Après les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni, Facebook Lieux arrive en France. Il s'agit d'un service de géolocalisation permettant d'indiquer sur Facebook sa localisation géographique. À son lancement, Facebook Lieux avait suscité quelques inquiétudes auprès des organisations chargées de défendre la vie privée des individus.

Lancé le 18 août dernier aux États-Unis, le service de géolocalisation de Facebook continue de se diffuser peu à peu dans les autres pays du monde. Après avoir été activé au Japon et au Royaume-Uni, Facebook a commencé à déployer aujourd’hui son nouveau service pour les membres français du réseau social. Un service renommé pour l’occasion « Facebook Lieux » (Places en version originale).

Comme d’autres services du même acabit, à l’image de Foursquare, Facebook Lieux permet aux membres du réseau social d’indiquer à leurs contacts leur localisation géographique. Si un contact se situe à proximité, Facebook Lieux pourra l’indiquer dans l’application mobile dédiée au réseau social. Pour cela, il faut que l’utilisateur active la fonctionnalité dans les réglages.

À son lancement, Facebook Lieux avait soulevé quelques inquiétudes légitimes. Fin août, l’Union américaine pour les libertés civiles pour la Californie du Nord (ACLU of Northern California) avait par exemple noté que le service de géolocalisation ne disposait pas de réglages suffisamment pointus pour assurer une pleine confidentialité aux utilisateurs.

Pour désamorcer la polémique, Facebook a procédé à certains aménagements. Les utilisateurs français pourront accéder en particulier à un mode d’emploi dédié à Facebook Lieux. Par exemple, si un utilisateur est marqué à un endroit contre sa volonté, Facebook explique qu’il pourra retirer l’identification en se rendant sur l’actualité correspondante. C’est finalement le même principe que le marquage sur les photos.

« Seules les personnes qui font partie de votre liste d’amis sur Facebook peuvent indiquer que vous vous trouvez à un endroit particulier, si vous vous les y avez autorisées dans la section Personnaliser les paramètres de la page Paramètres de confidentialité« . Il est néanmoins fort regrettable que l’utilisateur soit obligé de faire un contrôle a posteriori afin de s’assurer que ses contacts ne le géolocalisent pas contre sa volonté.

Plus spécifiquement, les fonctionnalités de Facebook Lieux seront bridées dans le cas où un membre mineur du réseau social souhaiterait utiliser le service de géolocalisation. En effet, dans la mesure où Facebook accepte les inscriptions à partie de treize ans, chacun s’attend à ce que le réseau social soit absolument irréprochable dans ce cas de figure.

Dans son aide, le réseau social explique que « la visibilité des informations concernant les utilisateurs âgés de moins de 18 ans » est réduite.  » Dans le cas de l’application Lieux, les mineurs ne peuvent indiquer l’endroit auquel ils se trouvent qu’à leurs amis sur Facebook« .

« Même si un mineur a choisi de rendre ces informations visibles par tout le monde, le paramètre est automatiquement limité dans le cas de l’application Lieux et seuls ses amis peuvent voir les lieux dans lesquels il a indiqué se trouver » est-il expliqué.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés