Pendant une semaine, Facebook a permis à ses membres de se prononcer sur les documents régissant le réseau social. Cependant, aucune médiatisation du scrutin n'a été faite. La participation a été dérisoire, mais a permis au réseau social d'atteindre son but : préserver ses nouvelles règles en matière de déclaration des droits et responsabilités et sa nouvelle politique d'utilisation des données personnelles.

Facebook a organisé jusqu’au 8 juin un scrutin sur les documents régissant le réseau social. Pendant une semaine, les membres du site communautaire ont pu désigner quelle déclaration des droits et responsabilités et quelle politique d’utilisation des données ils souhaitent voir appliquer. Et pour que le résultat du vote s’impose à Facebook, la participation d’au moins 30 % des utilisateurs actifs était requise.

Désormais terminé, le scrutin a révélé ses statistiques définitives. 342 632 inscrits ont participé au vote, soit 0,038 % de l’ensemble des membres du réseau social. À l’échelle d’un espace comptant 901 millions d’internautes, autant dire que la participation est insignifiante. Il aurait fallu un peu moins de 270 millions de votants pour que le résultat soit obligatoirement pris en compte par Facebook.

Au regard du déroulement du scrutin, il était en réalité impossible d’atteindre un tel seuil de participation. Le site communautaire n’a en effet pas fait le moindre effort pour médiatiser son existence, laissant la très grande majorité des inscrits dans l’ignorance la plus totale. Pourtant, l’affichage d’un court message d’information sur chaque profil aurait significativement changé la donne.

Cette absence de promotion n’est toutefois pas une surprise. En élaborant une nouvelle version de ses règles, le site communautaire a très clairement laissé entendre qu’il entendait se débarrasser des précédentes, moins favorables pour lui. Craignant sans doute une mauvaise surprise si la participation dépassait les 30 % d’utilisateurs actifs, le réseau social a préféré en faire le moins possible.

Une inquiétude justifiée. Une écrasante majorité (87 %, 297 883 votants) des participants ont choisi les documents existants : la déclaration des droits et responsabilités actuelle (26 avril 2011) et la politique d’utilisation des données actuelle (23 septembre 2011). Seuls 13 % (44 749) des votants ont opté pour les documents présentés le 20 avril et le 11 mai.

Que fera Facebook de ce résultat ? Puisque le seuil minimal de participation n’a pas été atteint, aucune contrainte ne pèse sur le réseau social. Toutefois, le réseau social explique que le résultat « fournira une simple orientation« . Quand bien même la participation n’a pas été à la hauteur, l’écart très significatif entre les deux choix est un signal clair envoyé au site communautaire.

Who's who

Facebook

Premier réseau social

Crée en 2004 par Mark Zuckerberg, le réseau social compte plus d'un milliard et demi d'inscrits à travers le monde. À ce jour, Facebook est le site...

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés