Programmé pour sortir la semaine prochaine en France, Harry Potter et les Reliques de la Mort s'est retrouvé partiellement sur BitTorrent. En effet, les 36 premières minutes du film peuvent être récupérées dans un fichier torrent déjà listé par de nombreux sites spécialisés. Une fuite qui étonne, tant par la date de la fuite que par sa qualité.

C’est une nouvelle qui ne tombe décidément au plus mauvais moment pour Warner Bros. Alors que le premier volet de Harry Potter et les Reliques de la Mort doit sortir au cinéma dans les prochains jours (le 24 novembre en France), une partie conséquente du film s’est retrouvée sur Internet. Depuis hier, de nombreux sites spécialisés dans les liens Torrent recensent déjà le fichier.

Néanmoins, il ne s’agit pas du film dans son intégralité. En effet, seules les 36 premières minutes du film se sont retrouvées en ligne, alors que le film dure 2 heures 25 minutes. D’après Wired, qui rapporte l’information, un marquage numérique est visible à l’image, laissant supposer que la fuite provient d’un DVD produit par le studio américain.

« La nuit dernière, une partie d’Harry Potter et les Reliques de la Mort : partie 1 a été volée et publiée illégalement sur Internet » a déclaré Warner Bros dans un communiqué. « Cela constitue une violation grave de la propriété intellectuelle de Warner Bros. Nous travaillons activement pour restreindre et / ou retirer les copies qui pourraient être disponibles. En outre, nous enquêtons vigoureusement sur cette affaire et nous poursuivrons les personnes impliquées » a prévenu le studio.

Ce n’est pas la première fois qu’une œuvre liée à la saga de Harry Potter se retrouve en ligne illégalement. Depuis la sortie du premier film en 2001, les aventures du jeune sorcier sont régulièrement en tête des films les plus demandés sur les réseaux peer-to-peer. En 2002, le film s’est retrouvé dans le Top 5 des fichiers les plus recherchés, selon un classement organisé par la presse britannique.

La publication des 36 premières minutes du film laisse songeur. S’il s’agit effectivement d’un DVD interne produit par Warner Bros, pourquoi la source n’a-t-elle pas publié le film dans son intégralité ? Les individus qui décident de mettre un film illégalement en avant première n’ont aucun intérêt à dévoiler une fraction du film. Dès lors, c’est à se demander si la fuite n’a pas été organisée pour susciter un bruit médiatique autour du film.

Interrogé par Wired, Torrentfreak souligne que la qualité de la fuite est « hautement inhabituelle« . Dans la mesure où le dernier film de Harry Potter est découpé en deux grands volets (la sortie de la deuxième partie est programmée pour l’an prochain), il n’est pas impossible d’imaginer une stratégie de buzz pour attirer les spectateurs dans les salles, après les avoir appâté avec cette fuite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés