Google est en train de concevoir une version tablette de Chrome OS, à en croire les nombreux indices relevés par le magazine américain CNET. Pourtant, le moteur de recherche propose déjà un système d'exploitation pour ces appareils : Android 3.0. C'est à se demander si Google navigue à vue avec ses différents projets logiciels.

C’est un choix qui peut surprendre, à l’heure où Google conçoit déjà un système d’exploitation pensé pour les tablettes numériques. Le géant américain a en effet dévoilé Honeycomb en février dernier, une plate-forme spécialement dédiée pour les appareils dotés d’une diagonale d’écran importante. Or, CNET nous apprend qu’une version Chrome OS pour tablettes est également prévue.

Plusieurs éléments repérés dans le code source de Chrome OS ont conduit le site américain à cette conclusion. Les évolutions apportées entre mars et avril montrent notamment l’existence d’un clavier virtuel assez complet, avec des touches comme tabulation, supprimer ou encore Maj. CNET a également constaté un espace plus grands entre les différents items affichés à l’écran, signe que celui-ci est d’une taille plus importante.

Dans un communiqué, Google a reconnu s’intéresser à la version Chrome OS pour tablette, sans trop en dévoiler. « Nous sommes engagés depuis un moment dans une version pour le format tablette, mais nous n’avons rien de nouveau à annoncer pour l’instant. Chrome OS a été développé à l’origine pour fonctionner sur une grande variété d’appareils »

« Nous nous attendons à voir différents partenaires s’appuyer sur Chrome OS, mais l’objectif initial est pour le moment les ultra-portables (notebooks) » a expliqué le géant américain. Cet objectif initial devrait cependant être amené à évoluer, à l’image d’Android. La plate-forme mobile était conçue à l’origine pour les smartphones. Or, la troisième mouture de l’O.S. est destinée aux tablettes tactiles.

L’hypothèse d’une version tablette de Chrome O.S. n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été évoquée en début d’année 2010. Pour mémoire, ce système d’exploitation basé sur Linux n’a d’intérêt que relié à Internet. En effet, l’O.S. repose sur l’informatique dans les nuages (cloud computing) pour accéder aux données et aux applications, de façon totalement dématérialisée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés