Microsoft va-t-il se lancer dans les réseaux sociaux ? Une fuite survenue via le site Socl.com laisse penser que la firme de Redmond va proposer dans les prochains mois un service social aux internautes. Les informations sont rares, mais le service pourrait s'appuyer sur le moteur de recherche de la société ainsi que sur Twitter et Facebook.

Le petit monde des réseaux sociaux va-t-il prochainement accueillir un troisième compétiteur de poids ? Alors que Facebook et Google+ sont condamnés à s’affronter pour gagner les faveurs des internautes, le duel pourrait être troublé par l’arrivée de Microsoft. La firme de Redmond a en effet laissé fuiter, officiellement par inadvertance, quelques informations sur un projet de réseau social baptisé Tulalip.

Les informations disponibles sont assez limitées, puisque Microsoft s’est empressé de retirer les éléments qui étaient visibles pendant un temps sur le site Socl.com. Le domaine, qui appartient à Microsoft, indique désormais dans un message qu’il s’agit d’un « projet interne issu d’une équipe de Microsoft Research qui l’a publié par erreur sur le web. Ce n’était pas notre intention, honnêtement« .

Il n’en demeure pas moins que certains sites ont eu le temps de prendre quelques captures d’écran. C’est le cas de Fusible, qui présente une image dans laquelle est inscrit le message suivant : « Avec Tulalip, vous pouvez trouver ce dont vous avez besoin et partager ce que vous savez plus facilement que jamais« . À en croire la capture, il devrait être possible de s’identifier sur Tulalip avec Facebook ou Twitter.

Il est pour le moment difficile de deviner quelles sont les intentions de Microsoft avec Tulalip, si le projet se poursuit. L’entreprise va-t-elle en faire une « couche sociale » qui interconnecterait différents services comme Hotmail, Windows Live Messenger et certains services extérieurs comme Facebook et Twitter ? En ce qui concerne le réseau social américain fondé par Mark Zuckerberg, c’est possible puisque Microsoft dispose de parts (1,6 %) dans la société.

S’agira-t-il d’une plate-forme sociale dotée de fonctionnalités de recherche avancées ? Le slogan présent sur la capture d’écran le laisse également penser. Rappelons d’ailleurs que Microsoft a tissé des liens avec Twitter pour intégrer des mini-messages dans ses pages de résultat. Idem pour Facebook où des accords ont été signés entre les deux parties.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés