Facebook vient de mettre la main sur la start-up israélienne Face.com, qui est spécialisée dans les technologies de reconnaissance faciale. Le réseau social utilisait ces outils pour permettre à ses membres d'identifier leurs contacts.

La photographie est un enjeu essentiel pour Facebook. La récente acquisition d’Instagram pour un milliard de dollars et la sortie de Camera sont là pour le démontrer. Mais le réseau social ne veut pas seulement que les utilisateurs prennent des photos et s’amusent avec les filtres. Il veut aussi faciliter leur identification. Et pour cela, rien de mieux que l’acquisition d’une société spécialisée dans la reconnaissance faciale.

C’est pour cette raison que le site communautaire vient de mettre la main sur la start-up israélienne Face.com. Ce qui n’est pas véritablement une surprise, puisque Facebook s’est appuyé sur Face.com ces deux dernières années pour faciliter l’identification des personnes apparaissant sur les photos envoyées par les utilisateurs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Face.com ne sera pas inutile.

Quelques semaines avant son entrée en bourse, le réseau social avait en effet livré quelques statistiques assez exceptionnelles illustrant l’activité des utilisateurs. Ainsi, le site communautaire reçoit chaque jour 3,2 milliards de commentaires et de « j’aime » tandis que 300 millions de photos sont envoyées.

Au-delà de l’identification d’une personne sur un cliché, Face.com peut livrer d’autres informations. La technologie de reconnaissance faciale utilisée par la société peut donner une estimation de l’âge, si le visage apparaît ou si le sujet est de dos, son genre (homme ou femme), si le sujet porte des lunettes, si sa bouche est ouverte ou non, s’il sourit ou encore son humeur.

Cette acquisition a été annoncée lundi pour un montant non divulgué, même si All Things Digital évoque une somme située entre 43 et 48 millions d’euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés