S'il n'aura évidemment pas les 500 signatures nécessaires à la présentation d'un candidat aux élections présidentielles, le Parti Pirate prépare déjà la campagne législative qui animera le mois de juin 2012.

Le Parti Pirate français est bien décidé à peser autant que possible sur les prochaines élections législatives de juin 2012, et lance déjà sa campagne électorale pour mobiliser ses troupes dans toute la France.

La désorganisation redoutée par les membres du Parti Pirate après la démission surprise de son ancien président Paul Da Silva ne semble pas avoir eu lieu, ce qui peut être le signe qu’une certaine maturité a gagné la jeune formation politique, créée en juin 2006 dans le sillage du PiratPartiet suédois. Le PP est désormais emmené par Maxime Rouquet, qui fut le premier candidat à porter l’étiquette du Parti Pirate français lors d’élections officielles à l’occasion de législatives partielles dans les Yvelines. Il avait alors remporté 2 % des suffrages.

Pour 2012, le Parti Pirate a mis en ligne une page dédiée aux législatives, « pour tous ceux qui souhaitent participer à la campagne, en tant que candidats ou militants du Parti pirate, dans leur circonscription« . Les campagnes électorales étant avant tout des campagnes de terrain, qui nécessitent de rencontrer la population et de la convaincre, le PP veut aussi sortir des relations par écrans interposer pour dynamiser des contacts réels. Il propose à ses soutiens ou aux curieux de se rassembler le dimanche 4 septembre prochain pour un pique-nique régional.

Des rassemblements sont ainsi déjà programmés pour les régions Alsace (Strasbourg), Aquitaine (Bordeaux), Île-de-France (Paris), Midi-Pyrénées (Toulouse, le 27 août), Pays de la Loire (Angers) ou encore Provence-Alpes-Côte d’Azur (Nice).

« Ce piquenique et les prochains rendez-vous seront une bonne occasion pour les « pirates » et sympathisants à leurs idées de se rencontrer en région et de préparer ou rencontrer les équipes de campagne pour 2012. Toutes celles et tous ceux qui veulent voter pour la défense des droits et libertés des citoyens, ou tout simplement rencontrer les « pirates » de leur région, sont invités à participer au piquenique, à éventuellement rejoindre les rangs du Parti pirate, et pourquoi pas à défendre les idées du Parti Pirate aux élections en 2012 !« , explique la formation.

Maxime Rouquet, lui, rode déjà son discours de campagne, qu’il espère fédérateur. « Nous défendons les Droits de l’homme, les libertés fondamentales et la démocratie, quand les autres mouvements les oublient et n’écoutent plus que les lobbys« , se démarque-t-il. « C’est pour en finir avec les lois injustes et dépassées avant même d’être promulguées que l’on rejoint le Parti Pirate. Il faut prendre le vent des nouvelles technologies et des nouveaux usages, plutôt que s’ancrer dans des idéologies du passé et défendre des situations de monopole qui n’avantagent plus que quelques intermédiaires« .

Et vous, seriez-vous prêt à voter pour le Parti Pirate en 2012 ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés