Toute guerre a ses victimes collatérales et ses collaborateurs. Comcast, fournisseur d'accès américain, risque de payer sa collaboration avec la tristement célèbre association des maisons de disques.

Dawnell Leadbetter a été contactée par une agence de recouvrement en janvier dernier. « Vous devez payer 4.500 $ pour avoir téléchargé de la musique protégée par le droit d’auteur, ou alors vous serez poursuivis en justice et vous devrez payer des centaines de milliers de dollars« , lui a indiqué en substance l’employé du Settlement Support Center.

Leadbetter était alors abonnée chez le FAI Comcast, et ce dernier ne l’a jamais avertie que ses informations personnelles avaient été révélées. Pire, selon son avocat, aucun tribunal n’a jamais autorisé Comcast à indiquer les coordonnées de ses abonnés à la RIAA, qui aurait produit l’adresse IP de la plaignante dans un procès à Philadelphie.

Portant plainte contre le FAI à King County, dans l’Etat de Washington, l’avocat de Leadbetter estime que « Comcast devrait respecter les droits à la vie privée de ceux qui leur payent les factures tous les mois« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés