Apple a remporté un autre bras de fer judiciaire aux États-Unis contre Samsung, en obtenant le blocage commercial du Galaxy Nexus. Cette décision a été prise dans la foulée d'un autre jugement, portant cette fois-ci sur le Galaxy Tab 10.1, également interdit à la vente outre-Atlantique.

Mise à jour – Google a indiqué à ABC que la vente du Galaxy Nexus va reprendre la semaine prochaine aux USA.

L’entreprise américaine va en effet déployer une mise à jour du système d’exploitation, Android 4.1 (Jelly Bean), qui remplacera la fonction qui viole le brevet d’Apple.

Sujet du 30 juin – Semaine difficile pour Samsung sur le terrain judiciaire. Le géant sud-coréen de l’électronique grand public doit composer avec deux décisions de justice défavorables rendues par un tribunal californien. La magistrate, Nancy Koh, a en effet non seulement interdit la commercialisation de la première génération du Galaxy Tab 10.1 mais elle a en plus suspendu la vente du Galaxy Nexus.

Dans cette affaire, Apple s’est servi d’un brevet sur Siri. « Apple a montré que la fonctionnalité brevetée […] est au c
?ur
 » de l’assistant personnel pour iPhone, peut-on lire dans la décision lisible sur le blog FOSS Patents. « En conséquence, le tribunal reconnaît qu’Apple a établi de manière adéquate le lien de causalité requis entre l’infraction alléguée de Samsung et le risque d’Apple de subir un préjudice irréparable« .

Pour que l’interdiction du Galaxy Nexus entre en vigueur, Apple doit verser une caution de 95,6 millions de dollars. Il s’agit d’une mesure destinée à préserver les intérêts de Samsung s’il apparaît que l’injonction prise cette semaine n’était pas nécessaire ou si la firme sud-coréenne n’est finalement pas reconnue coupable de violation de brevet. Cela dédommagera Samsung des pertes subies par le blocage de ventes.

Le Galaxy Nexus est un smartphone relativement récent. Présenté en octobre, il a été conçu en partenariat avec Google et embarque à ce titre la dernière version d’Android, l’O.S. mobile de la firme de Mountain View. Le téléphone est par ailleurs équipé d’un processeur de 1,2 GHz ,d’un écran Super AMOLED de 4,65 pouces (1280×720) et d’une puce NFC.

Il ne fait aucun doute que Samsung n’en restera pas là et ira en appel pour contester les jugements de Nancy Koh. L’entreprise sud-coréenne devra par ailleurs mobiliser des ressources pour contrer les nouvelles plaintes judiciaires d’Apple. Au début du mois, la firme de Cupertino a en effet déposé un recours pour obtenir le blocage commercial du Galaxy S3, alors que sa carrière débute à peine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés