Dropbox propose désormais aux utilisateurs de générer des liens permettant aux internautes de télécharger des fichiers ou des dossiers entiers sans utiliser le logiciel, et sans avoir à s'identifier.

Dropbox a-t-il décidé de profiter des déboires de MegaUpload pour glaner des clients supplémentaires et étoffer son service, quitte à prendre quelques risques juridiques ? Désormais, l’outil de stockage de fichiers « dans le cloud » permet aux utilisateurs de partager des fichiers avec d’autres utilisateurs par l’intermédiaire de liens de téléchargement. Lesquels peuvent être utilisés pas n’importe quel internaute, sans avoir besoin de s’inscrire au préalable sur Dropbox.

Pour générer des liens, il suffit d’effectuer un clic droit sur le contenu à partager, puis de cliquer sur « obtenir le lien » dans le menu Dropbox. Le lien est alors immédiatement généré, et la page qui permet le téléchargement s’ouvre dans le navigateur :

Dropbox - Obtenir le lien

Dans certains cas, le fichier peut être visualisé directement sur la page (c’est le cas des fichiers PDF). Dans les autres, il suffit de cliquer sur le bouton « Télécharger », et le navigateur lance le téléchargement sans autres étapes à suivre. D’une simplicité enfantine.

Essayez par exemple avec ce lien vers la chanson Moon over Calipso de PeerGynt Logogris, sous licence Creative Commons by-nc-sa.

Notez qu’il est aussi possible de partager des dossiers entiers.

Dropbox ne communique pas aux internautes le nom de l’utilisateur qui a partagé le lien. En revanche, un lien tout en bas à droite permet de signaler les contenus contrefaits. Il faut alors remplir un formulaire qui prévient notamment que « toute fausse déclaration intentionnelle dénonçant un contenu ou une activité frauduleuse peut faire l’objet de poursuites« .

Par défaut, Dropbox offre 2 Go de stockage aux utilisateurs. Des options payantes permettent ensuite d’étendre à 50 Go pour 10 dollars par mois ou 100 Go pour 20 dollars par mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés