En panne depuis le début de la semaine, les services de messagerie de BlackBerry commencent à être de nouveau opérationnels. Plus tôt dans la journée, le PDG de Research In Motion avait été contraint de présenter ses excuses face à cette grave panne.

Est-ce enfin la fin des ennuis pour les utilisateurs de BlackBerry ? Le constructeur canadien Research In Motion a annoncé il y a quelques heures sur son site web la remise en route complète de ses services de messagerie. Les équipes techniques du fabricant continueront toutefois d’observer avec attention l’évolution de la situation afin de prévenir toute rechute du réseau.

Quelques difficultés peuvent encore survenir dans l’acheminement des messages, en particulier lorsque des clients au Canada ou en Amérique Latine s’adressent à des utilisateurs situés dans d’autres régions du monde. Cela étant, Research In Motion laisse entendre que les communications sont bien transmises même si une période de latence peut être observée.

Depuis le début de la semaine, une panne importante au niveau des serveurs de l’entreprise, et plus exactement au sein d’un commutateur situé au Royaume-Uni, a empêché la bonne diffusion des messages à travers l’Europe, l’Afrique et une partie de l’Asie. Des millions de clients ont en conséquence été affectés, au point de pousser le PDG de la firme à présenter ses excuses.

Ce grave incident rappelle néanmoins qu’une centralisation excessive fait peser des risques considérables sur la qualité du service rendu. En cas de panne, c’est toute l’infrastructure qui peut se révéler inopérante. Ce problème est véritablement central avec l’informatique en nuage (cloud computing). Face à une panne, l’utilisateur ne peut tout simplement plus accéder à sa messagerie ou à ses données.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés