A Bigger Band, le nouvel album des papys du rock, sera le premier album vendu sur les nouvelles cartes mémoire Gruvi de SanDisk.

En novembre, Virgin Records (EMI) sera le premier label à tenter de vendre de la musique sur les cartes Gruvi dévoilées récemment par SanDisk. Selon le fabriquant, ces cartes auraient l’avantage d’être à la fois flexibles pour l’utilisateur et de garantir le respect des droits numériques pour les producteurs de contenus, en empêchant les média stockés d’être copiés puis diffusés, par exemple, à travers les réseaux P2P. Pour ce faire SanDisk a inclus une gestion des DRM directement au niveau de la carte elle-même à laquelle a été ajouté un microprocesseur dédié.

Pour convaincre le public de se laisser séduire par le nouveau format, Virgin ajoutera des contenus inédits accessibles uniquement sur la carte Gruvi. Vendue environ 35 euros aux Etats-Unis, soit près de trois fois plus cher que le CD, la carte mémoire de A Bigger Band donnera également la possibilité de pré-écouter d’autres morceaux du groupe et de les télécharger (moyennant paiement bien sûr) depuis un PC ou un téléphone mobile.

L’initiative est intéressante, moins pour elle-même que parce qu’elle est à contre-courant du mouvement de dématérialisation de la musique opérée par toute l’industrie sous l’impulsion de Napster et des opérateurs de téléphonie. La réponse du public au Gruvi pourrait déterminer un retour aux valeurs de l’objet, même si l’on doute que le microSD, à peine plus gros qu’un ongle, ne devienne en lui-même un objet de collection comme l’était le vinyle…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés