Wikimédia France et Flammarion ont trouvé un accord suite à l'affaire des passages non cités de Wikipédia dans le dernier roman de Michel Houellebecq, La Carte et le Territoire. L'éditeur ajoutera dans les futures éditions un encart remerciant le travail réalisé par les contributeurs bénévoles. Wikimédia France estime que c'est une avancée certaine, même si sa demande n'a pas été totalement respectée.

C’est une affaire qui remonte à l’automne dernier. Pour rédiger son dernier roman, La Carte et le Territoire, Michel Houellebecq s’est appuyé sur de brefs passages tirés de l’encyclopédie libre et gratuite Wikipédia. Or, l’écrivain a oublié de mentionner l’origine de ces extraits, enfreignant d’une part le droit de citation inscrit dans le code de la propriété intellectuelle et d’autre part les licences libres Creative Commons.

Le non-respect des licences Creative Commons par Michel Houellebecq avait alors poussé un juriste à publier l’intégralité du roman sous licence libre, au motif que les passages de Wikipédia ont transformé le travail de l’écrivain en une œuvre composite. Puisque la loi impose de respecter les droits de l’auteur de l’œuvre préexistante, l’œuvre finale doit respecter la licence utilisée par Wikipédia.

Quelques mois de polémique et un prix Goncourt plus tard, Wikimédia France et Flammarion ont annoncé mercredi la conclusion d’un accord pour réparer cet oubli. L’éditeur de La Carte et le Territoire s’est engagé à insérer une mention dans les prochaines éditions du romain ainsi que dans ses futures éditions numériques. Un effort salué par la fondation, même s’il ne répond pas totalement à sa demande.

« Si dès le début de nos entretiens le principe d’une mention de Wikipédia était acquis (et accepté notamment par Michel Houellebecq lui-même), la forme que devait prendre cette mention a été longuement discutée, notre demande faisant craindre à Flammarion la reprise d’une polémique qu’ils souhaitaient voir derrière eux » explique la fondation sur son blog.

Après plusieurs jours de discussion, Flammarion a indiqué à Wikimédia France que cette mention prendra la forme de remerciements rédigés ainsi : « Je remercie aussi Wikipédia (http://fr.wikipedia.org) et ses contributeurs dont j’ai parfois utilisé les notices comme source d’inspiration et notamment celles relatives à la mouche domestique, à la ville de Beauvais ou encore à Frédéric Nihous« .

Pour la fondation Wikimédia, c’est une avancée notable mais imparfaite. « Nous n’avons donc clairement pas réussi à obtenir ce que nous souhaitions, c’est à dire une identification précise des passages copiés de Wikipédia. Toutefois, nous estimons qu’il s’agit-là d’un premier pas de la part de Flammarion, qui a su admettre que les contributeurs de Wikipédia n’étaient pas ‘rien’ et que leur travail devait être reconnu« .

Reste que la démarche n’a pas été inutile. Elle a permis « d’expliquer comment fonctionne Wikipédia, quelle est notre vision du droit d’auteur, et de faire reconnaître un minimum les droits d’auteur des contributeurs. […] On peut espérer que cet épisode est un pas, certes modeste, mais un pas vers la reconnaissance large des licences libres par le monde de l’édition« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés