Bouygues Telecom s'associe à Samsung pour construire sa nouvelle Bbox. L'objectif est de faire mieux que la Freebox Revolution et revenir à la première place des recrutements de nouveaux abonnés.

Après SFR et Free qui ont respectivement lancé leurs Neufbox Evolution et Freebox Revolution en novembre et décembre 2010, Bouygues se devait de réagir. La future Bbox sera donc fabriquée par Samsung et sera disponible en deux modèles, l’un compatible FFTB (« Fiber To The Building » – fibre jusqu’au bâtiment), l’autre FFTH (« Fiber To The Home » – fibre jusqu’à l’abonné). Les abonnés ADSL ne semblent donc pas concernés par cette annonce.

L’objectif de Bouygues, selon Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom, est d' »offrir une toute nouvelle expérience numérique au sein du foyer« . Pour cela, le géant coréen a construit la future box autour d’un processeur Atom CE4200 (Groveland) d’Intel taillé pour ce genre d’appareils, la version 4100 équipant les Freebox Révolution. Des jeux devraient donc également faire leur apparition sur cette nouvelle box, la puce étant capable d’en faire tourner en 1080p.

Bouygues pourra aussi développer une offre de services comparables à celle de Free même si l’entreprise reste pour le moment discrète sur ses intentions. Elle assure néanmoins que l’expérience client sera « inédite sur le marché de l’accès internet fixe en France » et pourra s’appuyer sur son expérience de télévision sociale et personnalisée.

Le lancement de cette nouvelle Bbox est stratégique pour Bouygues Telecom qui s’est fait ravir la première place du podium des recrutement de nouveaux abonnés depuis le début de l’année par Free avec près de 276 000 nouveaux abonnés lors du premier semestre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés