Le Parlement européen a débloqué jeudi un budget de 149 millions d'euros pour supporter le programme eContentplus dont le but est de promouvoir le développement des services de contenus en ligne, notamment par le renforcement des DRM.

Le premier programme eContent est né d’une décision du Conseil européen le 22 décembre 2000, et devait continuer jusqu’en 2005 pour « stimuler le développement et l’utilisation de contenu numérique européen sur les réseaux globaux et promouvoir la diversité linguistique dans la société de l’information« .

Jeudi, le Parlement européen a approuvé le programme eContentplus, qui prendra la suite jusqu’en 2008. « Le programme eContentplus facilitera la production et la distribution des contenus en ligne européens et stimulera ainsi l’innovation et la créativité« , a indiqué à cette occasion Viviane Reding, la commissaire responsable de la société de l’information et des médias. « Il contribuera en outre à la sauvegarde et au partage des différentes identités culturelles et linguistiques de l’Europe et renforcera leur importance sur l’internet« .

Trois domaines de contenus sont visés par le programme eContentplus : les données spatiales (ou géographiques), le matériel éducatif et, bien sûr, les contenus culturels.

« Le vote auquel le Parlement a procédé aujourd’hui permet d’atteindre un budget nettement plus élevé que celui du programme précédent« , a ajouté la commissaire. eContent avait été doté d’un budget de 100 Millions d’euros pour 5 ans d’exercice, alors que eContentplus bénéficie de 149 millions pour 3 ans.

Quelle politique vont donc soutenir les 149 millions d’euros débloqués ? Dans sa première version, le programme eContent se fait comme mission d’encourager « l’utilisation et la compréhension des solutions de Gestion des Droits Numeriques (DRM) qui contribuent au marché de l’information numérique« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés