrivée, moi et mon équipe des différentes auditions."

J'aime bien le "moi et mon équipe", personnellement j'aurai préféré "mon équipe et moi"...



" Forcément à l'arrivée il y aura une forme de couche d'abonnement ou de licence. "

Bah voyons...
[message édité par aubasmots le 30/09/2012 à 06:53 ]
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
hahaha, le 30/09/2012 - 00:53
y'a toujours moyen s'il semble bloqué des intervention interessante c'est d'ouvrir un fofo alternatif, genre forum des refuser, pour exposer publiquement ce qui n'a pas "sembler interessant"


Très bonne idée le site alternatif, genre "vue des coulisses".
Inscrit le 29/08/2004
115 messages publiés
Ou comment discuter pour aboutir aux certitudes qu'on avait déjà avant de commencer.
Inscrit le 30/04/2010
764 messages publiés
alors lui il se fout royalement de notre gueule, mais d'une force !!!!!

Mais bien sur mon cons il n'y a aucun conflit d'intérêt, tu est super ouvert et tu n'a aucun parti pris.

Cette mission comme les précédente est une vaste blague.
Inscrit le 28/04/2010
54 messages publiés
newphoenixmax, le 29/09/2012 - 18:01
Ouaip entre les industries du disque et du cinema entre elles ! Beau dialogue ...
Comme d'habitude l'internaute que nous sommes va encore trinquer pour des lobbys totalement dépassés incapable a prendre le virage numérique.


+1
Inscrit le 20/09/2009
6489 messages publiés
"déterminer l'avenir de la Hadopi"

Si HADOPI PUR FAIL a un avenir, alors le pays n'en a pas.
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
Et si nous parlions un peu d'argent, chose qui manque cruellement à la France en ce moment.

Combien va toucher monsieur Lescure et les autres, pour cette grosse commission ?
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
aubasmots, le 30/09/2012 - 10:52
Et si nous parlions un peu d'argent, chose qui manque cruellement à la France en ce moment.

Combien va toucher monsieur Lescure et les autres, pour cette grosse commission ?


Officiellement, selon l'article, quedalle : "J'ai accepté cette mission publique absolument gratuitement."
Officiellement...
Inscrit le 10/03/2009
523 messages publiés
mosquito33, le 30/09/2012 - 11:44

aubasmots, le 30/09/2012 - 10:52
Et si nous parlions un peu d'argent, chose qui manque cruellement à la France en ce moment.

Combien va toucher monsieur Lescure et les autres, pour cette grosse commission ?


Officiellement, selon l'article, quedalle : "J'ai accepté cette mission publique absolument gratuitement."
Officiellement...


bisarement j'aurais ete plus rassuré qu'il le fut (payé. parce que quand j'ai lu cette phrase la premiere chose que j'ai ressenti c'est " mais ne vous inquieté pas pour moi les conclusion de la mission devrait me rapporter suffisement par la suite, pas besoin d'etre payé maintenant"
[message édité par hahaha le 30/09/2012 à 11:50 ]
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
mosquito33, le 30/09/2012 - 11:44


Officiellement, selon l'article, quedalle : "J'ai accepté cette mission publique absolument gratuitement."
Officiellement...


Ces gens aiment trop l'argent pour "travailler" bénévolement.

Ou alors en retour, il touchera beaucoup beaucoup plus qu'il n'aurait pu obtenir officiellement.
Inscrit le 03/04/2009
961 messages publiés
Les deux mains dans le pot de confiture, mais il proteste encore ... Dites moi donc Pierre, comment définit on un "conflit d'interet" chez vous ?
Mon niveau de vie depend entierement de l'industrie culturelle et de son business sur le "copyright", mais je suis totalement impartial ...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ?
[message édité par Silver974 le 30/09/2012 à 12:49 ]
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
hahaha, le 29/09/2012 - 23:30

+1
je pense qu'un droit de diffusion exclusive d'un an serrais meme largement suffisent pour garantir le financement des auteurs meme avec un systeme proche de l'actuel ( la plupart des revenus d'une oeuvre sont generé les 6 premiers mois )

Peu-être ; il faudrait faire une étude objective là-dessus...mais face à de tels margoulins ( lobbies + gouvernement) qui manipulent les chiffres & statistiques comme ça les arrange...il ne faut pas y compter !
J'ajouterais qu'il ne faut faire aucune # de traitement entre une oeuvre récente ( même engageant des moyens pharaoniques & de lourds investissements) et une autre + ancienne (sauf celles tombées dans le domaine public...en passant, je proclame que les droits voisins sont une imposture crée par J.Lang pour gruger l'internaute). C'est un problème d'amortissement & de retour d'investissement ....il y aura toujours + de monde à télécharger 1 oeuvre qui plait et avec le temps - aucune crainte - ils rentreront toujours dans leurs frais !! Lescure nous ment en voulant nous escroquer : c'est un "dialogue de marchands de tapis" dans lequel nous ne nous laisserons pas enfermer ! de l'air !!
--------------------
- Revenons aussi à la "Riposte Graduée" ! Ettighoffer s'étonne ...
http://www.ettighoff...leur-protection
- " le problème quasi moral que pose un droit " copyright " qui s'affiche sans droit réel, "sans inscription concrète auprès d'un organisme équivalent à l'INPI pour les brevets" et qui, de surcroît, ne paie aucun droit pour sa protection ! Une protection qui sera financée par la collectivité !Il convient d'être conscient de deux choses. La première est que les contenus circulant sur la Toile représentent des milliards de milliards de pages ou de biens numériques divers, le plus souvent mis en ligne par les internautes. La seconde est qu'affirmer un copyright n'est pas suffisant. La très grande majorité de ce qui circule sur la Toile est libre de droits, mal protégé ou au mieux sous régime Copyleft......Le statut de l'objet numérique étant flou et l'ayant droit souvent difficilement identifiable. Ce dernier court le risque d'un manque à gagner. Quant à l'auteur copyrighté, si son bien est utilisé sans droit, l'engagement d'une procédure envers un utilisateur non autorisé reste coûteux et aléatoire. Les auteurs dans leur grande majorité ne le font pas "( mais d'autres s'en chargent bien à leur place et en leur nom mais pas à leur bénéfice qu'ils garderont ).
-" Les ?uvres numériques dans les réseaux devraient pouvoir être identifiées et gérées par des procédures extrêmement simplifiées et économiques ( procédures express de tatouages numériques + système centralisé de dépôts des droits d'auteur comme pour l'INPI /brevets )... Les détenteurs de brevets doivent acquitter une annuité de renouvellement pour maintenir en vigueur leurs brevets et ainsi continuer leur exploitation en position privilégiée...ce que ne font jamais les ayants-droits !" . Ils comptent sur la Collectivité pour payer à leur place !
------------------------------
- Quand il s'agit de succès transfrontaliers ; ils s,nt d'accord pour toucher des "royalties, mais ne paieront ni impôt ni taxe, aux pays concernés : Pas belle , la vie ?
Inscrit le 25/07/2011
814 messages publiés
Al29300, le 30/09/2012 - 14:03

.en passant, je proclame que les droits voisins sont une imposture crée par J.Lang pour gruger l'internaute)


Euuu, il faut que tu arrête ton délire là.
Le droit voisin a été créer en 1985 bien avant la démocratisation d'internet ainsi que l'apparition du partage de fichier piratés grace à Napster (1999)...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Bon, on verra ce qu'il va sortir de cette mission. On se prononcera sur pièce.
Inscrit le 09/07/2009
1118 messages publiés
U., le 30/09/2012 - 15:32
Bon, on verra ce qu'il va sortir de cette mission. On se prononcera sur pièce.


Sauf qu'il sera trop tard, le mal sera fait.
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
aubasmots, le 30/09/2012 - 15:55
U., le 30/09/2012 - 15:32
Bon, on verra ce qu'il va sortir de cette mission. On se prononcera sur pièce.


Sauf qu'il sera trop tard, le mal sera fait.


oui, je le crains aussi... d'ailleurs, déjà au moment où on se parle...
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
@ Jed à propos des Droits Voisins :
Ce droit est paru avec la loi sur la Copie Privée en 1985 .
Jacques Lang inventé ce droit pour protéger la Musique Classique, et les musiciens qui enregistraient des disques qui passaient dans les Médias pour mettre un peu de "beurre sur leurs épinards" . Le producteur et l'interprète se partagent 50/50% de droit d'auteur (bien que ce mot me choque car inaproprié) . D'autres surent exploiter abusivement ce cadeau de trop au droit d'auteur déjà porté de 50 à 70 ans par le Disney-Act ...Si on les laissait continuer c'est un droit perpétuel qu'ils demanderaient !
Inscrit le 24/12/2011
2324 messages publiés
Est-ce qu'il existe déjà des sites faits pour avoir des discussions constructives entre citoyens français ?
je viens de redécouvrir le très bon nosdeputes.fr et je vois qu'on peut y commenter les dossiers législatifs.
Existe-t-il d'autres sites de ce genre ? Y a-t-il un bon site pour aller commenter les travaux de la commission Lescure sans une modération organisée par son équipe ?
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
@ thb : il existe des sites moins modérés que Numérama comme lemonde.fr
http://www.lemonde.f...240_651865.html
on peut trouver pire sur Twitter ..."Pierre Lescure à la tête de la commission du Machin, c'est nommer Juge un charcutier au procès du cochon...
https://twitter.com/...900287280422912

mais entre les deux ; je trouve aucun site qui approuve la Commission Lescure et j'en ai parcouru pourtant ( Pc Inpact, 20minutes.fr, lejournaldesarts.fr, ZD Net, etc...)....ce malveillant passe pour pour un mal-aimé .
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
http://www.zdnet.fr/...le-39775624.htm
lu sur ZD Net :" Vers une licence plus ou moins globale "
Inscrit le 24/12/2011
2324 messages publiés
@Al29300 : merci ; j'aurai rêvé d'un site spécialisé dans les débats citoyens, avec peut-être forums, outils de pétitions, votes en ligne, ce genre de chose, mais ce site est peut-être à inventer...
Inscrit le 21/08/2012
10 messages publiés
J'ai lu une petite prose, avec un podcast RMC de l'interview de Lescure, et une vidéo lançant des pistes : http://route63.free.fr/blog/?p=1649 à lire
L'envie de dialoguer, reconnaître que l'usager existe, construire, bah tout ça me fait bien sourire. Pour info Universal vient de racheter EMI Music et Lescure a été co-directeur général de Vivendi Universal en 2000-2002, ses indemnités de départ est de 2,9 millions d'euros. C'est un homme d'affaires, ses idées philanthropes me vont doucement rigoler.
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- A quand la LG ? Pas avec Hollande qui pratique la "prorastination" sur ce sujet
Définition du mot :
du latin "pro" qui est et crastinus" du lendemain... L'art de remettre à plus tard ce qui est possible à l'instant .
http://www.psy-luxeu...-102985652.html
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7