Voilà qui aurait bon d'inspirer les acteurs de la musique en ligne dont les formats respectifs ne sont pas interopérables. Yahoo et Microsoft ont décidé d'arrêter de prendre leurs clients en otages en permettant à l'avenir à leurs services de messageries instantanés de communiquer ensemble.

Associated Press indique que « Microsoft et Yahoo ont conclu un accord de partenariat entre leurs deux services de messagerie instantanée qui pourrait concurrencer le leader du marché America Online (AOL)« . Avec sa messagerie AIM l’opérateur américain compte en effet 53 millions d’utilisateurs. Ensemble, MSN Messenger (29 millions) et Yahoo Messenger (23 millions) arrivent quasiment à cette hauteur. Mais jusqu’à présent les utilisateurs de l’une des messageries ne pouvaient pas communiquer avec les utilisateurs des autres. Le client était victime et otage d’une politique de séduction exclusive de la clientèle ; chaque acteur espérant s’attirer le maximum d’utilisateurs pour devenir le standard incontournable.

En s’associant pour faire front à AOL, Yahoo et MSN brisent le tabou de l’interopérabilité. Mais derrière AOL se cachent surtout deux ennemis communs : le Google Talk de Mountain View, et Skype, désormais propriété d’eBay.

L’annonce officielle doit être faite aujourd’hui, avec certainement davantage de détails notamment sur la date de convergence des deux systèmes.

Mise à jour :

L’interopérabilité des deux services sera effective dans le courant du deuxième trimestre 2006.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés