Selon une régie publicitaire spécialisée dans la téléphonie mobile, les recettes publicitaires générées sur Android ont dépassé pour la première fois celles générées sur l'iOS.

C’est un constat qui ne va certainement pas faire plaisir à Apple. D’après les relevés de la régie publicitaire mobile Millennial Media, repérés par Business Mobile, les propriétaires d’un téléphone portable équipé du système d’exploitation mobile Android sont plus sensibles aux publicités que ceux possédant un smartphone sous iOS. En conséquence, ils interagissent plus souvent avec ces contenus, générant des recettes plus importantes.

Réalisées le mois dernier, ces mesures montrent que les recettes publicitaires sur Android ont pour la première fois dépassées celles générées depuis la plate forme iOS. Bien entendu, il s’agit de relevés qui se limitent au réseau publicitaire de Millennial Media. Mais il est un indicateur intéressant de la montée en puissance d’Android et de l’intérêt croissant que portent les annonceurs pour cet O.S.

En mai dernier, cette même régie avait déjà mis en avant la progression d’Android dans ce domaine, avec une progression de 5 points de parts de marché, à 10 %. Une progression qui s’appuie sur les bonnes ventes des smartphones Android, doublant même celles de l’iPhone aux États-Unis. Soulignons néanmoins qu’Apple limite l’iOS à ses produits alors que Google distribue Android à un maximum de constructeurs.

La bataille autour de la publicité en ligne sera cruciale entre Google et Apple. Comme nous l’écrivions en février dernier, Google a mis la main sur AdMob en novembre 2009 pour 750 millions de dollars. Du côté d’Apple, 275 millions de dollars ont été dépensés pour acquérir Quattro Wireless, une agence de publicité mobile concurrente.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés