Après la Xbox 360, le Kinect va arriver sur Windows. Microsoft a annoncé cette semaine la mise à disposition à partir du 1er février du dispositif de reconnaissance dans douze pays, dont la France.

Commercialisé depuis la fin de l’année 2010, le Kinect est un dispositif conçu par Microsoft pour la Xbox 360 capable de capter et interpréter les mouvements d’un utilisateur sans avoir recours à un quelconque périphérique. Il est ainsi possible de jouer à des jeux spécialement conçus pour le Kinect, en se servant non pas d’une manette traditionnelle mais bel et bien de son corps.

Se présentant comme une technologie allant plus loin encore que la Wiimote ou le PlayStation Move, le Kinect a connu un démarrage sur les chapeaux de roue. Plus de dix millions d’unités ont été écoulées, au point que le dispositif a fait une entrée remarquée dans le livre Guinness des Records comme « l’accessoire high-tech le plus vendu dans un bref laps de temps« .

Fort de cet engouement pour le Kinect, Microsoft a annoncé lundi l’arrivée prochaine du Kinect sur Windows. L’entreprise compte en effet proposer une version de l’appareil capable de fonctionner avec ses derniers systèmes d’exploitation. Douze premiers pays seront servis dès le 1er février 2012, dont la France, pour un prix de 249 dollars (environ 195 euros).

C’est la première fois que le Kinect de Microsoft est officiellement déployé sur une autre plate-forme que la Xbox 360. Il faut toutefois souligner que des bidouilleurs sont parvenus il y a quelques mois à installer le dispositif sur d’autres appareils, comme la PlayStation 3 par exemple. D’autres ont de leur côté adapté ce système de façon à manipuler les radiographies médicales.

Le Kinect pour Windows sera sensiblement différent de son homologue sur console, dans la mesure où la distance entre le capteur du dispositif et l’emplacement du joueur varie en fonction de la version utilisée. En effet, le Kinect pour Xbox 360 a été pensé en partant du principe que le joueur se trouve relativement loin du téléviseur

Ce n’est pas le cas du Kinect pour Windows, qui devra capter les mouvements dans une sphère assez proche. En effet, l’écart entre l’écran du PC et l’utilisateur est nettement plus réduit dans la micro-informatique que dans l’industrie du jeu vidéo, en particulier du côté des fabricants de consoles de jeu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés