Visiblement tout le monde n’est pas encore au courant que dans certains cinémas ceux qui regardent un film… sont filmés, ou observés grâce à des lunettes à infra-rouge. Comme l’an dernier avec Transformers, le blockbuster de l’été « The Dark Knight » attire forcément les groupes pirates qui se font concurrence pour être les premiers à sortir au moins une version « Cam » (filmée en salle) du film. Et comme l’an dernier, certains se font prendre.

Un homme de 40 ans a été arrêté en Australie pour avoir tenté de ressortir du cinéma avec une petite copie privée du film qu’il s’était soigneusement concoctée avec son caméscope numérique. Les employés de la salle de cinéma ont remarqué l’attitude étrange de l’homme, avant d’appeler la police vers 21H40, laquelle s’est empressée d’intervenir. Quelques heures plus tard, elle s’est rendue au domicile du pirate pour fouiller la maison et chercher des preuves des l’implication de l’homme dans des groupes warez. Ils n’ont trouvé que des DVD piratés, ce qui de nos jours n’est pas une preuve de grande criminalité…

Selon la MPAA cependant, plusieurs autres copies de films auraient été filmées depuis le cinéma Eastglen 16 Theater où a eu lieu l’arrestation.

Les efforts de Warner Bros. pour lutter contre la diffusion de versions pirates du dernier Batman sont en tout cas vains. D’après nos observations, plusieurs versions du film sont déjà disponibles sur les réseaux P2P, y compris des versions DVD Screener et Telecine. Ce qui ne veut pas dire que le film n’aura pas le succès attendu au cinéma et en Blu-Ray…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés