Un chercheur russe a publié jeudi le protocole de Skype, et une première version open-source, dans l'espoir de créer bientôt une version open-source entièrement fonctionnelle du logiciel de communication racheté par Microsoft.

Un hacker russe, Efim Bushmanov, vient de jeter une grosse pierre dans la mare à 8,5 milliards de dollars que s’est offert Microsoft. L’homme qui se présente comme « chercheur freelance » vient de publier le fruit de ses recherches sur le protocole de Skype, qu’il a réussi à percer par reverse-engineering. « Mon objectif est de rendre Skype open-source« , explique Bushmanov, qui souhaite désormais avoir de l’aide pour achever son travail.

Il dit avoir fait « la plupart des choses difficiles« , pour les vers 1.x, 3.x et 4.x de Skype, « y compris la compresion RC4 et arithmétique« .

« Vous avez une opportunité unique de jeter un oeil au protocole interne de Skype et son chiffrement. Vous verrez qu’il utilise un chiffrement AES et RSA fort, avec une infrastructure de clés publiques« , explique-t-il. Il joint le code source d’un logiciel capable de communiquer avec Skype 1.4, et une version binaire.

Notez que nous n’avons pas vérifié l’intégrité de la version binaire mise à disposition, et qu’il est fortement déconseillé de l’exécuter avant l’analyse du code source fourni.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés