C’est acquis, la Chine est désormais le premier pays au monde en nombre d’internautes. Selon les dernières données présentées par le China Internet Network Information Center (CNNIC) et rapportées par le China Daily, il y avait en juin 2010 pas moins de 420 millions d’internautes, dont 277 millions accédant à Internet grâce à leur téléphone mobile.

D’après les projections du CNNIC, ce nombre devrait grimper aux alentours de 470 millions d’ici la fin de l’année, représentant alors près de 35 % de la population chinoise. Trois ans plus tard, les estimations parlent de 718 millions d’internautes chinois, soit 52,7 de la population attendue en 2013.

Si ces données sont déjà tout à fait impressionnantes, il est encore plus spectaculaire de voir que deux fournisseurs d’accès à Internet chinois, China Telecom et China Unicom, gèrent près de 20 % des abonnés haut-débit dans le monde. Et même s’il s’agit uniquement d’internautes chinois, cela représente près d’un internaute sur cinq abonné à l’un ou l’autre de ces deux FAI.

Selon Telegeography, à l’origine de ces informations, China Telecom est le premier FAI au monde, avec près de 55 millions d’abonnés. En second, China Unicom, dispose de 40 millions de clients. Loin derrière, nous retrouvons des opérateurs japonais (NTT), américains (Comcast, AT&T, Time Warner Cable, Verizon) et mêmes européens, comme Deutsche Telekom ou France Telecom.

Une différence qui risque de se creuser. Selon Tania Harvey, « l’écart entre ces deux premiers opérateurs et le reste des fournisseurs d’accès dans le monde va continuer à se creuser. Hormis les deux premiers opérateurs chinois, tous les FAI du top 10 sont installés sur des marchés mûrs, avec un haut niveau de pénétration haut-débit et un ralentissement rapide du nombre de nouveaux abonnés« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés