Le dernier volet de la trilogie de Christopher Nolan, Batman : The Dark Knight Rises, est déjà piraté. Présent sur les réseaux peer-to-peer et certains sites spécialisés, le film est également présent sur YouTube. Le propriétaire du compte où se trouve la vidéo explique avoir volontairement réduit la fenêtre du film pour éviter d'être piégé par les filtres anti-piratage de YouTube.

Troisième volet de la trilogie réalisé par Christopher Nolan, Batman : The Dark Knight Rises est sorti dans les salles obscures le 20 juillet aux États-Unis et cinq jours plus tard dans l'Hexagone. Tout comme les deux précédents opus, le film est promis à une formidable carrière cinématographique et a déjà rapporté plus de 337 millions de dollars dans le monde (pour un budget de 250 millions).

Sans surprise, le film devrait aussi connaître une carrière exceptionnelle sur les réseaux peer-to-peer, les sites de streaming et les plates-formes de téléchargement direct. Une carrière qui a en fait déjà commencé sur les réseaux BitTorrent (avec des versions filmées en salle, donc à la qualité très médiocre). Mais le plus étonnant est la disponibilité en intégralité du film en VO  sur… YouTube.

Le propriétaire du compte de la chaîne YouTube explique avoir enregistré directement depuis son bureau (la barre des tâches de Windows 7 est visible, ainsi qu'une partie de son fond d'écran) le film en train d'être lu afin que les filtres anti-piratage de YouTube ne détecte pas la présence de Batman : The Dark Knight Rises.

Le très fort engouement du public pour Batman et le succès critique et populaire de la trilogie de Christopher Nolan ont fortement incité les camcorders à tenter d'enregistrer discrètement le film dans une salle de cinéma. En 2008, Un homme de 40 ans a été arrêté en Australie pour avoir tenté de ressortir du cinéma avec une petite copie privée du film qu'il s'était soigneusement concoctée avec son caméscope numérique.

En 2010, nous avions rapporté la condamnation d'un Américain à deux ans de prison ferme, trois ans de probation et une amende de 24 738 dollars. Lui aussi avait essayé d'enregistrer une projection de Batman : The Dark Knight avec un caméscope. Les enquêteurs avaient découvert en outre 1240 films piratés sur son ordinateur personnel.

Si YouTube s'efforce de contenter les ayants droit en supprimant les vidéos enfreignant la propriété intellectuelle et en déployant des filtres bloquant automatiquement les contenus déjà signalés, force est de constater que la plate-forme est loin de faire face à toutes les situations. Grâce à quelques requêtes précises et en jouant avec les réglages de recherche, il est très simple de trouver des films entiers sur YouTube, notamment français.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés