La Poste Mobile devrait apparaître dans les bureaux de postes dès le premier semestre 2011, en exploitant le réseau SFR.

Depuis que les PTT ont été scindés entre La Poste et France Télécom à la fin des années 1980, l’entreprise de distribution du courrier ne s’est jamais permise d’entrer sur le marché des télécommunications, en dehors de quelques services en ligne comme sa messagerie électronique. Mais désormais, le jeu de la concurrence est ouvert, et La Poste entend bien se faire une place sur le marché des communications mobiles.

Selon Les Echos, la Poste devrait devenir opérateur virtuel (MVNO) dès le début de l’année prochaine, grâce au réseau de SFR. Le Conseil d’administration du groupe aurait validé début novembre le choix de l’opérateur, avec lequel des négociations exclusives avaient été annoncées au mois d’août. Pour accélérer au plus vite son déploiement, dans l’espoir de devancer l’arrivée de Free prévue en 2012, La Poste prendrait une participation de 51 % de Debitel, un MVNO contrôlé par SFR, propriétaire de la marque Simplicime. « Les clients, les hommes (166 salariés fin 2009), les savoir-faire et les process de Debitel seront mis au pot dans la filiale commune. Ce qui permettra d’accélérer la formation des postiers. En face, La Poste apporte ses 10.000 points de vente et sa fabuleuse marque« , écrit le journal économique.

Ainsi, La Poste espère recruter d’ici 2015 entre 1,5 et 2 millions d’abonnés, soit autant que ce qu’affiche aujourd’hui Virgin Mobile, qui possède la plus forte clientèle parmi les MVNO actuels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés