Publié par Julien L., le Samedi 04 Juin 2011

Le trafic P2P et téléchargement direct devrait exploser dans les années à venir

L'équipementier américain Cisco a publié ses prédictions sur le trafic Internet dans les cinq ans à venir. De façon générale, le trafic global devrait quadrupler entre 2010 et 2015. Cisco note aussi que les réseaux peer-to-peer et les services d'hébergement de fichiers en un clic vont consommer toujours plus de bande passante dans les années à venir.

Comme chaque année, Cisco a publié ses prédictions en matière de trafic sur Internet. Si mesurer avec précision les évolutions de demain est un exercice pour le moins difficile, l'étude conduite par l'équipementier américain sur les cinq prochaines années a au moins le mérite de donner les grandes tendances sur le réseau. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tous les voyants sont au vert.

Les réseaux peer-to-peer devraient s'échanger toujours plus de données dans les années à venir. Si le partage de fichiers a pesé 4 968 pétaoctets en 2010, il devrait passer à 13 797 pétaoctets en 2015. Selon la firme américaine, le trafic sur ces réseaux devrait progresser de 23 % chaque année. À ce moment-là, il aura pratiquement triplé entre 2010 et 2015. Cependant, la part relative du P2P devrait reculer de moitié au cours de cette période.

Si le P2P représentait encore près de 40 % du trafic Internet, celui-ci va laisser sa place à la vidéo et ne peser que 23,7 % du trafic global en 2015. La consommation de vidéos sur le web va connaître une progression fulgurante, passant de 4 672 pétaoctets en 2010 à 33 620 pétaoctets en 2015. D'après les mesures de Cisco, cela représente une progression d'environ 48 % par an.

Comme le fait remarquer Torrentfreak, les échanges de fichiers ne vont pas augmenter uniquement sur les réseaux peer-to-peer. Une catégorie baptisée "autre transfert de fichiers" indique que le trafic va passer de 917 pétaoctets en 2010 à 5 680 pétaoctets en 2015, avec une progression moyenne annuelle de 44 %. Cette catégorie regroupe les services d'hébergement en un clic (RapidShare, MegaUpload...).

La popularité de ces services n'est pas surprenante. Les récentes lois visant à faire respecter strictement le droit d'auteur sur Internet ont conduit de nombreux internautes à diversifier leurs habitudes. MegaUpload a ainsi enregistré une progression exceptionnelle en France depuis le vote de la loi Hadopi 2, passant d'une fréquentation de 350 000 internautes français en 2008 à 7,4 millions fin 2010.

Le téléchargement direct à travers le navigateur est pour l'heure hors de portée de la riposte graduée. En effet, Trident Media Guard, la société mandatée par les ayants droit pour collecter les adresses IP des internautes suspectés de pirater des contenus culturels, ne peut intervenir directement sur ces plates-formes. Si des réflexions sont menées en ce sens, cela n'a pour l'heure abouti à rien de tangible.

De façon générale, chaque catégorie étudiée par Cisco va voir sa consommation augmenter. C'est le cas de la voix sur IP, du jeu vidéo en ligne, de la visiophonie ou encore de la navigation (web, mail et données). Ce n'est pas vraiment une surprise. Il y a de plus en plus d'individus connectés à Internet et les infrastructures se développent régulièrement, permettant à chacun d'échanger plus de données plus rapidement.

Entre 2010 et 2015, le trafic Internet global devrait quadrupler pour atteindre 966 exaoctet (1018). Le seuil du zettaoctet (1021) sera alors sur le point d'être franchi.

Publié par Julien L., le 4 Juin 2011 à 17h47
 
16
Commentaires à propos de «Le trafic P2P et téléchargement direct devrait exploser dans les années à venir»
Inscrit le 22/02/2009
900 messages publiés
C'est bien beau mais dans le p2p il y a le légale et l'illégal, et ça serais bien de savoir dans leur prévision la part qui reviendrait au p2p dit illégal
Inscrit le 15/08/2008
2853 messages publiés
Il y a des actions megaupload (ou d'autres) ?
Inscrit le 17/10/2008
407 messages publiés
C'est bien beau mais dans le p2p il y a le légale et l'illégal, et ça serais bien de savoir dans leur prévision la part qui reviendrait au p2p dit illégal


La n'est pas la question.

Il s'agit plus de savoir combien de bande passante sera utiliser avec quelle technologie et de quelle manière.
Et non de savoir si le ou les fichier(s), qui transite sur le réseaux et légale ou pas.

Sans compter que pour des fichiers illégales il n y a pas que le P2P mais aussi le téléchargement direct.
[message édité par z6100 le 04/06/2011 à 18:15 ]
Inscrit le 04/05/2007
1542 messages publiés
bien joué le publi reportage de la part de Cisco, tout ça pour vendre des services de DPI ou de filtrage...
ces prévisions sont à prendre avec des picettes....
enfin ceux qui croient à ces chiffres sont les mêmes qui ne voient pas les nombreuses mesures prises par les états pour proteger le droit d'auteur dans de nombreux pays, Angleterre ,N Zélande, USA, Allemagne Coree du sud, France, Suéde etc ....
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
VIDEOCLUB, le 04/06/2011 - 18:23

bien joué le publi reportage de la part de Cisco, tout ça pour vendre des services de DPI ou de filtrage...


En même temps c'est le plus gros équipementier d’actifs réseaux au niveau mondial,ils vont pas se la jouer modeste non plus...
Inscrit le 06/07/2010
147 messages publiés
Et cela va justifier une augmentation des tarifs des FAI, n'est-ce pas ? Parce qu'ils feront moins de 800 millions d'euros de bénéfices par an, plutôt que de mettre à jour leurs structures ?
Inscrit le 11/12/2009
143 messages publiés
J'adore ce genre de prévisions à 5 ans.

Aujourd'hui, pas une entreprise ne peut faire de prévision à plus de 6 mois mais Cisco est capable de déterminer ce que seront les habitudes des internautes en 2016. Ahahah, je me gausse

Et comme par hasard ça se passe au niveau de la bande passante.

Ils faut bien justifier la mise en place d'un Internet à plusieurs vitesses, en culpabilisant les ninternautes qui téléchargent comme des veaux. Comme ça ça évite de penser à un réseau distribué autrement.
Inscrit le 10/11/2008
3996 messages publiés
Le P2P est la technologie la plus adapter pour la diffusion de donnée car elle répartie la charge du trafic.
Inscrit le 05/03/2008
923 messages publiés
jbsorba, le 04/06/2011 - 19:52
Le P2P est la technologie la plus adapter pour la diffusion de donnée car elle répartie la charge du trafic.

Exactement. D'ailleurs certaines éditeurs de client P2P l'on bien compris et essaye de privilégié des connexions avec des clients relié par le même opérateurs.
Si les opérateurs étaient malins, ils encourageraient le P2P à travers le déploiement de métrique et un débit montant élevé (au moins sur le réseau de l'opérateur). Les ordinateurs de leurs clients participeraient alors à l'effort.

Le W3C a aussi compris que le Web était une plaie à cause de sa nature "centrée" et des travaux ont été réalisé à travers HTML5 (WebSocket) pour que les navigateurs puisse fournir une part du contenu aux autres clients. Cisco ferait bien de se méfier... quand une ressource se met à manquer les humains sont capables de chose incroyable
Inscrit le 17/03/2008
2754 messages publiés
jbsorba, le 04/06/2011 - 19:52
Le P2P est la technologie la plus adapter pour la diffusion de donnée car elle répartie la charge du trafic.


Oui, mais c'est un gain pour les FAI uniquement si leurs interconnections sont bien réparties sur le territoire.

Or actuellement, tout trafic échangé par un internaute Free et Orange passe obligatoirement par Paris, même si ils sont voisins.

Du coups les capacités réseaux de ces points de passage obligé sont très importants, nécessaire des équipements très chers, et sont des point faibles.

C'est même le cas parfois à l'intérieur d'un même FAI.
Or, à l'heure actuelle, en plus, les protocoles P2P ne sont pas conçus pour privilégier les IP du même FAI, lorsqu'il y a le choix.

caline012, le 04/06/2011 - 17:51
C'est bien beau mais dans le p2p il y a le légale et l'illégal, et ça serais bien de savoir dans leur prévision la part qui reviendrait au p2p dit illégal


Bah tu sais même si un trafic décrété "illégal" arrive sur le réseau d'un FAI, et que ce dernier le bloque, ben c'est trop tard: la partie déjà envoyée est décomptée, donc facturée(*).

Et qu'est-ce que tu ferais, toi, si ton flux TCP se voyais subitement coupé ? Bah simple: VPN et crypto direct.
Donc, à la place, les FAI auront encore plus de flux, encore moins identifiable...

(*) c'est le problème du spam: Lorsqu'un spam arrive sur le serveur mail et est décrété "Spam" et jeté, c'est trop tard: Il a déjà consommé la bande passante , il a déjà occupé le serveur.
Inscrit le 19/05/2011
1299 messages publiés
J'adore ce genre de prévisions à 5 ans.

Aujourd'hui, pas une entreprise ne peut faire de prévision à plus de 6 mois mais Cisco est capable de déterminer ce que seront les habitudes des internautes en 2016. Ahahah, je me gausse

Et comme par hasard ça se passe au niveau de la bande passante.

Ils faut bien justifier la mise en place d'un Internet à plusieurs vitesses, en culpabilisant les ninternautes qui téléchargent comme des veaux. Comme ça ça évite de penser à un réseau distribué autrement.


+1....
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
Et cela va justifier une augmentation des tarifs des FAI, n'est-ce pas ? Parce qu'ils feront moins de 800 millions d'euros de bénéfices par an, plutôt que de mettre à jour leurs structures ?

Non !
Cela justifie directement les produits de profiling que vend Cisco : Shaping, DPI, etc.
C'est de l'auto-promotion de la part de Cisco : je vous prédis que telle chose va arriver alors préparez-vous y dès maintenant en achetant mes produits.

C'est classique et éculé comme manoeuvre : les vendeurs d'antivirus ne font pas mieux et les astrologues non plus.

db
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
modagoose, le 04/06/2011 - 19:44
J'adore ce genre de prévisions à 5 ans.

Aujourd'hui, pas une entreprise ne peut faire de prévision à plus de 6 mois mais Cisco est capable de déterminer ce que seront les habitudes des internautes en 2016. Ahahah, je me gausse

Il ne "prédit" pas il prévoit tel un astrologue.
Et il prévoit un avenir qu'il l'arrange vachement lui et ses actionnaires.

db
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
obcd, le 04/06/2011 - 23:48
jbsorba, le 04/06/2011 - 19:52
Le P2P est la technologie la plus adapter pour la diffusion de donnée car elle répartie la charge du trafic.


Oui, mais c'est un gain pour les FAI uniquement si leurs interconnections sont bien réparties sur le territoire.

Or actuellement, tout trafic échangé par un internaute Free et Orange passe obligatoirement par Paris, même si ils sont voisins.

Ben ils ont qu'à peerer en région. Point final.

(*) c'est le problème du spam: Lorsqu'un spam arrive sur le serveur mail et est décrété "Spam" et jeté, c'est trop tard: Il a déjà consommé la bande passante , il a déjà occupé le serveur.

D'où l'intérêt des dispositifs qui s'attaquent au spam le plus tôt possible: dès la connexion (IP spammeuse), dès le nom d'expéditeur reçu (expéditeur inexistant ou spammeur), dès le destinataire indiqué (destinataire inexistant), avant de gaspiller de la bande passante et du CPU avec le contenu même du mail.
Inscrit le 11/03/2009
1693 messages publiés

D'où l'intérêt des dispositifs qui s'attaquent au spam le plus tôt possible: dès la connexion (IP spammeuse), dès le nom d'expéditeur reçu (expéditeur inexistant ou spammeur), dès le destinataire indiqué (destinataire inexistant), avant de gaspiller de la bande passante et du CPU avec le contenu même du mail.

Pour ça il faudrait refondre le service SMTP ou alors utiliser un nouveau protocole plus sécurisé que le SMTP qui d'un point de vue sécurité est une catastrophe pure et simple.
Inscrit le 07/05/2010
26 messages publiés
un bit est un bit
osef du compatimentage
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juin 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10