Google a annoncé le déploiement de Panda, la mise à jour de son moteur de recherche. Celle-ci vise à limiter l'impact des fermes de contenus, pauvres en valeur, et remettre en avant les contenus de qualité.

Ça y est. La mise à jour du moteur de recherche de Google arrive en France. La firme de Mountain View a annoncé la nouvelle ce vendredi sur son blog. Baptisée Panda, cette mise à jour était jusqu’à présent cantonnée à la version anglaise du moteur de recherche. Désormais, elle est étendue à toutes les versions de Google. Selon l’entreprise américaine, Panda va améliorer le classement des sites web proposant du « contenu de qualité ».

« Cette mise à jour impacte les résultats perçus par les utilisateurs pour en moyenne 6 à 9 % des requêtes, tous langages confondus. L’impact de ce changement est moindre que celui du lancement initial de Panda, qui affectait environ 12 % des résultats perçus par les utilisateurs pour les requêtes anglophones » explique la société. Toutes les langes sont concernées, sauf le japonais, le chinois et le coréen qui nécessitent des tests supplémentaires.

Le principal objectif de Panda est de contrer la progression des fermes de contenus dans les résultats de Google. Ces espaces ne produisent pratiquement pas de valeur mais récupèrent en revanche des contenus extérieurs afin d’engranger un maximum de revenus publicitaires. En conséquence, les fermes de contenus sont conçues pour être très bien référencées sur le web et attirer un maximum d’internautes.

Google, à cause de sa position dominante dans la recherche au sein de nombreux pays dans le monde, est donc la cible idéale. Les fermes de contenus sont des expertes en SEO (Search Engine Optimization : optimisation pour les moteurs de recherche). Il s’agit d’un ensemble de techniques, comme les mots-clés, destinées à améliorer le référencement d’une page web sur un moteur de recherche.

Ces espaces sont une plaie pour les visiteurs, qui ne peuvent pas accéder à du contenu de qualité, et pour les autres sites web, qui subissent une concurrence inattendue. C’est pour cette raison que Panda a vu le jour. Google veut donner un coup de pouce aux sites de qualité. D’après la firme de Mountain View, les retours des principaux intéressés sont globalement positifs.

Google Panda a également un impact notable sur le référencement des comparateurs de prix, dans la mesure où ils collectent aussi des informations extérieures. Comme nous l’indiquions alors, si le choix paraît légitime pour mettre en avant d’autres résultats, il l’est beaucoup moins lorsqu’il permet à Google de propulser son propre comparateur de prix, au point de devenir le numéro un du secteur en quelques mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés