Soucieux de permettre aux vidéos de toucher un maximum de monde, YouTube propose désormais un outil facilitant la traduction collaborative des sous-titres afin de rendre intelligible l'audio de chaque vidéo. L'internaute peut ainsi demander de l'aide pour améliorer la traduction automatique effectuée par le service.

Acronyme de version originale sous-titrée en français, le terme VOSTFR est bien connu des amoureux du cinéma et des amateurs de séries télévisées. Il est notamment très utilisé sur réseaux P2P ou les forums spécialisés pour indiquer la disponibilité de sous-titres en français dans une vidéo dont le doublage est dans une autre langue. Mais ce travail de traduction est d'une qualité inégale selon les équipes.

C'est là que Google intervient. Le géant du web a en effet dévoilé un outil de sous-titrage collaboratif, qui permet en théorie de simplifier le processus de transcription et de traduction de la piste audio. Selon le billet de blog publié sur YouTube, la plate-forme génère d'abord une proposition de traduction pour les langues sélectionnées lors de la mise en ligne de la vidéo. À charge ensuite pour les internautes de l'améliorer.

Une fois la transcription et la traduction effectuées, l'internaute a le choix : il peut améliorer lui-même la qualité des sous-titres s'il connaît la ou les langues d'arrivée ou solliciter de l'aide en cliquant sur le bouton "demander une traduction". Une aide qui permet de vérifier si le processus automatique s'est bien déroulé, si la piste audio a bien été comprise par YouTube et qui facilite l'accès de la vidéo à d'autres internautes.

Pour Google, cet outil doit permettre aux vidéos d'atteindre une audience plus globale en permettant aux internautes de divers pays de comprendre leur contenu. Mais encore faut-il que les internautes jouent le jeu et que des traducteurs amateurs ou professionnels soient disponibles pour les très nombreuses langues intégrées au système. Car si la transposition en anglais ne sera pas trop un problème, quid du volapük ?

Les efforts de YouTube en matière de traduction des vidéos et de gestion des sous-titres remontent à 2008. À l'époque, la plate-forme s'est dotée d'un gestionnaire de sous-titres et a par la suite ajouté le sous-titrage automatique un an plus tard. Plus récemment, la société a étendu le mécanisme de reconnaissance vocale pour améliorer la traduction à la volée des pistes audio.

( photo : YouTube )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés