La Commission annonce que les normes européennes relatives au chargeur universel ont été fixées. Les premiers chargeurs devraient être commercialisés dès l'année prochaine. Pas moins de quatorze fabricants de téléphones mobiles, dont Apple, Nokia, RIM, Samsung, Motorola et Sony Ericsson, se sont engagés à suivre ces nouvelles normes.

L’incompatibilité des chargeurs des smartphones sera bientôt de l’histoire ancienne. Dans un communiqué de presse publié ce mercredi, la Commission européenne vient d’annoncer la mise au point de nouvelles normes relatives au chargeur universel pour téléphone portable. En conséquence, les premiers dispositifs devraient être commercialisés « au cours des premiers mois de l’année 2011″, annonce la Commission.

« Le chargeur universel facilitera la vie des consommateurs, contribuera à réduire les déchets et profitera aux entreprises. Tout le monde y trouvera son compte » s’est réjoui Antonio Tajani, le vice-président de la Commission européenne et commissaire en charge de l’industrie et des entreprises. L’industrie « doit maintenir concrétiser son engagement à vendre des téléphones portables compatibles avec ce nouveau chargeur » a-t-il ajouté.

Les discussions sur le chargeur universel remontent à quelques années. En 2009, quatorze entreprises s’étaient engagées à uniformiser, via le connecteur Micro-USB, les chargeurs pour smartphones connectables à un ordinateur et vendus dans l’Union européenne. L’accord avait fédéré des entreprises comme Apple, Nokia, Motorola, Research in Motion (RIM), Samsung ou encore Sony Ericsson.

La Commission européenne explique avoir « confié au CEN-CENELEC et à l’ETSI [en décembre 2009] la mission d’élaborer des normes européennes relatives au chargeur universel« . « Les normes tiennent aussi compte des risques pour la sécurité et des émissions électromagnétiques et garantissent que les chargeurs universels sont suffisamment protégés contre les interférences extérieures« .

L’émergence d’un chargeur universel aura un double avantage. Pour le consommateur tout d’abord, qui n’aura pas besoin de le renouveler lorsqu’il changera de téléphone portable. Jusqu’à présent, il était obligé de changer de chargeur alors même que l’ancien pouvait tout à fait être en bon état. Pour l’environnement ensuite, puisque le nombre de chargeurs jetés à la poubelle devrait diminuer significativement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés