La digue n'a pas encore sauté. Lors de l'eG8 Forum, le patron de Facebook s'est employé à démentir la rumeur selon laquelle le réseau social s'apprêterait à autoriser l'inscription des enfants de moins de 13 ans. Si aucun projet de ce genre n'est prévu, Mark Zuckerberg n'a toutefois pas fermé complètement la porte à cette idée.

L’intervention de Mark Zuckerberg à l’eG8 forum, à défaut d’avoir été mémorable, aura au moins permis au fondateur de Facebook de démentir la rumeur selon laquelle le réseau social s’apprêterait à ouvrir ses portes aux enfants de moins de 13 ans. Aucun projet de ce type n’est prévu dans l’immédiat, même si le jeune milliardaire a laissé entendre que cette barrière pourrait un jour être levée.

« Nous ne sommes pas en train de travailler à la possibilité pour les personnes de moins de 13 ans de s’inscrire » a lancé Mark Zuckerberg à l’auditoire. « À l’avenir, je pense qu’il serait sans doute pertinent d’y réfléchir, mais nous n’y travaillons pas pour le moment« . « Ce n’est pas tout simplement pas dans la liste des choses sur lesquels nous devons nous prononcer maintenant« .

La semaine dernière, le PDG de Facebook avait pris la parole à un sommet sur l’éducation. Il avait défendu l’idée d’une présence plus accrue des réseaux sociaux dans le processus éducatif, mais avait reconnu que les mesures actuelles en matière de protection et de régulation empêchent les plus jeunes de s’inscrire librement à un site communautaire, sauf s’ils maquillent leur âge.

L’ouverture du réseau social au moins de 13 ans sera de toute façon une démarche longue et compliquée dans la mesure où Facebook devra assurer une excellente protection des mineurs dans l’environnement numérique. Mais cette question finira par se poser, à mesure où la technologie, les logiciels et le numérique envahiront les salles de classe et transformeront la manière d’enseigner, de travailler et d’apprendre.

En attendant, Facebook s’en remet à sa politique de confidentialité. Celle-ci expose que les enfants de moins de 13 ans ne doivent en aucun cas s’inscrire sur Facebook ni fournir des informations personnelles les concernant. Dans le cas contraire, le site communautaire assure qu’il fera son possible pour supprimer le compte dans les plus brefs délais.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés