Sur Wikipedia, les hommes sont très majoritaires parmi ceux qui contribuent à enrichir l'encyclopédie. Mais selon une étude, le phénomène serait tel qu'un seul article de la version anglophone serait écrit en majorité par des femmes. En France, l'article sur la sexualité féminine semble avoir été écrit quasi exclusivement par des hommes.

Lorsqu'un utilisateur se crée un compte sur Wikipedia pour éditer une page, il lui est possible de spécifier son genre sexuel. Alors que l'option n'est pas proposée immédiatement lors de la création du compte (il faut se rendre dans les "préférénces" une fois identifié), environ 10 % des contributeurs de l'encyclopédie le font. C'est ce qui a donné à Sentiago Ortiz, spécialisé dans la représentation graphique des données, d'utiliser un script pour établir une cartographie de Wikipedia, basée sur le genre sexuel des contributeurs.

Il en ressort que, réserves faites sur la proportion de contributeurs déclarant leur sexe, un seul article de la version anglophone de Wikipedia a été réalisé par davantage de femmes que d'hommes. Et vu le sujet, c'est probablement normal. Il s'agit en effet de l'article consacré aux serviettes hygiéniques en tissu. Le script comptabilise 9 contributeurs femmes, contre 7 contributeurs hommes.

L'outil permet de faire des découvertes étonnantes, voire inquiétantes. Ainsi par exemple, sur Wikipedia France, l'article sur la sexualité féminine compte une seule contributeur femme, pour 16 hommes.

Dans l'ensemble, Wikipedia compte 6,7 contributeurs masculins pour une femme. Et l'on bien sûr retrouve certains stéréotypes.

Ainsi par exemple, parmi les sujets populaires auxquels contribuent le moins les femmes figurent le jeu vidéo de guerre Call of Duty, le joueur de cricket Sachin Tendulkar, les différentes compétitions de football, ou des sujets techniques comme le Jailbreaking iOS. A contrario, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses à contribuer à l'article sur les pointes dans la danse classique, les menstruations, ou certaines séries TV conçues pour un public féminin comme Pretty Little Liars, The L World, ou the Vampire Diaries. On remarque cependant qu'en valeur absolue, les femmes sont très présentes sur des articles qui intéressent beaucoup les hommes, comme les positions sexuelles, l'orgasme, ou la masturbation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés